• GOLDFINGER - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1965

     

    GOLDFINGER

    19 FÉVRIER 1965

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

    • Titre original : Goldfinger
    • Réalisation : Guy Hamilton, assisté de Peter Hunt
    • Scénario : Richard Maibaum et Paul Dehn, d'après le roman éponyme de Ian Fleming
    • Musique : John Barry, chanson interprétée par Shirley Bassey
    • Décors : Ken Adam
    • Photographie : Ted Moore
    • Montage : Peter Hunt
    • Production : Harry Saltzman et Albert R. Broccoli
    • Société de production : EON Productions
    • Distribution : United Artists
    • Tournage : 20 janvier 1964 - 21 juillet 1964
    • Budget : 3.5 millions de dollars
    • Pays d'origine :  Royaume-Uni
    • Langues originales : anglais, chinois et espagnol
    • Format : couleurs - Mono
    • Genre : espionnage, action
    • Durée : 110 minutes
    • Sortie UK : 18 septembre 1964
    • Sean Connery (VF : Jean-Pierre Duclos) : James Bond 007
    • Honor Blackman (VF : Paule Emanuele) : Pussy Galore
    • Gert Fröbe (VO : Michael Collins / VF : Duncan Elliott) : Auric Goldfinger
    • Shirley Eaton (VO : Nikki van der Zyl / VF : Nelly Vignon) : Jill Masterson
    • Tania Mallet (VF : Nadine Alari) : Tilly Masterson
    • Harold Sakata : Oddjob
    • Bernard Lee (VF : Serge Nadaud) : « M »
    • Martin Benson (VF : Henry Djanik) : M. Solo
    • Cec Linder (VF : André Valmy) : Felix Leiter
    • Lois Maxwell (VF : Paule Emanuele) : Miss Moneypenny

     

    SYNOPSIS

    James Bond reçoit pour mission de surveiller l'homme d'affaires international Auric Goldfinger dont les spéculations sur l'or inquiètent les États-Unis et le Royaume-Uni. Bond séduit Jill Masterson, la secrétaire de Goldfinger, et ce dernier se venge de la jeune femme en la faisant périr sous une couche de peinture d'or. Muni d'une Aston Martin équipée de supergadgets, Bond poursuit Goldfinger jusqu'à son repaire en Suisse. Fait prisonnier par Goldfinger, il est provisoirement épargné par celui-ci, qui décide de le garder en vie jusqu'à la réussite de sa prochaine opération : la mise hors d'usage de la réserve d'or des États-Unis à Fort Knox, qu'il est décidé à contaminer par des radiations atomiques. Mais, grâce à James Bond, Pussy Galore, la femme pilote de Goldfinger, change de camp et contacte Washington. Après avoir échappé au tueur japonais de Goldfinger, Odd-job, Bond est sauvé in extremis par l'intervention des défenseurs de Fort Knox. Il partagera un repos bien mérité avec Pussy Galore en attendant de nouvelles aventures.

     

    RESUME ET BOX OFFICE

     

    A bien regarder la stratégie de Brocoli et Saltzman de produire des James Bond régulièrement n'a rien d'exceptionnelle en cette année 1964. En effet rien que dans l' Hexagone, plusieurs franchises viennent d'être mises en route: OSS 117, Fantômas, Le gendarme, Angélique ont pris d'assaut le box office français. "Bons baisers de Russie" est un beau succès international et nos deux compères ont sans doute compris qu'il convient de battre le fer pendant qu'il est chaud. Alors que "Bons baisers de Russie" marche très bien sur les écrans du Monde entier, la production de "Goldfinger" débute en janvier 1964, Sean Connery débute le tournage lui, en mars 1964 dans les studios de Pinewood où en plein mois de mars il se gèle en maillot de bain la scène du début étant censé se dérouler à Miami. C'est Guy Hamilton qui est à la réalisation, Terence Young de son coté prépare déjà la production de "Opération Tonnerre" prévu pour sortir à peine 12 mois après "Goldfinger" au Royaume-Uni. En fait les spectateurs du monde entier auront à peine vu "Bons baisers de Russie" qu'ils pourront déjà aller voir "Goldfinger" qui se doit encore d'être meilleur et plus sophistiqué que "Bons baisers de Russie".  

    Juste après le tournage de "Goldfinger" le créateur du personnage, Ian Fleming, meurt d'une crise cardiaque. Il ne verra donc pas le film mais aura pu profiter du succès grandissant de son héros. Alors que le premier tirage de "Casino Royale" s'était vendu a 40 000 exemplaires en UK, les tirages de ses livres en poche se vendent par centaines de milliers en UK et en France les livres de poche édités par Plon s'arrachent également. En 1963, la seconde édition en livre de poche de "opération Tonnerre" s'est vendue a 808 000 exemplaires en UK au cours de l'année.

    Goldfinger est la 7ème histoire de "James Bond" écrite par Fleming et est sorti en Angleterre le 23 mars 1959. Il sort en France en 1960 en catimini en livre de poche broché sous le titre "Opération chloroforme" avant d'être réédité en série noire, puis aux éditions Plon durant son triomphe. Richard Maibaum en livrera une adaptation assez fidèle gardant l'essentiel de la trame et le nom des personnages. Les affaires de Goldfinger avec le SPECTRE qui figurent dans le livre vont disparaitre sans doute pour ne pas lasser le spectateur avec le SPECTRE. Il y a beaucoup plus de sophistication et de gadgets dans le film. Par exemple, Bond est menacé par Goldfinger d'être découpé par une scie circulaire sur une table. celle-ci sera remplacé par un rayon laser dans le film. Si dans le livre Pussy Galore apparait comme une lesbienne très prononcée sous la plume de Fleming et qui sera remise dans le droit chemin sexuellement parlant par Bond, cette homosexualité est plus suggérée dans le film où le rôle est interprété par la pulpeuse Honor Blackman vedette du petit écran anglais dans la série "Chapeau Melon et bottes de cuir".

    Si Sean Connery dont la popularité explose est bien sûr de retour sous les traits de 007, ce dernier trouve en "Goldfinger" un adversaire aussi redoutable que le Dr No. Il est interprété par l'allemand Gert Froëbe que le public international connait bien. En France il est un des rares acteurs Allemand connu et on a pu le voir avec Jean-Paul Belmondo dans "Peau de banane" ou "100 000 dollars au soleil". Mais avec "Goldfinger" il trouvera LE rôle de sa vie et sa renommée internationale va exploser, mais il restera à jamais pour beaucoup Auric Godfinger. Du reste sa prestation est impeccable et il va s'avérer un adversaire redoutable pour James Bond. Le casting intègre également Shirley Eaton, magnifique actrice qui restera célèbre pour avoir joué Jill Masterson qui meurt d'avoir trahie Goldfinger recouverte d'une pellicule d'or. Tania Mallet interprète Tilly Masterson la soeur de Jill qui cherche à la venger.

    Alors que "Bons baisers de Russie" peut être qualifié de pur film d'espionnage, "Goldfinger" s'en éloigne pour devenir un film d'aventure qui verra Bond utiliser plusieurs gadgets et bien sûr conduire une Aston Martin truffée de gdgets en tous genres. Le film ne manque pas de grandes scènes. Il y a bien sûr la mort de Jill Masterson peinte en or, les scènes avec l'Aston Martin, le chauffeur de Goldfinger qui manie le chapeau tranchant comme une arme blanche, Bond prisonnier de Goldfinger sur sa table de mort, menacé par un laser puis l'attaque finale de Fort Knox. Un classique des Bond mené par un Sean Connery qui est à la fois un modèle de décontraction et d'efficacité. Un très grand Bond mais qui bifurque vers une voie plus sophistiquée pour répondre aux besoins du public. 

    La sortie du film va s'accompagner d'une campagne de promotion très importante. Il y aura des émissions radio, les affiches, les livres, les gadgets qui font monter la pression. Le film va bénéficier également d'une chanson titre chantée par Shirley Bassey, titre génial, qui va envahir les ondes et jouer un rôle non négligeable dans le succès du film. Tous les ingrédients sont là pour faire péter le box office tel une cocotte minute car la pression monte pour le public.                               

     A Londres le film bat le record de la meilleure première semaine détenu par "Bons baisers de Russie". Il rapporte 17 327 £ pour sa première semaine au Odeon Leicester ainsi que dans d'autres cinémas anglais. Le film est sorti dans 41 villes sur 64 écrans pour monter à un pic de 485 écrans.

    A Paris le film sort en exclusivité le 19 février 1965 au Marignan, Bonaparte, Wepler et au Berlitz où il explose la salle avec 39 100 entrées en 7 jours ! Avec ces 4 très belles salles le film s'empare de manière spectaculaire de la première place du box office parisien avec 100 435 entrées en seulement 4 salles. Il attire encore plus de spectateurs en seconde semaine avec 104 675 entrées, soit un score triomphal de 205 000 entrées en deux semaines d'exclusivité. Le film reste en tête 5 semaines. En France c'est également un triomphe. Il prend la tête du box office hebdomadaire français durant 4 semaines, seulement délogé par le phénoménal "Le Corniaud" ce qui ne l'empêchera pas d'être son dauphin durant 6 semaines. Il remonte même en 4ème position du top France pour les vacances de la Toussaint en 36ème semaine. Pour la sortie de "Opération Tonnerre" en décembre 1965, il est encore dans le top 30 en 44ème semaine, ce qui fait qu'il y a deux James Bond en exploitation dans le même top. 

    Au total, en comptant les rééditions de 1980 et de 1986 le film aura attiré au total 6.67 millions de spectateurs en France ce qui a semblé longtemps le record imbattable pour un James Bond en France. Il aura fallu attendre la sortie du phénoménal "Skyfall" pour que le record tombe. Il reste le deuxième succès de l'histoire de la franchise en France. On estime que le film a généré en merchandising 3 millions de dollars sur le sol français uniquement pour l'année 1965 ! 

    En Italie le film sort le 1er janvier à Rome où il rapporte déjà 95 000 000 de lires au 14 janvier 1965, 118 000 000 au 21 janvier, 138 000 000 de lires au 28 janvier, 185 000 000 de lires au 18 février, 197 000 000 au 25 février, 214 millions au 10 mars 220 000 000 au 16 mars 229 000 000 au 25 mars. Le 22 septembre 1965 il avait rapporté 293 000 000 de lires à Rome uniquement dans les salles d'exclusivité soit environ 1 200 000 entrées.

    A Milan il récolte 71 000 000 de lires au 21 janvier 1965, 101 000 000 de lires au 28 janvier, 165 000 000 de lires au 18 février, 178 000 000 au 25 février, 217 000 000 au 16 mars, 229 000 000 au 25 mars, 235 000 000 au 1er avril. Au 17 juin 1965 il avait rapporté 322 000 000 de lires soit environ 1 350 000 entrées.

    Au total en Italie, on estime que le film a attiré 15 800 000 spectateurs soit le 4ème score de l'histoire du box office Italien !

    Dès le moi de juillet 1965 "Bons baisers de Russie" ressort sur les écrans italiens dans les salles d'exclusivité.

    A Bruxelles, le film sort le 11 mars 1965 dans 2 salles d'exclusivité et bat le record de recettes de l'époque avec 1 941 000 de francs belges. Il rapporte 1 343 000 francs à l'El Dorado (2 120 places) et 598 000 francs à l'Acropole. Le film est qualifié par la presse de "miracle pour l'industrie cinématographique Belge" celle-ci étant malmenée (comme en France) par le développement inéluctable de la télévision dans les foyers. Il rapporte 1 381 000 francs belges en seconde semaines et contrairement à la France "le Corniaud"sorti cette semaine ne prend que la seconde place du box office avec 943 000 francs. Il reste en tête la 3ème semaine avec 988 000 francs toujours devant "Le Corniaud".  Il sera battu en 4ème semaine par "La Rolls Royce Jaune" et passe en 3ème position. "Le Corniaud" contrairement à la France ne sera pas parvenu à passer devant le James Bond. Contre toute attente il reprend la tête des exclusivités bruxelloises en 5ème semaine avec 728 000 francs.

    Avec 8 550 000 francs il se classe à la deuxième place des exclusivités Bruxelloises  pour la saison 1964/65 derrière "My fair Lady" (12 579 000 francs belges). cela représente environ 220 000 entrées uniquement pour son exclusivité à Bruxelles, ce qui est un très gros score.

    En Allemagne il devient très largement le film le plus programmé du mois de mars 1965. Il attire 11 000 000 de spectateurs ce qui est un score énorme.

    Aux USA, marché vital pour les productions anglaises, le film sort pour noël 1964 et interrompt la domination sans partage de "My fair Lady". "Goldfinger" devient numéro un du box office hebdomadaire américain du 24 décembre 1964 au 10 février 1965 soit 7 semaines de suite. Il sera resté 16 semaines de suite dans le top 5 hebdomadaire de Variety. Au mois de mai 1965 les cinémas ressortent en double programme "Dr No et Bons baisers de Russie" qui restent 7 semaines dans le top 10. A la fin de l'année 1965 le film aura rapporté 19.7 millions de dollars de recettes nettes distributeurs pour un cumul final de 22 997 706 dollars. Il se classe 3ème meilleure recette de l'année 1965 

    A Tokyo il attire 400 000 spectateurs pour son exclusivité (source Didier Trevisan).

     

    CATÉGORIE RANG ENTRÉES SALLES
    ENTRÉES FRANCE 2 6 675 782
     
    ENTRÉES FRANCE 1965
      4 213 960
     
    ENTRÉES FRANCE 1966   963 388
     
    ENTRÉES FRANCE 1980   280 000  
    ENTRÉES FRANCE 1986   180 000  
    1ère semaine FRANCE 5 100 435
    4
    2ème semaine FRANCE 2 119 672
    4
    3ème semaine FRANCE 1
    280 680
    21
    4ème semaine FRANCE 1 195 006
     25
    5ème semaine FRANCE 1 158 365
     27
    6ème semaine FRANCE 1 197 618
     32
    7ème semaine FRANCE 2 198 257
     40
    8ème semaine FRANCE 2 201 535
    40
    9ème semaine FRANCE 2 259 856
    47
    10ème semaine FRANCE 2 179 173 40
    11ème semaine FRANCE 2 199 826 47
    12ème semaine FRANCE 2 156 866 44
    ENTRÉES PARIS BANLIEUE   2 000 000
     
    1ère semaine 1 100 435
    4
    2ème semaine 1 104 675
    4
    3ème semaine 1 83 940
    4
    4ème semaine 1 68 143
    4
    5ème semaine 1 54 110
    4
    6ème semaine 2 41 914 4
    7ème semaine 2 46 672 4
    8ème semaine 2 53 267 4
    9ème semaine 2 53 508 4
    10ème semaine 3 33 774 4
    11ème semaine 4 35 567 4
    BOX OFFICE ITALIE
      15 867 000
     
    BOX OFFICE USA 3 22.7 M$ net  
    BOX OFFICE UK   13 900 000  
    BOX OFFICE ALLEMAGNE
      11 000 000  
    BOX OFFICE TOKYO   399 147  
    Cote du succès   * * * * *
     

    Trailer Goldfinger

    Bande annonce française

    Shirley Bassey chante Goldfinger en 1965

     

     CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN GRAND FORMAT ET EN HD

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - GERT FROEBE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - HONOR BLACKMAN

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - FRANCE BOX OFFICE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Affiche France alternative

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    affiche originale UK

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

    GOLDFINGER - JAMES BOND BOX OFFICE 1965

     

     

    « BOX OFFICE ITALIE DU 30 MARS 2018 AU 1er AVRIL 2018BOX OFFICE USA - JANVIER 1950 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Paul
    Vendredi 6 Avril à 15:50

    Très très belle fiche, vraiment. Excellent travail !

    2
    Didier Noisy
    Samedi 7 Avril à 12:43

    Absolument !!! yes 

    Bon, ben tu vois, Renaud, ça habille vachement les encarts publicitaires avec annonces du Box-office d'un film... wink2  Y a plus qu'à faire le même chose avec toutes les photos que je t'avais envoyé... il y a longtemps déjà ! winktongue  (je sais, pour certains c'est le B.O. italien et anglais, pour d'autres, ce sont les photos des encarts publicitaires)... sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :