• EROTISSIMO - BOX OFFICE JEAN YANNE 1969

    ..

    EROTISSIMO

     

    6 JUIN 1969

     

      EROTISSIMO

    Réalisation

    Gérard PIRES

    Scénario

    Nicole DE BURON

    Gérard PIRES

    Photographie

    Jean-Marc RIPERT

    Musique

    Michel POLNAREFF

    Production

    LES FILMS DE LA PLEIADE

    Pierre BRAUNBERGER

    Distribution

    C.C.F.C

    Durée

    90 minutes

    Tournage

    18/11/68-15/01/69

    Annie

    Annie GIRARDOT

    Philippe

    Jean YANNE

    Le polyvalent

    Francis BLANCHE

     

     

    Philippe Pasquier, dynamique P.D.G. de la firme « Baby-Service », qui se flatte de répondre à tous les besoins de l'enfant, n'a guère le temps de faire la cour à sa femme Annie. Elle néglige d'ailleurs un peu sa beauté et, suivant les conseils de sa mère et d'une amie publiciste, décide de devenir l'irrésistible séductrice que vante, sur tous les murs et dans tous les hebdomadaires, une publicité résolument orientée vers l'érotisme. Mais son mari a bien d'autres soucis que d'admirer sa nouvelle coiffure et ses aguichantes toilettes. Un contrôle inopiné de la Direction Générale des Impôts, en la personne du dénommé Butor, le met hors de lui : sa comptabilité est passée au peigne fin à longueur de journée, de soirée même, et il se sent menacé d'écrasantes amendes. Il ne décolère pas et ne prête pas plus attention aux excentricités séductrices d'Annie qu'aux frasques d'un jeune beau-frère qui fréquente plus assidûment les drugstores que la Fac et préfère de beaucoup la voiture de sa soeur au métro. Tandis que sa femme dévore les magazines féminins, maîtres ès-séduction, et le gave de cuisine chinoise, dite aphrodisiaque, Philippe cherche dans les revues spécialisées le moyen de contrer l'inquisiteur fiscal et souffre de l'estomac. Il finit par avoir raison du technocrate du Ministère des Finances à qui il ne fait grâce d'aucune de ses spécialités. Butor, saturé de couches-culottes, de biberons, de bavoirs, de pots de chambre à musique, de landaus, de poussettes, de balancelles, gavé d'aliments en pots, le quitte, épuisé mais sans rancune, pour aller à la pêche. Philippe retrouve enfin des yeux pour voir sa femme, qui avait même tenté de le tromper pour le rendre jaloux, et ils partent en vacances. Mais ils ne vont pas loin sur la route où des motards arrêtent leur voiture avec laquelle le petit beau-frère avait fait de dangereuses acrobaties. Dans l'encombrement monstre ainsi provoqué, la fureur volubile d'Annie détaille, à Butor qui survient et qu'elle ne connaît pas, le luxueux confort dans lequel elle vit. Jubilant, l'homme du fisc se frotte les mains, espérant bien cette fois-ci coincer Pasquier pour bénéfices non déclarés !

     

    C'est un petit O.V.N.I qui débarque sur les écrans parisiens en ce mois de juin 1969. "Erotissimo" au titre quelque peu trompeur est en fait un superbe témoignage de cette époque un peu exceptionnelle qu'à vécu la France. Libération sexuelle, la musique pop et psychadélique, le flower power, le plein emploi, le pouvoir d'achat, Guy LUX, les couleurs vives, les cubes, les téléphones orange, etc...

    L'histoire est basique: une femme tente d'être "in" pour attirer l'attention de son mari, riche PDG, qui subit un sévère contrôle fiscal. Une vision très fine de la position de la femme moderne à l'orée des années 70, due à la plume de Nicole de BURON rendue célèbre avec son livre "Saintes Chéries" devenues à la télévision la célèbre série "Les Saintes Chéries" avec Micheline PRESLE et Daniel GELIN.  "Erotissimo"en est un peu la suite en quelque sorte. Devant le scénario quelque peu léger, il fallait de grands acteurs et c'est une belle triplette en action. Annie GIRARDOT après "La bande à Bonnot" démontre qu'elle est capable d'alterner les films dramatiques et les comédies d'une manière tout à fait naturelle. Elle est confondante de drôlerie dans ses tentatives d'accaparer son mari. L'occasion pour elle d'essayer de multiple looks témoins de l'époque. Jean YANNE poursuit dans sa veine de personnage bourru. Un bon nounours sympathique dont la joute avec le féroce "polyvalent" est savoureuse Comme à son habitude Francis BLANCHE compose un contrôleur du fisc des plus caractériels. Mais à la longue, une sorte de sympathie va naître entre les deux hommes. Les trois personnages vont se retrouver dans une scène finale rythmée.

    Gérard PIRES réalise honnêtement le film focalisant l'attention des spectateurs sur les décors délirants de l'époque à l'instar d'un journaliste. Il incruste le film de spots de pubs, d'extraits d'émission de radio, RTL pour ne pas la citer avec des apparitions de Fabrice, Patrick TOPALOFF, Jacques MARTIN...et de Serge GAINSBOURG qui rencontre Annie à la sortie d'un cinéma( pour rappel il a écrit la chanson "69 année érotique").

    Si la critique est mitigée, le public y est sensible à ce film témoignage et drôle aussi grâce à la générosité d'Annie GIRARDOT.

    Dans une période creuse du box office qui voit une mulitude de séries B et de rééditions occuper les écrans, le film prend une belle deuxième place à sa sortie sur les écrans parisiens. Un bouche à oreille formidable propulse le film à la première place pour 4 semaines d'affilée. Champion de l'été 1969, le film devient un phénomène parisien et demeure 12 semaines dans le top 2, ce qui est énorme, même si les entrées sont assez faible en cette période. Evidemment le film intègre le top 10 annuel au niveau de la France, mais le film est fait pour les parisiens. Aujourd'hui encore "Erotissimo" reste un films les plus connus de cette année.

    Ce succès aura des conséquences très positives sur la carrière des acteurs. Annie GIRARDOT est définitivement considérée comme une grande actrice de comédie et devient indispensable. Les réalisateurs se l'arrachent et elle entre dans sa période dorée. L'actrice retrouvera Nicole de BURON à deux reprises.

    Pour Jean YANNE tout va bien également. Lui aussi devient un acteur très demandé et va devenir une valeur sûre de ce début des années 70.     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 102 017

     

    ENTREES PARIS

     

    648 694

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    832 158

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    2

    37 276

    4

    2ème semaine

    1

    48 370

     

    3ème semaine

    1

    61 062

     

    4ème semaine

    1

    48 119

     

    5ème semaine

    1

    42 825

     

    6ème semaine

    2

    33 947

     

    7ème semaine

    1

    25 876

     

    8ème semaine

    1

    29 274

     

    9ème semaine

    1

    27 262

     

    10ème semaine

    2

    19 849

     

    11ème semaine

    2

    21 743

     

    12ème semaine

    2

    25 279

     

    13ème semaine

    9

    18 465

     

    14ème semaine

    5

    22 375

     

    Nombre de semaines Paris

     

    17

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    9 319

     

    Budget

     

     

     

    Box office annuel FRANCE

     

     

     

    Box office annuel Espagne

     

    739 636

     

    Box office annuel Italien

     

     

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

     

    vlcsnap-2010-03-06-01h24m41s221.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h27m26s48.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h30m01s75.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h30m10s195.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h31m06s229.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h31m29s206.png

    vlcsnap-2010-03-06-01h33m20s50.png
    vlcsnap-2010-03-06-01h38m48s227.png

    « FANTASIA CHEZ LES PLOUCS - BOX OFFICE JEAN YANNE 1971GARDE A VUE - BOX OFFICE ROMY SCHNEIDER 1981 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :