• DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA BOX OFFICE 1970

     

     

    .. 

    DERNIER DOMICILE CONNU


    25 FEVRIER 1970

     

     

     

    dernier-domicile-connu.jpg

    Réalisation

    José GIOVANNI

    Scénario

    José GIOVANNI

    D'après Joseph HARRINGTON

    Photographie

    Etienne BECKER

    Musique

    François DE ROUBAIX

    Production

    Jacques BAR

    Distribution

    VALORIA FILMS

    Durée

    100  minutes

    Tournage

    29/09/69 - 29/11/69

    Marceau LEONETTE

    Lino VENTURA

    Jeanne

    Marlène JOBERT

    Greg

    Michel CONSTANTIN

    Rogter MARTIN

    Philippe MARCH

     

    Marceau Léonette est un policier sorti du rang, devenu inspecteur principal à cause de ses seuls mérites. L'arrestation d'un chauffard ivre, fils d'un grand avocat, brise soudainement sa carrière, car l'avocat prétend que Marceau a abusé de son pouvoir. Marceau est muté dans un petit commissariat de quartier. Là, avec une jeune femme, Jeanne, qui s'est engagée dans la police pour donner un sens à sa vie, il traque le maniaque dans les cinémas. Besogne ingrate entre toutes. Jusqu'au jour où Marceau et Jeanne sont chargés, par un service spécial, de retrouver un certain Roger Martin, témoin capital, pour confondre un assassin. Or l'instruction dure depuis cinq ans et Martin se cache par peur d'être abattu par les hommes de main de l'accusé. Le procès va avoir lieu dans quelques jours et Marceau et Jeanne n'ont que peu de temps pour r&trouver Martin. L'obstination de Marceau, jointe aux idées inventives de Jeanne, vont peu à peu débroussailler les éléments de la vie privée de Martin. Les deux enquêteurs, découvrent que celui-ci vit avec sa petite fille, atteinte d'un mal hépatique congénital. Marceau et Jeanne suivent une piste constituée par les pharmacies où le père a acheté les médicaments de sa fillette, puis le docteur qui la soigne. En possession de l'adresse du docteur, Marceau est "tabassé" par les hommes de l'accusé. Mais ceux-ci n'arrivent pas à récupérer le papier sur lequel est inscrite 1'adresse. Le lendemain, Marceau et Jeanne contactent Martin alors qu'il se rendait chez le docteur. Bien protégé, Martin peut témoigner au procès et faire condamner l'assassin. Mais, démuni de protection après son témoignage, il sera assassiné dans un jardin public. Ecoeurée par les méthodes et la négligence de la police, Jeanne démissionne. Pour Marceau, il est trop tard pour repartir à zéro.

     

     ************************************

     

    Lino VENTURA reste sur un succès mitigé avec "L'armée des ombres" et va retrouver une valeur sûre pour entrer de plein pied dans les années 70. Deux ans après "Le rapace" il retrouve un de ses réalisateurs préférés, José GIOVANNI.Le style du film sera bien différent. Le réalisateur toujours auteur du script va signer l'adaptation d'un livre publié dans la célèbre collection "série noire" titré en VO "The last know adress" écrit par  Joseph HARRINGTON. Cet auteur fait partie des auteurs de romans policiers qui écrivent dans le genre connu sous la dénomination de " roman de procédure policière". Un roman de mystère dont la caractéristique principale est qu'il décrit avec minutie la résolution d'un crime par des policiers utilisant des méthodes de policier. C'est bien là le portrait du policier interprété par Lino VENTURA, c'est un homme méthodique, méticuleux et qui va au bout des choses grâce aux techniques de la police efficaces si elles sont bien appliquées. Cependant GIOVANNI va ajouter un élément important à l'intrigue. Dans tous ces films l'auteur compte les relations fortes entre ses personnages. Des relations forgées sur l'amitié, souevnt entre des personnages dissemblables. Le cas échéant c'est un personnage féminin qui sera adjoint à Marceau, joué par Lino.

    Ce n'est pas un hasard si Marlène JOBERT est choisie pour jouer le rôle de Jeanne, l'asistante stagiaire de Marceau. La jeune actrice de 26 ans est très demandée depuis le gros succès de "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" et celui de "L'astragale". Jeune, belle et piquante, elle possède une façon de jouer instintive tout à fait nouvelle pour l'époque. Fragile mais énergique elle est très demandée par les réalisateurs. D'ailleurs avant le tournage de ce film elle a achevé "Le passager de la pluie" de René CLEMENT dont elle partage l'affiche avec le célèbre Charles BRONSON. Elle est en pleine ascension et c'est une consécration pour elle de tourner avec Lino VENTURA, même s'il est difficile sur un tournage de se faire une place avec un acteur de la carrure de VENTURA.

    Evidemment José GIOVANNI distille sa "patte" assez critique sur la police française. Lino joue un flic très efficace dans son métier. D'ailleurs, dans la scène d'ouverture, on le voit traquer un truand dans les rues de Paris et l'abattre. Un flic énergique mais bien noté.

    Il est victime d'une injustice flagrante. Il arrête le fils d'un avocat très connu,  bourré et violent avec sa petite amie au volant d'une belle voiture de sport. Convoqué par sa hiérarchie, celle-ci lui débite froidement que l'avocat en question lui a taillé une fort habile croupière. Pire, les arguments  s'appuient entre autres sur le drame de la vie de Marceau: la mort de sa femme et de son fils dans un accident. MARCEAU hébété, ne se rebelle pas, il est muté dans un commissariat du XVIIIème arrondissement et n'est plus à la criminelle.

    GIOVANNI introduit la notion de "roman de procédure policière" par le biais d'un petit garçon qui vient se plaindre au commissariat d'un vol de ses pigeons qui sont très rare. Rabroué par le fonctionnaire d'accueil, Marceau va s'occuper de lui et résoudre l'affaire méthodiquement. Patiemment il appelle toutes les animaleries de Paris et finit par retrouver les oiseaux et attraper le voleur. Une petite anecdote qui montre que, outre la sympathie exercée par Marceau, celui-ci est un sacré enquêteur.

    Un ancien collègue et ami fidèle promu dans un service annexe le contacte et lui propose une mission de moeurs: arrêter des maniaques sexuels dans les cinémas du quartier. Son destin change avec l'apparition de la délcieuse et fragile Jeanne. Elle entre dans la police par la petite porte et va être son assistante pour l"affaire de moeurs. C'est le passage amusant du film: elle sert d'appât aux maniaques dans les salles qui se font prendre sur le fait par Marceau. Une tâche ingrate qui gêne Jeanne, mais bon, c'est le métier. 

    GIOVANNI insiste sur le respect qui entoure les deux personnages. Marceau est toujours très respectueux avec Jeanne qui voit en lui un modèle de flic modèle et intègre. Aucun sous entendu sexuel n'existe entre les deux.

    Par un stratagème ourdit par sa hiérarchie, Marceau va se voir confier un dossier simple, retrouver un individu, Martin, en partant de sa dernière adresse connu. Marceau et Jeanne débutent leur enquête. Très méthodiquement ils vont remonter la filière qui conduit à Martin. Ils interrogent tous les témoins qui ont cotoyé de près ou de loin ce fameux Martin. Après recoupements et vérification de documents ils avancent petit à petit, ce qui n'empêche pas les deux personnages de s'apprécier mutuellement et de mieux se connaitre. Nous assistons à une belle scène entre les deux  lorsqu'ils mangent au restaurant par exemple, où on constate l'intérêt de Marceau pour Jeanne et même une certaine tendresse. 

    Mais Martin est aussi recherché par des gangsters qui voudraient bien l'empêcher de témoigner. C'est Michel CONSTANTIN fidèle ami de VENTURA (ils ont tourné ensemble "Les grandes gueules" et "Ne nous fâchons pas") qui va jouer le rôle d'un truand antipathique et violent. Ils pensent que Marceau à trouvé l'adresse du témoin et lui tendent une souricière un soir. L'occasion pour GIOVANNI de tourner une scène très violente. Valeureux, Marceau se défend très bien, mais est sérieusement passé à tabac par Greg. Très amoché il appelle Jeanne à son secours pour le soigner. Chez lui, Jeanne lui déclare d'une manière très touchante qu'il est la personne en qui elle a le plus confiance, ce qui touche énormément Marceau. Une scène sensible, bien servie par une Marlène JOBERT des plus touchante.

    Loin de gêner Marceau, Jeanne se révèle enthousiaste dans l'enquête et sa sincérité permet d'obtenir de précieux renseignements de la part de personnes qui ne se seraient pas confiées à Marceau. C'est par le biais de la fille de MARTIN qu'ils trouvent la solution. Ils attendent Martin chez le médecin. Celui-çi se révèle attachant et attentionné. Il adore sa fille qui lui rend bien. Sous la pression, Martin apporte son témoignage, mais le vit mal. GIOVANNI le montre acculé par la justice, prêtant  un serment appuyé à la barre d'un palais de justice imaginaire. Durant son témoignage, Marceau et Jeanne s'occupent de sa petite fille. 

    GIOVANNI ne loupe pas la police à la fin du film. Une fois son témoignage effectué, Martin est lâché dans la nature, abandonné par la police. Dans une scène poignante, Martin est sauvagtement assassiné par Michel CONSTANTIN sous les yeux de sa fille, dans un parc où Martin avait emmené sa fille jouer....

    Bouleversée, Jeanne pleure la mort de Martin et Marceau ne trouve absolument aucun argument pour la consoler. Jeanne est déçue et ne croit plus dans la police. Elle demande à Marceau s'il se doutait de ce qui allait arriver. Blafard, il ne dit mot. Elle lui fait comprendre qu'elle va partir à jamais et attend quelque chose de Marceau qui lui dit tristement que "Pour moi, c'est un peu tard..." Elle lui dit "adieu" et s'en va. Marceau comprend qu'il est passé à coté de quelque chose d'important avec Jeanne et rentre tristement chez lui....

    Alors que certains critiques soulignent le coté manichéen de GIOVANNI et son obsession envers la police, celui-çi signe peut être son meilleur film avec "Deux hommes dans la ville". C'est un film émouvant, magnifié par la superbe musique musique du fidèle François de Roubaix et une photographie sobre et élégtante. Le couple VENTURA / JOBERT fonctionne à plein et nous assistons à une grande amitié malheureusement rompue par les circonstances. Lino est égal à lui-même, il est parfait dans son "mix" préféré le dur au coeur tendre et est parfaitement servi par GIOVANNI. Marlène JOBERT est parfaite et elle fait craquer le spectateur par son enthousiasme, sa spontanéité et bien sûr sa beauté.          

    En dehors de ses grandes qualités artistiques, le film va bénéficier de la "Jobertmania" qui s'empare du box office. En effet, un mois avant la sortie du film, Marlène JOBERT triomphe avec "Le passager de la pluie" qui explose le box office. "Dernier domicile connu" bénéficie de cette popularité et prend sans coup férir la tête du box office pour 3 semaines. Mais "Le passager de la pluie" ne faiblit pas et l'actrice va se retrouver aux deux premières places du box office français, un fait rare. C'est le triomphe pour Marlène.

    Le film passe sans coup férir largement la barre des deux millions de spectateurs en France et pas moins de 600 000 spectateurs à Paris Banlieue. Lino VENTURA peut être rassuré, il est toujours une star confirmé en France et va monter des projets ambitieux dont un film avec Brigitte BARDOT "Boulevard du Rhum".

    Marlène JOBERT est devenue une star et les réalisateurs se l'arrachent. Elle va tourner avec RAPPENEAU, DE BROCA, CHABROL et PIALAT, rien que ça.

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    12

    2 241 305

     

    ENTREES PARIS

     

    431 023

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    168 957

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    599 980

     

    1ère semaine

    1

    79 645

    9

    2ème semaine

    1

    67 093

    11

    3ème semaine

    1

    51 414

    11

    4ème semaine

    6

    30 429

    11

    5ème semaine

    6

    33 574

    6

    6ème semaine

    6

    24 554

     

    7ème semaine

    11

    16 620

     

    8ème semaine

    14

    11 738

     

    Nombre de semaines Paris

     

    11

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    8 849

     

    Box office annuel Espagne

     

    329 828

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

     

    Thème : https://www.youtube.com/watch?v=iNjwHZExveE

    Solitude urbaine : https://www.youtube.com/watch?v=3vDjpet2nj0

     

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h01m14s137.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h07m44s195.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h11m34s187.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA ET MARLENE JOBERT

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h17m12s239.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - MARLENE JOBERT

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h49m52s126.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-21h53m01s230.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - MICHEL CONSTANTIN

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - PAUL CRAUCHET

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA ET MICHEL CONSTANTIN

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h06m31s135.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h08m04s37.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h09m30s133.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h09m53s108.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h10m07s252.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h10m29s214.png

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h11m01s19.png

     

    DERNIER DOMICILE CONNU - LINO VENTURA ET MARLENE JOBERT

     

    vlcsnap-2011-01-27-22h13m02s203.png

     

    ...

    « FANTASIA CHEZ LES PLOUCS - LINO VENTURA BOX OFFICE 1971LE CLAN DES SICILIENS - LINO VENTURA BOX OFFICE 1969 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :