• CHICANOS CHASSEUR DE TETES - CHARLES BRONSON BOX OFFICE 1980

     

     

     

    CHICANOS CHASSEUR DE TETES

    (BORDERLINE)

       31 OCTOBRE 1980 (USA)

    10 JUIN  1981

     

     

    CHICANOS-CHASSEUR-DE-TETES.jpg

     

    Réalisation

    Jarrold FREEMAN

    Scénario

    Jarrold FREEMAN

    Photographie

    Tak FUJIMOTO

    Musique

    Gil MELLE

    Production

    James NELSON
    ITC Lord Grade  

    Distribution

    UGC

    Durée

    105 minutes

    Tournage

     

    Jeb MAYNARD

    Charles BRONSON

    Jimmy FANTE

    Bruno KIRBY

    Carl RICHARDS

    Bert REMSEN

     

    Dirigeant le poste de douane de « La Mesa » en Californie, Jeb MAYNARD a fort affaire avec les passages clandestins de travailleurs mexicains, guidés la nuit comme du bétail par des « passeurs » sans scrupules. Un des policiers Scooter JACKSON, meilleur ami de MAYNARD est abattu une nuit par un de ces passeurs, HOTCHKISS qui, lui, est américain et ancien du Vietnam. Un tueur. Un jeune mexicain Morales, est également tué. Il allait rejoindre sa mère, femme de ménage à Los Angeles. Devançant le F.B.I et convaincu, à l’inverse des agents de ce dernier, qu’il s’agit non d’une affaire de drogues mais bien d’un meurtre relatif au traffic illégal de main d’œuvre, MAYNARD contacte la mère du jeune homme et la persuade de l’accompagner au Mexique. Se faisant passer pour son cousin, il s’introduit auprès des « polleros » et, avec elle et un groupe de nouveaux clandestins, refait le chemin en sens inverse. Ainsi sait-il maintenant qu’un américain est impliqué dans le trafic. Son seul indice : des traces de bottes relevées sur le lieu du double meurtre. Ces traces il les retrouve dans la cours d’un riche rancher local, Carl RICHARDS, effectivement patron d’ HOTCHKISS et agissant pour le compte DE Henry LYDELL, puissant industriel qui centralise le trafic à San DIEGO et pourvoit aux demandes des grandes métropoles du pays. Grâce à l’aide de son nouvel assistant, Jimmy FANTE, MAYNARD établit les preuves de l’existence de ce réseau. Postant ses policiers autour du ranch, il assiste avec eux à un nouvel arrivage, encore plus important que d’habitude, la nuit de noël. Richards et ses hommes de main sont arrêtés. HOTCHKISS est abattu par MAYNARD à l’issue d’une rude poursuite. Richards sera condamné à une peine légère, LYDELL est relâché. « Le système fonctionne » déclare cyniquement ce dernier. MAYNARD dépité, sait que les deux coupables vont continuer comme avant. « Nous aussi » confie-t-il à FANTE. 

     

    En 1980, Charles BRONSON est au plus mal au Box Office mondial. Il cherche ses succès d’antan en travaillant pour divers studios. Mais aucun producteur ne trouve la bonne formule. Contrairement à Clint EASTWOOD toujours impérial sur le Box Office, il sombre petit à petit dans les séries B où le sentiment de « déjà vu » frappe les spectateurs.

    Le réalisateur de «  Chicanos, chasseur de tête » n’est autre que l’illustre Jarrold FREEMAN, qui n’est pas inconnu pour les amateurs de séries télé dont il réalise un grand nombre dans les années 70. Bâti sur un des ses scénarios, le film fait très téléfilm justement. La platitude de la réalisation est elle, que Charmes BRONSON ne peut rien pour réparer les dégâts. Honnête produit télé masqué en film, cette situation n’arrange pas les affaires de Charles BRONSON au Box-Office américain dont il n y aucune trace au Box Office. En France, le film est sévèrement séché, Charles BRONSON subissant un échec comme il n’en a pas eu depuis longtemps. Et la sortie du film en plein été n’arrange rien. Hasard du calendrier, le film suivant de Charles BRONSON « Chasse à mort » sortira trois semaines plus tard. Avec un meilleur résultat ?

      

     

    ENTREES France

     

    265 048

     

     

    ENTREES Paris

     

     

    75 480

     

    ENTREES Paris

    1ère semaine  n°5

     

     

     

     

    33 384

     

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    4

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    19

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    1 757

    1er JOUR Paris

    4 426

    Budget

     

     

    Recettes US

     

    5 M$

    COTE DU SUCCES

    *

     

     

    borderline.jpg

     

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h00m07s144.png

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h14m26s30.png

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h14m46s224.png

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h15m32s179.png

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h15m42s25.png

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h15m57s172.png

     

     

    vlcsnap-2010-08-21-03h16m28s222.png
    </

    « CHASSE A MORT - CHARLES BRONSON BOX OFFICE 1981CABO BLANCO - BOX OFFICE CHARLES BRONSON 1980 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :