• CHAQUE JOUR A SON SECRET - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1958

     

    CHAQUE JOUR A SON SECRET

     

    15 JUIN 1958

     

     

    CHAQUE JOUR A SON SECRET - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1958

     

     

     


    • Réalisation : Claude Boissol
    • Scénario : d'après le roman de Maria-Luisa Linarès
    • Adaptation et dialogues : Paul Andréota, Pierre Laroche, Claude Boissol
    • Assistants réalisateurs : Pierre Simon, Jacques Bourdon
    • Images : Roger Fellous
    • Musique : Eddie Barclay
    • Production : Gray-Film, Socipex, Vascos-Films, Sonofilm
    • Chef de production : René Chevrier, Jean Lefait, Raymond Logeart
    • Directeur de production : Michel Mombailly
    • Distribution : Sonofilm
    • Tournage du 11 décembre 1957 au 23 janvier 1958
    • Durée : 83 minutes
    • Pellicule 35 mm, noir et blanc
    • Jean Marais : Xavier Lezcano, le beau-frère
    • Danièle Delorme : Olga Lezcano, la première femme de l'ethnologue
    • Françoise Fabian : Hélène Lezcano, la seconde femme de l'ethnologue
    • Marcelle Praince : Mme Lezcano, mère
    • Denise Gence : Fina, la gouvernante
    • Yves Brainville : Le juge d'instruction

     

     

    SYNOPSIS

    Une jeune femme, Olga Lezcano, revient brusquement à Paris par avion après une disparition de deux ans à la suite d'un accident d'avion au coeur de la jungle amazonienne. Recueillie par des populations primitives, elle a pu survivre. Entre temps, le célèbre ethnologue André Lezcano qui l'avait connue et épousée en Amérique latine, était revenu à Paris et s'était remarié avec Hélène, une très jolie femme. Froidement accueillie à Qrly par Xavier, son beau-frère, Olga ne tarde pas à apprendre le remariage de son mari et sa mort récente. Soudain, devant le climat familial étrange - amitié suspecte entre Hélène et Xavier - gêne de la belle-mère - Olga se met à douter de la mort d'André et se souvient du pouvoir magique de l'ibadou - plante tropicale à l'étrange propriété de plonger celui qui l'absorbe dans un état de catalepsie, imitant la mort - et dont un contre-poison peut faire cesser l'effet, Olga se sent de plus en plus confirmée dans son doute lorsqu'elle apprend qu'André avait contracté peu avant sa disparition une énorme assurance qui est versée à sa veuve Hélène. Après de multiples démarches, enquêtes, le cercueil d'André Lezcano est ouvert : André Lezcano est bien mort. Olga, folle de douleur, croit comprendre que Xavier et Hélène n'ont pas administré le contre-poison annulant l'effet de l'ibadou. Mais, coup de théâtre, c'est la vieille Pina, servante aveuglément attachée à Hélène, qui a mis de l'eau à la place du contre-poison et ainsi tué André. Tout cet odieux stratagème est dévoilé. Olga, qui voulait fuir en Amérique du Sud, est rejointe par Xavier, très épris de cette jeune femme sincère et loyale, et ils reviennent ensemble à Paris où ils vont pouvoir s'épouser.

     
     ANALYSE ET BOX OFFICE

     

     
     

    BOX OFFICE FRANCE :  598 024
    BOX OFFICE PARIS toutes exclusivité : 119 706
    BOX OFFICE PARIS 1ère exclusivité :     45 577
    BOX OFFICE PARIS 1ère semaine :         23 134    

    COTE DU SUCCES :

     
    « LA VIE A DEUX - JEAN MARAIS BOX OFFICE 1958NUITS BLANCHES - JEAN MARAIS BOX OFFICE 1958 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :