• BOX OFFICE USA DU 11 JUILLET 1966 AU 17 JUILLET 1966

     

    HOW TO STEAL A MILLION BOX OFFICE USA 1966

     

    HOW TO STEAL A MILLION (COMMENT VOLER UN MILLIONS DE DOLLARS) 838 000 entrées France 

    de William WYLER avec Audrey HEPBURN et Peter O'TOOLE


    Monsieur Grammont, le directeur du musée parisien Kléber-Lafayette, prépare sa prochaine exposition. Il demande à un collectionneur français réputé, Charles Bonnet, de lui prêter la fameuse statuette Vénus, œuvre du célèbre sculpteur Cellini. Charles Bonnet la confie au musée au grand dam de sa fille Nicole lorsqu’elle apprend que la « Vénus de Cellini » va être expertisée, car c’est un faux, jadis exécuté par son grand-père. Elle est seule à savoir que son père, artiste plutôt illuminé, comme son grand-père, est un faussaire de génie. Sa solution pour que la supercherie ne soit pas découverte : voler la Vénus au musée. Nicole sollicite alors l’aide de Simon Dermott, un cambrioleur qu’elle a surpris chez elle sans toutefois le dénoncer, et pour cause : en fin connaisseur, il examinait attentivement un Van Gogh, une « œuvre » de son père.

    Simon élabore alors un plan pour déjouer la sécurité mise en place autour de la statuette estimée à un million de dollars. Ils se cachent dans le musée lors de la fermeture, et déclenchent l'alarme en retournant se cacher à chaque fois. Les gardiens et la police fouillent le musée à chaque fois sans les découvrir. Après la deuxième alerte, le directeur de la sécurité, irrité, décide de débrancher l'alarme. Les cambrioleurs prennent alors possession de la statuette en toute tranquillité.

    Les Bonnet sont ainsi soulagés que la statuette ne passe pas l'examen d'un expert, Simon Dermott donne la Vénus à un collectionneur, et révèle être en fin de compte non pas un cambrioleur, mais un expert en sécurité des musées, en criminologie, et en détection de faux. Simon et Nicole commencent une relation amoureuse, mais Simon ayant découvert les talents de faussaire de Charles, il lui demande d'arrêter son trafic pour éviter d'avoir à l'arrêter.

    - Quelques belles sorties cette semaine. D'abord le classique et très chic "Comment voler un millions de dollars" avec un trio de stars derrière et devant la caméra : William Wyler, Audrey Hepburn et Peter O'Toole. On ne présente plus William Wyler et Audrey Hepburn et Peter O'Toole vient d'enchainer 4 succès de suite : "Lawrence d'Arabie", "Becket", "Lord jim" et "Quoi de neuf Pussycat". Impressionnant. Ce genre de films classe trouve un écrin efficace avec le Radio City Hall de Broadway et c'est encore le cas avec une recette impressionnante de 227 477 dollars.

     

    - Quelques belles sorties cette semaine. D'abord le classique et très chic "Comment voler un millions de dollars" avec un trio de stars derrière et devant la caméra : William Wyler, Audrey Hepburn et Peter O'Toole. On ne présente plus William Wyler et Audrey Hepburn et Peter O'Toole vient d'enchainer 4 succès de suite : "Lawrence d'Arabie", "Becket", "Lord jim" et "Quoi de neuf Pussycat". Impressionnant. Ce genre de films classe trouve un écrin efficace avec le Radio City Hall de Broadway et c'est encore le cas avec une recette impressionnante de 227 477 dollars.  il rapporte également 27 000 dollars à Los Angeles.

    - Autre grosse sortie : "Le rideau déchiré" d'Alfred Hitchcock qui revient à l'espionnage. C'est l'inévitable Paul Newman qui aura énormément tourné depuis quelques temps qui tient le haut de l'affiche. Après les scores relativement décevants de "Marnie" le grand Hitchcock récolte une recette plus digne de son standing avec 55 000 dollars dans une seule salle à Boston. 

    - Le cinéma étranger peut très bien fonctionner aux USA surtout s'il a été récompensé outre Atlantique. C'est le cas pour les étonnants "Dear John" film suédois et "the shop on main street" film tchèque qui a obtenu l'Oscar du meilleur film étranger. Au rayon des films français "compartiment tueurs" de Costa- Gavras a été un beau succès également. C'est donc "Un homme et une femme" qui sort à Broadway au Paris avec une belle recette de 24 000 dollars. C'est un succès surprise en France où l'inconnu Claude Lelouch a obtenu le Grand prix du festival de Cannes 1966 (ex aequo), c'est  une très belle carte de visite. Reste à voir s'il est capable d'attirer du public hors de Broadway terre d'accueil traditionnelle des films étrangers.

    - Beau succès du "Lieutenant Robinson Crusoé" des studios Disney qui profite à fond des vacances scolaires et du cinéma de plein-air.   

     

     

     

    FILM

    RECETTE

    ECRANS

    1

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N - Lieutenant Robinson Crusoé (Paul/Van Dyke/Kwan)

    $637 900

    49

    2

    WHO'S AFRAID OF VIRGINIA WOOLF? - Qui a peur de Virginia Woolf? (Nichols/E.Taylor/Burton/Segal)

    $536 728

    23

    3

    THE RUSSIANS ARE COMING - Les russes arrivent (Jewison/Reiner/Saint/Arkin)

    $381 423

    29

    4

    MY FAIR LADY - (Cukor/A.Hepburn/Harrison)

    $345 400

    109

    5

    DOCTOR ZHIVAGO - Le docteur Jivago (Lean/Sharif/Christie/Steiger/Chaplin/Guinness) It /GB/US

    $332 000

    21

    6

    THE SOUND OF MUSIC - La mélodie du bonheur (Wise/Andrews/Plummer)

    $323 800

    23

    7

    NEVADA SMITH - (Hathaway/McQueen/Malden)

    $304 000

    40

    8

    HOW TO STEAL A MILLION - Comment voler un million de dollars (Wyler/A.Hepburn/O'Toole)

    $254 477

    2

    9

    ARABESQUE - (Donen/Loren/Peck)

    $252 200

    40

    10

    KHARTOUM - (Dearden/Heston/Olivier)

    $237 535

    18

    11

    THUNDERBALL - Opération Tonnerre (Young/Connery/Celi/Auger) GB

    $180 000

    28

    12

    THE BLUE MAX - Le crépuscule des aigles (Guillermin/Peppard/Mason/Andress) GB

    $144 500

    10

    13

    A FINE MADNESS - L'homme à la tête fêlée (Kershner/Connery/Woodward/Seberg)

    $143 200

    16

    14

    BORN FREE - Vivre libre (Hill/McKenna/Travers) GB

    $138 300

    23

    15

    THE SINGING NUN - Dominique (Koster/Reynolds/Montalban)

    $130 000

    30

    16

    THE GLASS BOTTOM BOAT - La Blonde défie le FBI (Tashlin/Day/R.Taylor)

    $124 000

    11

    17

    CAST A GIANT SHADOW - L'ombre d'un géant (Shavelson/Douglas/Berger/Wayne/Sinatra/Brynner)

    $110 056

    18

    18

    MODESTY BLAISE - (Losey/Vitti/Stamp/Bogarde) GB

    $99 500

    8

    19

    WALK DON'T RUN - Rien ne sert de courir (Walters/Grant/Eggar)

    $98 000

    5

    20

    THE SHOP ON MAIN STREET - Le miroir aux alouettes (Kadar) Tchecoslovaquie

    $97 247

    22

    21

    TORN CURTAIN - Le rideau déchiré (Hitchcock/Newman/Andrews)

    $82 500

    3

    22

    BOY DID I GET A WRONG NUMBER - Quel numéro ce faux numéro (Marshall/Hope/Sommer)

    $81 500

    13

    23

    RUN APPALOOSA RUN - Rodéo fantastique (Lansburgh) moyen métrage

    $72 500

    6

    24

    PARADISE HAWAIIAN STYLE - Paradis hawaien (Moore/Presley/Leigh)

    $69 000

    17

    25

    WHAT DID YOU DO IN THE WAR DADDY? - Qu'as-tu fais à la guerre papa? (Edwards/Coburn)

    $68 700

    7

    26

    BLINDFOLD - Les yeux bandés (Dunne/Hudson/Cardinale)

    $64 000

    15

    27

    THREE ON A COUCH - 3 sur un sofa (Lewis/Lewis/Leigh)

    $58 000

    10

    28

    DEAR JOHN - Käre John (Lindgren/Kullr) Suède

    $57 100

    9

    29

    MORGAN - Morgan : a suitable case for treatment (Mercer/Warner/Redgrave) GB

    $52 000

    7

    30

    AND NOW MIGUEL - (Clark/Cardi)

    $51 000

    20

    31

    LADY L - (Ustinov/Loren/Newman/Niven)

    $48 000

    5

    32

    MARY POPPINS - (Stevenson/Andrews/Van Dyke)

    $45 000

    9

    33

    UP TO HIS EARS - Les tribulations d'un chinois en Chine (De Broca/Belmondo/Andress) Fr / It

    $29 600

    5

    34

    RIDE BEYOND VENGEANCE - Marqué au fer rouge (McEveety/Connors)

    $28 000

    2

    35

    A BIG HAND FOR THE LITTLE LADY - Gros coup à Dodge City (Cook/H.Fonda/Woodward)

    $25 000

    6

    36

    AROUND THE WORLD UNDER THE SEA - Le tour du Monde sous les mers (Marton/Bridges)

    $25 000

    2

    37

    LAS VEGAS HILLBILLYS (Pierce/Mansfield/Van Doren):

    $25 000

    6

    38

    ASSAULT ON A QUEEN - Le hold-up du siècle (Sinatra/Lisi)

    $24 500

    3

    39

    A THOUSAND CLOWNS - Des clowns par milliers (Coe/Robards)

    $24 100

    6

    40

    A MAN AND A WOMAN - Un homme et une femme (Lelouch/Aimée/Trintignant) Fr

    $24 000

    1

    41

    A PATCH OF BLUE - Un coin de ciel bleu (Green/Poitier/Winters)

    $22 000

    5

    42

    LE BONHEUR - (Varda/Drouot/Boyer) Fr

    $21 800

    5

    43

    STAGECOACH - La diligence vers l'Ouest (Douglas/Margret/Buttons)

    $17 000

    2

    44

    THE ALLEY CATS - (Metzger/Arthur)

    $16 500

    2

    45

    AND SO TO BED - Le grand jeu de l'amour (Weidenmann/Palmer/Knef) All / Aut / fr

    $15 500

    1

    46

    FASTER PUSSYCAT! KILL! KILL! (Russ Meyer)

    $15 000

    1

    47

    MOTOR PSYCHO - Le gang sauvage (Russ Meyer)

    $15 000

    1

    48

    A MAN CALLED ADAM - (L.Penn/Davis Jr/Amstrong)

    $14 000

    1

    49

    IMPOSSIBLE ON SATURDAY - Pas question le samedi (Joffé/Hirsch) Fr / It / Israel

    $12 500

    2

    50

    THE ENDLESS SUMMER - L'été sans fin - documentaire sportif

    $12 000

    1

    51

    THE TEN COMMANDMENTS - Les 10 commandements (DeMille/Heston/Brynner/Baxter)

    $11 000

    1

    52

    THIS PROPERTY IS CONDEMNED - Propriété interdite (Pollack/Wood/Redford/Bronson)

    $11 000

    1

    53

    FIREBALL 500 - Les bolides de feu (Asher/Avalon/Funicello)

    $10 500

    2

    54

    MAYA - (Berry/Walker)

    $10 000

    1

    55

    THE SECRET 7 - Les 7 invincibles (De Martino/Russell/Serato) It / Esp

    $10 000

    1

    56

    THE TROUBLE WITH ANGELS - Le dortoir des anges (Lupino/Russell/Mills)

    $10 000

    1

    57

    THE NAKED PREY - La proie nue (Wilde/Wilde) Afrique du Sud / US

    $9 400

    1

    58

    THE MAN WHO SHOT LIBERTY VALANCE - L'homme qui tua Liberty Valance (Ford/Wayne/Stewart)

    $9 000

    1

    59

    THE SLEEPING CAR MURDERS - Compartiment tueurs (Gavras/Montand/Allegret) Fr

    $9 000

    2

    60

    A HOT SUMMER GAME (Bruner/Anderson)

    $8 000

    1

    61

    THE PINK PUSSY CAT - Acosada - Argentine / Vénézuela

    $8 000

    1

    62

    CINERAMA' S RUSSIAN ADVENTURE

    $7 000

    1

    63

    ENOUGH ROPE - Le meurtrier (Autant Lara/Vlady/Hossein/Frobe) Fr / It / All

    $7 000

    1

    64

    LOLLIPOP - Asfalto Selvagem (Tanko) Brésil

    $7 000

    1

    65

    MY BROTHER'S WIFE

    $7 000

    1

    66

    TIME OF DESIRE - Suède

    $7 000

    1

    67

    LA MANDRAGOLA - La mandragore (Lattuada/Schiaffino) It / Fr

    $6 800

    1

    68

    DONOVAN'S REEF - La taverne de l'irlandais (Ford/Wayne/Marvin)

    $6 500

    1

    69

    THE CHASE - La poursuite impitoyable (Penn/Brando/J.Fonda/Redford)

    $6 500

    1

    70

    JULIET OF THE SPIRITS - Juliette des esprits (Fellini/Masina/Milo) Italie / Fr

    $6 000

    1

    71

    SALLAH - Sallah Shabati (Kishon/Topol) Israel

    $5 000

    1

    72

    SOFT SKIN AND BLACK SILK - Tentations (Loma.Laurent) Fr

    $5 000

    1

    73

    THE TWILIGHT GIRLS - Les collégiennes ( Hunebelle/Morlay) Fr

    $5 000

    1

    74

    THE THIRD DAY - Le témoin du 3ème jour (Smight/Peppard/Ashley)

    $4 500

    1

    75

    MAN OF A THOUSAND FACES - L'homme aux mille visages (Pevney/Cagney/Malone)

    $4 300

    1

    76

    HOLD ON! (Lubin/Hermans hermits)

    $4 000

    1

    77

    MOVIE STAR AMERICAN STYLE - (Zugsmith/Jones)

    $4 000

    1

    78

    SOUTH PACIFIC - Pacifique sud (Logan/Brazzi/Gaynor)

    $4 000

    1

    79

    THE AGONY AND THE ECSTASY - L'extase et l'agonie (Reed/Heston/Harrison)

    $3 500

    1

    80

    THE 10th VICTIM - La dixième victime (Petri/Mastroianni/Andress) It / fr

    $2 500

    1

    81

    THE OSCAR - La statue en or massif (Rouse/Boyd/Sommer)

    $2 500

    1

    82

    A SHOT IN THE DARK - Quand l'inspecteur s'emmêle (Edwards/Sellers/Sommer/Lom)  GB / US

    $2 400

    1

    83

    ALPHAVILLE - (Godard/Constantine/Koscina) Fr / It

    $1 000

    1

     

     

    HOW TO STEAL A MILLION BOX OFFICE USA1966

     

     

    HOW TO STEAL A MILLION BOX OFFICE USA 1966

     

     

    HOW TO STEAL A MILLION BOX OFFICE USA 1966

     

     

     

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N BOX OFFICE USA 1966

     

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N BOX OFFICE USA 1966

     

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N BOX OFFICE USA 1966

     

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N BOX OFFICE USA 1966

     

    LT. ROBIN CRUSOE U.S.N (LIEUTENANT ROBINSON CRUSOE) 198 000 entrées France 

    de Byron PAUL avec Dick Van DYKE et Nancy KWAN

    Lors d'un vol de routine pour l'US Navy, le lieutenant Robin Crusoe est contraint de déclencher l'éjection automatique de son F-8 Crusader au-dessus de l'océan Pacifique. Il dérive plusieurs jours et plusieurs nuits dans son canot de sauvetage avant d'échouer sur une île inhabitée. Il se construit un abri, fabrique des habits avec les matériaux disponibles et part à la découverte de l'île. Il découvre un sous-marin de la marine impériale japonaise abandonné et un chimpanzé astronaute nommé Floyd.

    Grâce aux objets trouvés à bord du submersible, Crusoé et Floyd construisent un pavillon japonais, un parcours de golf et un système d'envoi de bouteille à la mer contenant des lettres pour sa fiancée. C'est alors qu'il découvre un des rares habitants de l'île la belle Wednesday. Elle lui apprend qu'elle s'est enfui pour éviter un mariage forcé imposé par son père le chef Tanamashu qui avait prévu de la sacrifier avec sa sœur au dieu Kaboona, dont l'immense statue est située sur l'île et avec laquelle Tanamashu communiquerait.

    Le jour de l'arrivée du chef Tanamashu sur l'île, Crusoe utilise des objets du sous-marin pour le combattre, détruisant la statue à l'effigie de Kaboona. Après ce combat les deux protagonistes font la paix mais Crusoé refuse de se marier à Wednesday ce qui provoque la colère des femmes de l'île. Alors qu'il est poursuivi par une horde de femmes sur les plages de l'île, un hélicoptère de l'US Navy l'aperçoit et part à son secours. Crusoé et Floyd sont secourus et emmenés sur un porte-avion mais seul Floyd a droit aux honneurs.

     

     

    A MAN AND A WOMAN BOX OFFICE USA 1966

     

    A MAN AND A WOMAN BOX OFFICE USA 1966

     

    MAYA BOX OFFICE USA 1966

     

    MAYA  5 871 entrées France 

    de John BERRY avec Clint WALKER

    Après avoir perdu sa mère, Terry part retrouver son père chasseur en Inde. Griffé par un tigre, celui-ci a perdu son honneur et vit dans sa maison en déchéance. Après une dispute, Terry s'enfuit dans la jungle où il rencontre Raji, un jeune indien qui vient lui de perdre son père. Ensemble et pour exaucer le dernier vœu du père de Raji, ils vont accompagner un éléphanteau blanc dans un temple sacré.

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Laurent
    Jeudi 11 Mars à 08:40

    On fait le point.

    La reprise des 10 commandements à passé les $1.575 millions (autant que The Chase, pourtant réputé être un échec).

    Arabesque, sans faire de gros score hebdomadaires vient quand même de franchir les $1.725M.

    Nevada Smith, passe cette semaine le million, alors que Khartoum passe les $850 000. Si le premier est un succès clair et net, il n'en est pas de même pour le second, plombé par son coût élevé.

    Quelques mises à jours : 

    Sound of music vient de franchir les $28M et My fair lady s'approche des $25M. Thunderball sera le prochain film à franchir la barre des $15M, tandis que Mary Poppins à passé le cap des $12M. Enfin, tranquillement, mais sûrement, Dr Jivago s'approche des $8M, ce qui le classe d'ores et déjà top 10 sur la période que tu as traité.

    Côté film étrangers : 

    Compartiment tueurs à dépassé le million, devenant ainsi le film français qui a établit la plus grosse recette du panel, devant l'Homme de Rio ($875 000). Le film suédois Dear John en est maintenant à $850 000.

      • Vendredi 12 Mars à 01:09

        Dear John va doubler son score à mon avis

    2
    Walter
    Mercredi 10 Mars à 14:42

    Bonjour Renaud,

     

    the only Thing I can see ist "PUBLICITÈ".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :