• BOX OFFICE USA DU 02/12/1976 AU 08/12/1976

     

     

    two_minute_warning.jpg

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    CARRIE

    5

    4 260 848 $

    DE PALMA

    SPACEK

    LAURIE

    2

    ALICE IN WONDERLAND
    (Alice au pays des merveilles)

    23

    6 679 207

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    3

    TWO MINUTE WARNING
    (Un tueur dans la foule)

    4

    2 699 177

    PEERCE

    HESTON

    CASSAVETES

    4

    MARATHON MAN

    9

    5 391 054

    SCHLESINGER

    HOFFMAN

    OLIVIER

    5

    THE FRONT
    (Le prête-nom)

    10

    3 752 970

    RITT

    ALLEN

    MOSTEL

    6

    NORMAN,,,IS THAT YOU?
    (inédit)

    10

    3 621 328

    SCHLATTER

    FOXX

    BAILEY

    7

    THE NEXT MAN
    (inédit) 

    4

    2 147 516

    SARAFIAN

    CONNERY

    SHARPE

    8

    CAR WASH

    13

    4 724 042

    SCHULTZ

    IGUS

    DAY

    9

    HOW FUNNY SEX CAN BE
    (Le sexe fou)

    10

    731 280

    RISI

    ANTONELLI

    GIANNINI

     

     

     

     

     

     

     

    19

    ROCKY

    2

    118 300

    AVILDSEN

    STALLONE

    SHIRE

     

    SOURCE VARIETY, Résultats PARTIELS calculés sur une vingtaine de villes clé MAXIMUM. Les recettes ne correspondent donc pas aux recettes nationales bien supérieures.

     

    .

    « BOX OFFICE USA DU 09/12/1976 AU 15/12/1976BOX OFFICE USA DU 26/11/1976 AU 01/12/1976 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Didier Noisy
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:27
    Didier Noisy

    J'ai souvent fait le parallèle entre les chiffres rentals ou partiels du box-office US, avec nos chères 1ères exclusivités Paris du Film Français. Dans les deux cas, ça donnait un aperçu du succès immédiat d'un film, mais on était très loin du résultat "exhaustif" qui pouvait être multiplier par 2 (grosso merdo) !

    Petit détail amusant, Renaud : les semaines suivantes tu devrais voir apparaître un autre "Alice in Wonderland" (apparemment sorti le 10 déc. 76) qui lui n'a rien a voir avec l'oncle Walt. Au contraire même, car en fait il s'agit d'un porno "comédie musicale" réalisé par Bud Townsend (et distribué par General National Enterprises) ayant totalisé tout de même 9 100 000 $ (rentals)

    2
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:27
    fabrice ferment

    Encore que, cher Didier, les palmarès rentals de Variety avaient la décence de prendre en compte les données de nombreuses villes américaines.
    Ils n'ont donc rien à voir avec un Paris-Périphérie qui occulte complètement 85% de la population d'un pays ...

    On ne compare pas des carottes avec des navets.

    3
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:27
    laurent

    Personellemnt j'éviteraisd la comparaison des rentals et des chiffres du films français. Cela me parait bien différenty quand même.

    4
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:27
    laurent

    A propos "d'ailce au pays des merveiles" de 76, si c'est bien une version porno ( à ne pas confondre avec la version avec Fiona Fullerton de 72 qui fut un bide), il faut quand même dire que le score apparement important fut réalisé en 2 fois. Il est en effet ressortie en 78 où il réalisa plus du tiers de ces recettes total.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :