• BOX OFFICE USA DECEMBRE 1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 2 DECEMBRE 1971 AU 8 DECEMBRE 1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    9

    3M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    2

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    5

    1M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    3

    VON RICHTOFEN AND BROWN
    (Le Baron Rouge)

    9

    1M$

    CORMAN

    LAW

    STROUD

    4

    THE MARRIAGE OF A YOUNG STOCKBROCKER
    (Inédit)

    12

    1M$

    TURMAN

    BENJAMIN

    SHIMKUS

    5

    PLAY MISTY FOR ME
    (Un frisson dans la nuit)

    7

    1M$

    EASTWOOD

    EASTWOOD

    WALTER

    6

    JOHNNY GOT HIS GUN
    (Johnny s'en va-t-en guerre)

    14

     

    TRUMBO

    BOTTOMS

    FIELDS

    7

    KOTCH
    (Inédit)

    10

    2M$

    LEMMON

    MATTHAU

    WINTERS

    8

    BORN TO WIN
    (Né pour vaincre)

    5

     

    PASSER

    SEGAL

    DE NIRO

    9

    THE ORGANIZATION
    (L'organisation)

    7

    2M$

    MEDFORD

    POITIER

    McNAIR

    10

    SUNDAY BLOODY SUNDAY
    (Un dimanche comme les autres)

    11

     

    SCHLESINGER

    FINCH

    JACKSON

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

     

     

    BOX OFFICE USA DU 02/12/1971 AU 08/12/1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 9 DECEMBRE 1971 AU 15 DECEMBRE 1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 09/12/1971 AU 15/12/1971

    NICHOLAS AND ALEXANDRA

    De Franklin SCHAFFNER avec Michael JAYSTON

    Evocation de la Russie du début du vingtième siècle, de la fin de la dynastie des tsars Romanoff, avant les fameuses révolutions bourgeoise et bolchévique qui mirent à feu et à sang le pays...

     

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    10

    4M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    2

    BEDKNOBS AND BOOMSTICKS
    (L'apprentie sorcière)

    5

     1M$

    STEVENSON

    LANSBURY

    McDOWALL

    3

    GINGER
    (Inédit)

    20

    1M$

    SCHAIN

    CAFFARO

    TUCKER

    4

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    6

    2M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    5

    SCROOGE
    (Inédit )

    13

    4M$

    NEAME

    FINNEY

    EVANS

    6

    JOHNNY GOT HIS GUN
    (Johnny s'en va-t-en guerre)

    15

     

    TRUMBO

    BOTTOMS

    FIELDS

    7

    WEST SIDE STORY

    14

    3M$

    WISE

    WOOD

    CHAKIRIS

    8

    MAN IN THE WILDERNESS
    (Le convoi sauvage)

    3

    1M$

    SARAFIAN

    HARRIS

    HUSTON

    9

    BILLY JACK

    32

    2M$

    LAUGHLIN

    LAUGHLIN

    TAYLOR

    10

    THE ORGANIZATION
    (L'organisation)

    8

    2M$

    MEDFORD

    POITIER

    McNAIR

     

    BOX OFFICE USA DU 09/12/1971 AU 15/12/1971

     

     

    BOX OFFICE USA DU 9 DECEMBRE 1971 AU 15 DECEMBRE 1971

     

    HAPPY BIRTHDAY WANDA JUNE

    De Mark ROBSON avec Rod STEIGER et Susannah YORK

    Harold Ryan revient dans la famille qu'il a abandonné sept années plus tôt.

     

     BOX OFFICE USA DU 16 DECEMBRE 1971 AU 22 DECEMBRE 1971

     

     

    DIAMONDS ARE FOREVER BOX OFFICE 1971

    JAMES BOND 007 : DIAMONDS ARE FOREVER (LES DIAMANTS SONT ETERNELS)

    De George HAMILTON avec Sean CONNERY et Jill St JOHNS

    Les diamantaires d'Amsterdam sont inquiets. Ils soupçonnent un mystérieux criminel de stocker les pierres précieuses afin de ruiner le marché. James Bond est chargé de tirer l'affaire au clair. Sous l'identité d'un trafiquant notoire, Franks, Bond est rapidement contacté par la belle Tiffany Case, qui lui demande de passer un lot important de diamants aux Etats-Unis. Tandis qu'un tandem de tueurs, Kidd et Wint, exécute des complices à tour de bras, l'agent 007 parvient à pénétrer dans le casino d'un milliardaire, Willard Whyte, puis dans le centre de recherches spatiales du docteur Metz. Il découvre qu'un gang projette de dominer le monde grâce à l'envoi d'un engin dans l'espace...

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    DIAMONDS ARE FOREVER
    (Les diamants sont éternels)

    1

    1M$

    HAMILTON

    CONNERY

    St JOHN

    2

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    7

    2M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    3

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    11

    4M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    4

    BEDKNOBS AND BOOMSTICKS
    (L'apprentie sorcière)

    2

    2M$

    STEVENSON

    LANSBURY

    McDOWALL

    5

    THE LADY AND THE TRAMP
    (La Belle et le clochard)

    1

     

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    6

    WEST SIDE STORY

    15

    3M$

    WISE

    WOOD

    CHAKIRIS

    7

    THE LAST PICTURE SHOW
    (La dernière séance)

    11

     

    BOGDANOVICH

    BOTTOMS

    BRIDGES

    8

    101 ACTS OF LOVE
    (Les 101 positions)

    6

     

    HAIMS

    BROULARD

    CHRISTIAN

    9

    THE ANDERSON TAPES
    (Le gang Anderson)

    14

    4M$

    LUMET

    CONNERY

    CANNON

    10

    SEE NO EVIL
    (Terreur aveugle)

    11

    1M$

    FLEISCHER

    FARROW

    ALISON

     

     

    VARIETY TOP 50 GROSSES DECEMBER 1971

     

    CLOCKWORK ORANGE BOX OFFICE USA 1971

     

    CLOCKWORK ORANGE (ORANGE MECANIQUE)

    De Stanley KUBRICK avec Malcom McDOWELL

    Dans une Angleterre futuriste. Alex n'aime que l'«ultraviolence» et la musique de Beethoven. Commence pour lui et ses copains, les «droogies», une nuit «ordinaire», marquée par une bagarre avec la bande de Billy Boy et un accrochage avec un clochard. Bien échauffés, les voyous prennent d'assaut la maison d'un écrivain, violent sauvagement sa femme et concluent leur soirée par un tabassage d'une extrême brutalité. Le lendemain, préférant éviter le lycée, Alex s'offre un peu de bon temps avec deux filles faciles, puis assassine une femme. Ses amis le laissent assommé dans la maison du crime. Arrêté et condamné à quatorze ans de détention, il se porte volontaire pour un programme de rééducation...

     

     

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

     

    LADY AND THE TRAMP (LA BELLE ET LE CLOCHARD)réédition

    De Walt DISNEY

    Belle est une superbe et adorable cocker, qui vit dans une bonne maison et qui a eu une éducation stricte. Gâtée et chouchoutée, elle fait presque tout ce dont elle a envie. Un jour, elle rencontre un corniaud roublard, mauvais garçon au grand coeur. Et c'est le coup de foudre. Les voilà partis à l'aventure...

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

    SOMETIMES A GREAT NOTION (LE CLAN DES IRREDUCTIBLES)

    De et avec Paul NEWMAN avec Henry FONDA

    Le clan des Stamper, organisé autour de Henry, se compose de Hank et sa femme Viv, le demi-frère de Hank, Lee, un cousin, Joe Ben et sa femme. Bucherons, ils habitent une grande maison au bord de l'eau et sont détestés par leurs voisins qui les considèrent comme des "jaunes", parce qu'ils ne soutiennent pas la grève des bucherons de la région. Emmenés par Henry, les Stamper ne renoncent pas à leur travail et s'obstinent malgré la haine qui se manifeste de plus en plus violemment à leur égard...

     

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

    THE HOSPITAL (L'HOPITAL)

    De Arthur HILLER avec george C.SCOTT

    Un hôpital. Plus précisemment le CHU de Manhattan, dans lequel travaille le docteur Bock, le directeur. La vie de Bock est un chaos impossible : sa femme l'a quitté, ses enfants de lui parlent pas et son hôpital est en train de couler. Complètement au bord du gouffre, littéralement suicidaire, Bock tente de survivre jour après jour. Alors que dans son établissement plusieurs morts suspectes commence à s'accumuler, Bock se laisse prendre au charme de la séduisante fille d'un patient. Elle va peut-être réussir à lui donner un sens à sa vie...

     

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

    DOLLARS

    De Richard BROOKS avec Warren BEATTY et Goldie HAWN

    Joe Collins, un spécialiste de la sécurité, installe un système électronique de surveillance hautement perfectionné dans une banque américaine de Hambourg, en Allemagne. Monsieur Kessel, le directeur de l'établissement, ignore que Collins a également conçu un plan pour dévaliser quelques-uns des coffres des particuliers, avec l'aide de son amie Dawn Divine, une femme aussi belle que gaffeuse. Collins a tout prévu et son plan est plutôt ingénieux. En effet, il a décider de dérober l'argent contenu dans les coffres de trois trafiquants de drogue. Ayant obtenu leurs magots de façon illégale, ils ne pourront pas porter plainte auprès de la police...

     

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

     

    THE BOY FRIEND

    De Ken RUSSELL avec TWIGGY

    Alors que les artistes se préparent à entrer en scène pour interpréter «The Boy Friend», un coup de téléphone avertit le directeur du théâtre que Rita, la jeune première, a été victime d'un terrible accident. Tony Brockhurst, le célèbre metteur en scène, désigne alors la jeune Polly Browne pour remplacer Rita au pied levé. La jeune femme, qui n'était alors qu'un élément secondaire de la troupe, voit ainsi l'occasion d'accéder rapidement au devant de la scène. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Polly tombe immédiatement amoureuse du danseur vedette. Elle imagine bientôt une série de situations au cours desquelles elle danse en sa compagnie...

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

    THE DECAMERON (LE DECAMERON)

    De PASOLINI avec Franco CITTI

    1 - Un jeune homme s'enrichit après avoir été escroqué plusieurs fois... 2 - Une nonne en sermonne une autre pour un péché qu'elle a commis, mais elle succombe à son tour au même péché... 3 - Un prétendu sourd-muet profite de nonnes curieuses... 4 - Une femme trompe son mari dans sa propre demeure sans qu’il s’en aperçoive... 5 - Sur son lit de mort, un séducteur impénitent leurre le prêtre et se fait canoniser... 6 - Des peintres attendent l'inspiration divine... 7 - Une jeune fille dort sur le toit de sa maison pour y retrouver son amant... 8 - Trois frères se vengent de l'amant de leur sœur... 9 - Un prêtre tente d'abuser de la femme de son ami... 10 - Deux amis pactisent afin de découvrir ce qu’il advient après la mort...

     

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

    SUCH GOOD FRIENDS (DES AMIS COMME LES MIENS)

    De Otto PREMINGER avec Dyan CANNON

    Julie, mère de deux enfants, est mariée depuis sept ans à Richard, un rédacteur en chef de magazine, lequel a également écrit un livre pour enfants ayant remporté un grand succès. Le lendemain du cocktail lors duquel son éditeur et ses amis se sont réunis pour fêter l'événement, Richard doit être hospitalisé pour une bénigne intervention chirurgicale...

    BOX OFFICE USA DU 16/12/1971 AU 22/12/1971

     

     

    THE GARDEN OF THE FINZI-CONTINIS (LE JARDIN DES FINZI-CONTINIS)

    De Vittorio DE SICA avec Dominique SANDA et Fabio TESTI

    Le jardin des Finzi-Contini est un immense parc privé qui entoure le plus majestueux des manoirs. La famille qui l'habite appartient à une dynastie aristocratique (et israélite) de la ville de Ferrare. Nous sommes en 1938. L'idéologie fasciste imprègne insidieusement les moeurs italiennes. Les mesures anti-juives se multiplient. Entre autres brimades, les clubs sportifs sont interdits aux membres non aryens. Cette situation favorise le rapprochement de classes sociales naguère cloisonnées. Les Finzi-Contini accueillent désormais sur leurs courts de tennis des jeunes gens appartenant à la petite bourgeoisie. Giorgio, le narrateur, peut ainsi rencontrer la farouche et mystérieuse Micol, une FinziContini, qu'il aime en secret. Mais Micol est une princesse lointaine qui mène une vie personnelle et sentimentale compliquée entre son frère Alberto (dont l'amitié fraternelle a quelque chose d'excessif) et Malnate, jeune marxiste qui finit par devenir son amant...

     

     

     BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971 

     

      

    DIRTY HARRY BOX OFFICE 1971

    DIRTY HARRY (L'INSPECTEUR HARRY)

    de Don SIEGEL avec Clint EASTWOOD

    San Francisco, au début des années 70. Un tueur se faisant appeler Scorpio tue une femme au hasard, et menace de recommencer si une forte rançon ne lui est pas remise. L’affaire est confiée à Harry Callahan, un inspecteur de police atypique. Solitaire, n’hésitant pas à sortir son arme, il est mal considéré par sa hiérarchie qui lui confie les tâches dont personne ne veut. Il se lance alors dans une chasse à l’homme afin de mettre un terme à cette folie meurtrière...

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    DIAMONDS ARE FOREVER
    (Les diamants sont éternels)

    2

    3M$

    HAMILTON

    CONNERY

    St JOHN

    2

    CARNAL KNOWLEDGE
    (Ce plaisir qu'on dit charnel)

    26

    6M$

    NICHOLS

    NICHOLSON

    BERGEN

    3

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    12

    5M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    4

    DIRTY HARRY
    (L'inspecteur Harry)

    1

     

    SIEGEL

    EASTWOOD

    ROBINSON

    5

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    8

    3M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    6

    BEDKNOBS AND BOOMSTICKS
    (L'apprentie sorcière)

    3

    2M$

    STEVENSON

    LANSBURY

    McDOWALL

    7

    THE LADY AND THE TRAMP
    (La Belle et le clochard)

    2

     

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    8

    SOMETIMES A GREAT NOTION
    (Le clan des irréductibles)

    1

     

    NEWMAN

    NEWMAN

    FONDA

    9

    DOLLARS

    2

     

    BROOKS

    BEATTY

    HAWN

    10

    THE GANG THAT COULDN'T SHOOT STRAIGH
    (Inédit)

    1

     

    GOLDSTONE

    ORBACH

    DE NIRO

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    STRAW GOGS (LES CHIENS DE PAILLE)

    de Sam PECKINPAH avec Dustin HOFFMAN et Susan GEORGE

    David Sumner, jeune intellectuel, s'installe dans une ferme du pays natal de sa femme afin d'échapper à la violence urbaine. Pour effectuer des travaux chez lui, il engage quelques jeunes gens désoeuvrés du village, dont Venner, un ancien amant d'Amy, son épouse. Au cours d'une absence de David, ils violent Amy, qui décide de tout cacher à son mari. La tension commence à monter et la violence éclate lorsque, au cours d'une fête, l'idiot du village est pris en chasse par Venner et ses amis, pour avoir voulu séduire une adolescente...

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

    MINNIE AND MOSKOWITZ (AINSI VA L'AMOUR)

    de John CASSAVETES avec Gena ROWLANDS et Seymour CASSEL

    Seymour, gardien de parking, la trentaine négligée d'un vieux hippie, vit à New York, savourant seul ou en compagnie de paumés dans son genre, ses hamburgers ketchup dans la chaude ambiance de restaurants formica-néon. Un jour, il en a assez, vole de l'argent à sa mère et, comme il aime Humphrey Bogart, met le cap sur le soleil, la Côte Ouest et Hollywood. Là, le train-train reprend : parking, ketchup, etc. Dans les parages, Minnie Moore, une blonde empêtrée dans sa sophistication, travaille au Musée d'Art moderne et traverse une mauvaise passe : Jim, son amant, l'a plaquée pour revenir à sa femme et à ses trois enfants. Sur le parking du restaurant où il officie, Moskowitz vient au secours de Minnie, agressée par un veuf acariâtre, violent et complexé qui l'avait invitée à déjeuner...

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    HAROLD AND MAUDE

    de Hal ASHBY avec Ruth GORDON et Bud CORT

    Fils de riches bourgeois, dominé par une mère possessive, Harold Chasen passe son temps libre à simuler des suicides et à suivre dans son corbillard personnel les enterrements de personnes qu'il ne connaît pas. C'est ainsi qu'il rencontre Maude, une charmante vieille dame de presque 80 ans. Tous deux sympathisent aussitôt. Maude communique sa joie de vivre à Harold. Le jeune homme s'emploie à décourager les prétendantes au mariage que lui présente sa mère. Il ne se sent bien qu'en compagnie de Maude. Celle-ci, après une existence bien remplie, vit la bohème dans un wagon abandonné où elle se sent bien...

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

     

     

     

    KIDNAPPED

    de Delbert MANN avec Michael CAINE

    Au 19ème siècle un jeune garçon, David Balfour, vient réclamer sa part du patrimoine familial à son oncle. Très vite, on tente de l'assassiner, et il échappe de justesse à l'esclavage pour les colonies. Sa rencontre avec Alan Breck le mêle aux évènements politiques, et à combattre les"manteaux rouges"(soldats anglais de l'époque).

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    MARY QUEEN OF SCOTS

    de Thomas IMBACH avec Vanessa REDGRAVE

    La reine d’Écosse Marie Stuart passe sa jeunesse en France. Elle est promise à la couronne de France, mais peu après son mariage, la maladie emporte son mari. La jeune veuve rentre seule dans une Écosse dévastée par la guerre. Au même moment, Elisabeth est sacrée reine d’Angleterre. Pour Marie, elle est comme une soeur jumelle à qui elle peut se confier librement. Après s’être remariée, Marie donne naissance à un héritier du trône. Mais son nouveau mari, Lord Darnley, s’avère être un faible. Lorsque Marie rencontre l’amour de sa vie, le comte de Bothwell, elle fait assassiner Darnley et épouse Bothwell. Horrifiés par ce geste et par la passion aveugle qui l’a motivé, l’aristocratie et le peuple d’Écosse se retournent contre elle. Pour éviter une bataille sanglante, Marie doit renoncer à son Bothwell bien-aimé. Désespérée, elle demande l’aide d’Elisabeth, mais celle-ci la fait jeter en prison. Après dix-neuf années passées dans une cage dorée, Elisabeth lui apporte la « délivrance » par le biais de l’échafaud...

     

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    THE GANG THAT COULDN'T SHOOT STRAIGHT

    de James GOLDSTONE avec Jerry ORBACH et Robert De NIRO

    Deux gangs s'affrontent à New York. D'un côté, le vieux parrain Baccala, bien décidé à conserver son territoire. De l'autre, l'ambitieux Kid Sally et son gang, estimant mériter une place plus importante au sein du crime organisé de la grosse pomme.

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

    WHO SLEW AUNTIE ROO? (MAIS QUI A TUE TANTE ROO?)

    de Curtis HARRINGTON avec Shelley WINTERS

    Rosie Forrest est une charmante veuve, vivant seule dans une vaste propriété, dans le souvenir de sa fille morte très jeune accidentellement, et dont elle a gardé le cadavre dans un emplacement caché et secret. Comme chaque année, elle invite des petits orphelins d'un centre voisin pour les fêtes de Noël. Parmi les mômes, elle remarque la jolie Katy qui ressemble étrangement à sa défunte fille et, dès lors, voudrait accaparer son affection. C'est sans compter sur l'opposition et l'imagination du frêre de la demoiselle, le brave Christopher...

     

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

     

      BOX OFFICE USA DU 30 DECEMBRE 1971 AU 5 JANVIER 1972

     

     

    BOX OFFICE USA DU 30/12/1971 AU 05/01/1972

    LE BOUCHER

    De Claude CHABROL avec Stéphane AUDRAN et Jean YANNE

    Des cadavres de jeunes femmes sont retrouvés dans la campagne périgourdine... A peine arrivée dans un village de Dordogne, Mademoiselle Hélène, la nouvelle institutrice, est invitée à un mariage. Au cours de la soirée, la jeune femme fait la connaissance d'un individu plutôt rustre, qui n'est autre que Popaul, le boucher du bourg. Une amitié platonique naît rapidement entre la timide maîtresse et le solide gaillard... Le paisible hameau est bientôt secoué par la découverte, dans la splendide campagne environnante, de cadavres de jeunes filles... En retrouvant le briquet de Popaul sur les lieux de l'une des macabres découvertes, Hélène s'interroge...

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    DIAMONDS ARE FOREVER
    (Les diamants sont éternels)

    3

    5M$

    HAMILTON

    CONNERY

    St JOHN

    2

    CARNAL KNOWLEDGE
    (Ce plaisir qu'on dit charnel)

    27

    7M$

    NICHOLS

    NICHOLSON

    BERGEN

    3

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    13

    5M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    4

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    9

    4M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    5

    DIRTY HARRY
    (L'inspecteur Harry)

    2

    1M$

    SIEGEL

    EASTWOOD

    ROBINSON

    6

    BEDKNOBS AND BOOMSTICKS
    (L'apprentie sorcière)

    4

    2M$

    STEVENSON

    LANSBURY

    McDOWALL

    7

    HOUSE OF WAX
    (L'homme au masque de cire)

    6

     

    DE TOTH

    PRICE

    LOVEJOY

    8

    THE LADY AND THE TRAMP
    (La Belle et le clochard)

    3

     

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    9

    DOLLARS

    3

     

    BROOKS

    BEATTY

    HAWN

    10

    THE GANG THAT COULDN'T SHOOT STRAIGH
    (Inédit)

    2

     

    GOLDSTONE

    ORBACH

    DE NIRO

     

    BOX OFFICE USA DU 30/12/1971 AU 05/01/1972

     

    BOX OFFICE USA DU 30/12/1971 AU 05/01/1972

     

     

     

     

    « BOX OFFICE USA NOVEMBRE 1971BOX OFFICE USA JANVIER 1972 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :