• BOX OFFICE USA 1957 - TOP 31 A 40

     TOP 10 TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50 - TOP 51 A 60TOP 61 A 70

     

     

    TITRE

    STUDIO

    RECETTE RENTALS
    ( DOLLARS)

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

    31

    L’ODYSSÉE DE CHARLES LINDBERGH

    WARNER

    2 600 000

    WILDER

    STEWART

    SMITH

    THE SPIRIT OF SAINT LOUIS BOX OFFICE USA 1957 Le 20 mai 1927, l'aviateur Charles Lindbergh tente de relever le défi déjà lancé par quelques prédécesseurs disparus à jamais, un vol en solitaire à bord de son avion The Spirit of St Louis construit en un temps record, reliant l'aéroport de New York à Long Island à l'aérodrome du Bourget. Après diverses difficultés telles, il arrive au but en trente-trois heures et trente minutes sous les acclamations...

    32

    UNE CADILLAC EN OR MASSIF

    COLUMBIA

    2 500 000

    QUINE

    HOLLIDAY

    DOUGLAS

    The Solid Gold Cadillac POSTER BOX OFFICE USA 1957 Laura Partridge, jeune actrice au chômage, hérite de douze actions d'une importante société. Révoltée par le conseil d'administration lors d'une assemblée générale, elle décide d'aider tous les petits actionnaires de la société. Dès lors, les principaux dirigeants tentent de l'empêcher de réaliser ses projets. Elle sème le désarroi dans le conseil d'administration avec des questions saugrenues...

    33

    L'ESCLAVE LIBRE

    WARNER

    2 500 000

    WALSH

    GABLE

    DE CARLO

    BAND OF ANGELS POSTER USA BOX OFFICE 1957 En apprenant le décès de son père, riche planteur du Kentucky, la belle métisse Manty interrompt ses études pour revenir dans le domaine familial. C'est alors que la jeune femme apprend que sa mère était une esclave noire... Le domaine étant hypothéqué, Manty doit s'acquitter d'une somme importante, qu'elle ne possède pas le moins du monde. En vertu des lois raciales qui la considèrent comme 'matériel de plantation', la malheureuse est donc vendue pour 3 000 dollars à Hamish Bond, un richissime individu qui a le bon goût de traiter ses nombreux serviteurs avec égards... Entre le maître et l'esclave, le coup de foudre est immédiat ! Lorsque la Guerre de Sécession éclate, Hamish rend sa liberté à Manty, qui préfère rester avec son bienfaiteur, et l'accompagner dans le Mississippi, où il possède un autre domaine... A l'approche des redoutables troupes nordistes, les planteurs du Sud incendient leurs terres. Après avoir détruit l'essentiel de ses biens, Bond libère ses esclaves. Il propose une nouvelle fois à Manty de lui rendre sa liberté...

    34

    PIQUE-NIQUE EN PYJAMA

    WARNER

    2 500 000

    DONEN

    DAY

    RAITT

    THE PYJAMA GAME POSTER DORIS DAY BOX OFFICE USA 1957 Le patron d’une usine de confection de pyjamas refuse d'augmenter ses employés malgré leurs demandes réitérées depuis plusieurs mois. Il embauche Sid Sirokin (John Raitt) comme nouveau directeur d’atelier, en comptant sur sa poigne pour faire taire la révolte et pour s’opposer aux syndicats qui font le forcing pour obtenir cette augmentation de salaire. Furieux, les salariés commencent à freiner les cadences voire même à saboter leur travail en mettant en panne les machines. Sid est obligé de licencier Babe (Doris Day), l’une des têtes fortes du bureau syndical dont il était pourtant tombé amoureux. Le couple qui s’était constitué en pâtit très logiquement ; mais, toujours entiché de Babe et espérant trouver un compromis, Sid décide alors de vérifier les livres de comptes de la fabrique. Pour se les approprier, il lui faut avoir accès au coffre ; il doit donc arriver à convaincre la secrétaire (Carol Haney) qui garde précieusement les clés. Au risque de se heurter au fiancé jaloux de la jeune femme - qui n’est autre que le contremaitre (Eddie Foy Jr.) -, Sid va tenter de la séduire... au grand dam de Babe qui, elle aussi, éprouve toujours des sentiments pour l’homme qui l’a limogée. En attendant, la grève couve...

    35

    THE D.I.

    WARNER

    2 500 000

    WEBB

    WEBB

    DUBBINS

     BOX OFFICE USA 1957 - TOP 31 A 40Un instructeur de United States Marine Corps Silent Drill Platoon (D.i. pour faire court), Sgt. Jim Moore (Jack Webb) est responsable de la formation rigoureuse de ses recrues. Sa patience déjà éprouvée est testée d'autant plus quand un privé choyé (Don Dubbins) rejoint son régiment. Jack Webb a produit, réalisé et joué dans le film.

    Inédit en France

    36

    DRÔLE DE FRIMOUSSE

    PARAMOUNT

    2 500 000

    DONEN

    HEPBURN

    ASTAIRE

    BOX OFFICE USA 1957 - TOP 31 A 40 Maggie Prescott, directrice du magazine de mode "Quality " recherche une cover-girl capable de devenir "La Femme de Qualité" pour laquelle le grand couturier parisien Paul Duval créerait une nouvelle collection. Dick Averty, photographe attitré de "Quality" fait défiler en vain les mannequins les plus connus. Il porte son choix sur Marion, mais la ravissante jeune femme ne répond pas aux qualités requises. Pensant qu'une ambiance intellectuelle aiderait Marion à trouver l'état de grâce, Dick organise les séances de poses dans une librairie de Greenwich Village. Cette initiative déplait souverainement à Jo Stockton, une lectrice férue de philosophie, disciple du professeur Flostre, pape de l'"empathicalisme". Lorsqu'il développe les négatifs, Dick aperçoit surtout le visage de Jo, qu'il voit très bien en "Femme de Qualité" et qu'il persuade de l'accompagner à Paris..

    37

    L'HOMME AUX MILLE VISAGES

    UNIVERSAL

    2 400 000

    PEVNEY

    CAGNEY

    MALONE

    BOX OFFICE USA 1957 - TOP 31 A 40 Clown dans une troupe itinérante, Lon Chaney a épousé la chanteuse Cleva Creighton sans jamais oser lui avouer que ses parents sont sourds-muets de naissance. Lorsqu’ils viennent passer les fêtes de Noël dans la maison familiale, Cleva est horrifiée, craignant que l’enfant qu’elle attend n’hérite de l’infirmité de ses grands-parents. L’enfant naît parfaitement normal, mais Cleva reprend sa carrière interrompue et délaisse l’éducation de son fils Creighton. Petit à petit, le couple se désunit. Lon demande le divorce, mais se voit refuser la garde de son fils par le juge à cause de sa vie errante. En désespoir de cause, il part pour Los Angeles et, grâce à l’appui de son ami Clarence, devenu imprésario, finit par se faire un nom grâce à sa science du maquillage. Après avoir fondé un nouveau foyer en épousant la dévouée Hazel, une danseuse qu’il a connue jadis, Creighton lui est enfin rendu. Lon devient une star du cinéma muet et, au faîte de la gloire, est engagé par Irving Thalberg, le jeune et audacieux producteur de la Metro-Goldwyn-Mayer. Cleva a raté sa carrière après une tentative de suicide à l’acide qui lui a rongé les cordes vocales. Le jour où Creighton apprend que sa mère, qu’il croyait morte, désire le revoir, il quitte la maison pour la retrouver. À l’orée du parlant, Lon Chaney est condamné par un cancer de la gorge. Prévenu par Clarence, Creighton revient auprès de son père pour l’assister dans ses derniers instants. Au moment de mourir, Lon, qui avait toujours refusé que son fils devienne acteur, lui donne sa boîte à maquillage...

    38

    BABY DOLL

    WARNER

    2 300 000

    KAZAN

    BAKER

    MALDEN

    BOX OFFICE USA 1957 - TOP 31 A 40 Baby Doll, jeune femme de 20 ans, refuse de se donner à son mari quadragénaire, Archie Lee. Très affecté par l'attitude de son épouse, Archie Lee laisse presque à l'abandon sa plantation de coton dans le Sud des Etats-Unis. La réussite de son concurrent Silva Vacaro, un sicilien, ne le rend que plus amer encore et il met le feu aux bâtiments de son rival. Vacaro le soupçonne et se rend le lendemain chez Archie pour l'éloigner se la plantation et arracher des aveux à Baby Doll. Il parvient à ses fins et connaît désormais toute la vérité. Mais Archie revient et, furieux de trouver cet étranger en compagnie de sa femme, se saisit de sa carabine et tire sur tout ce qui bouge...

    39

    LE GRAND CHANTAGE

    UNITED ARTISTS

    2 250 000

    MACKENDRICK

    LANCASTER

    CURTIS

    SWEET SMELL OF SUCCESS POSTE BOX OFFICE USA 1957 J.J. Hunsecker a une influence profonde sur l'opinion, créant ou détruisant à son gré vedettes et personnalités. C'est pourquoi, bien qu'il le déteste, l'agent de publicité Sidney Falco flatte de son mieux J.J. Celui-ci découvre que sa soeur Susan est amoureuse d'un musicien de night-club, Steve Dallas. Il décide de détruire la carrière de Steve. Ne voulant agir directement lui-même, J.J. en charge Falco. Des illusions insidueuses laissent supposer que Dallas s'adonne aux stupéfiants.Falco va jusqu'a cacher de la drogue sur Dallas, et à le faire arêter ensuite. Finaliment, tout se retourne contre Falco qui est la victime de sa machiavélique ambition. J.J. n'hésite pas à le dénoncer comme le vrai responsable après que Susan ait tenté de se suicider. Il la laissera, comme elle le désire, épouser Dallas...

    40

    LA FEMME MODÈLE

    MGM

    2 250 000

    MINNELLI

    PECK

    BACALL

     LA FEMME MODELE BOX OFFICE USA 1957C'est le hasard qui fait se rencontrer Mike Hagen, journaliste spécialisé dans la boxe, et Marilla Brown, modéliste. Très vite, ils tombent amoureux fous et décident de se marier; ils emménagent dans le luxueux appartement de Marilla. Il ne leur faudra pas longtemps pour que leurs différences ne les entraine sur le terrain de la crise conjugale. Mike ne supporte plus le milieu superficiel dans lequel son épouse se complet. Marilla, elle, est outrée de la vulgarité brutale du milieu des boxeurs que fréquente son mari. Et ce n'est rien, si ce n'est qu'il a caché à son épouse l'existence d'une ancienne maîtresse...

     

     

     

    .

    « BOX OFFICE USA 1957 - TOP 41 A 50BOX OFFICE USA 1957 TOP 21 A 30 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :