• BOX OFFICE USA 1925 TOP 11 A 20

     

    Suite du  Box Office USA 1925 par Laurent Aumaitre

     

    TITRE

    RÉALISATEUR

    SORTIE
     USA

     RECETTE
    1925

     RECETTE CUMULÉE

    DE L'EXPLOITATION

    11

    MADAME SANS GENE 

    LEONCE PERRET

    20.04.25

        406 892 $

                 406 892 $

    ZZZZUn film UNITED ARTIST  Avec Gloria Swanson, Charles de Rochefort

    Une jeune lavandière s'amourache d'un officier qui sert Napoléon. Elle l'épouse et devient duchesse de Danzig. Cependant, sa cruauté et son impertinence lui attirent les foudres de l'empereur qui exige de son mari qu'il divorce d'elle. Mais son humour va lui garantir le pardon impérial...

    Cette adaptation de la célèbre pièce de Victorien Sardou (1893) fut entièrement tournée en France, tout simplement parce que Miss Swanson y passait ses vacances. Et parce que miss Swanson jouait dans le film, plusieurs monuments nationaux furent mis à disposition d'un tournage pour la première fois, comme le château de Fontainebleau.
    Pour une question pratique, la Paramount embaucha Leonce Perret, considéré alors comme l'un de nos meilleurs réalisateurs. Le studio engagea également le Marquis Henri de La Falaise en tant que traducteur de la star. C'est ainsi qu'il devint le troisième mari de Gloria Swanson. Devenue marquise après quatre mois sur le sol français, elle fit un retour triomphal aux États-Unis comme noble européenne, ayant même droit à des parades à New York et Los Angeles.
    Il resta le film favori de l'actrice.

    Il n'existe plus de copie du film

     

    12

    LA PETITE ANNIE
    LITTLE ANNIE ROONEY

    WILLIAM BEAUDINE

    18.10.25

               404 800 $

                      457 800 $

    Un film UNITED ARTIST Avec Mary Pickford

    ZZZZUne jeune fille, Annabelle Rooney surnommée "La Petite Annie", doit faire face à une crise de nerf, quant l'homme qu'elle aime, Joe Kelly, est accusé d'avoir tué son père, l'officier de police Timothy Rooney. Son frère, Tim, traque Joe et lui tire dessus dans une ruelle. Grièvement touché, Joe est tranporté à l'hopital ou accourt "La Petite Annie" pour offrir son sang afin de lui faire une transfusion sanguine qui pourrait le sauver...

    La genèse de ce film produit et écrit par Mary Pickford elle-même est assez particulière. En effet, à 33 ans et après avoir joué des rôles d'adultes dans ces deux derniers films, elle pensait s'être enfin débarrassé de son image de petite fille chérie de l'Amérique. Début 1925, par l'intermédiaire du magazine Photoplay, elle demanda au public dans quel type de rôle il souhaitait la voir. 20 000 lettres reçues plus tard, la réponse fut sans appel : une petite fille (Heidi et Alice au pays des merveilles furent notamment proposées). Elle s'y résigna donc, et s'inspira d'une célèbre chanson de 1890 interprétée par Michael Nolan et encore très populaire en 1925. Son personnage étant irlandais, elle signa le scénario sous le pseudonyme de sa grand-mère irlandaise, Catherine Hennessey.

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=9CN_dLgK0ME

     

    13

    LE VOLEUR DE BAGDAD
    THE THIEF OF BAGDAD

    RAOUL WALSH

    18.03.24

      372 595 $

                     1 587 275 $ 

    THE THIEF OF BAGDAD BOX OFFICE 1924Un film UNITED ARTSIT Avec Douglas Fairbanks

     Le voleur, Ahmed, tombe amoureux d'une princesse. Pour obtenir sa main il se fait passer pour un prince, et doit concourir auprès de trois autres princes. Il devra aussi lutter contre les machinations du prince mongol.

    Deuxième plus gros succès de 1924.

     Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=l-fBHErpSoA

    14

    GRAUSTARK

    DIMITRI BUCHOWETZKI

    30.08.25

           298 547 $

              298 547 $ 

     ZZZZUn film FIRST NATIONAL avec Norma Talmadge

    L'histoire s'ouvre lorsque le héros, Grenfall Lorry, aperçoit au travers de la vitre d'un wagon restaurant la princesse Yetive assise dans une vitre de voiture-restaurant. Il monte à bord de son train. Ils tombent amoureux mais Grenfall ignore le rang de la princesse qui est promise a un autre.  Il se rend a Graustark pour empêcher ce mariage.

    Graustark est le nom d'un pays imaginaire d'Europe de l'Est, servant de décor à plusieurs romans de George Barr McCutcheon.
    Il est le deuxième remake d'un film sorti en 1915 (la Fox en avait produit un en 1923).
    La MGM produira avec succès une adaptation d'un roman de George Barr McCutcheon l'année suivante : « Beverly of Graustark ».

     

    15

    PETER PAN

    HERBERT BRENON

    29.12.24

             289 096 $

                289 096  $ 

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Betty Bronson

    Dans une famille anglaise, les trois enfants ne songent qu'à faire revivre les aventures de Peter Pan, que leur conte Nana, nurse et chien fidèle. Mais Wendy est triste, elle est maintenant devenue une grande fille et elle ne pourra plus partager sa chambre avec ses frères, John et Michael. C'est leur dernière nuit dans la même pièce. Une nuit qui va emmener les enfants dans l'univers de Peter Pan. Jusqu'au petit matin un monde inconnu s'offre à eux, il rencontreront la fée Clochette, les Indiens, les sirènes, les pirates et le terrible Capitaine Crochet...

    Cette première adaptation de la très célèbre pièce de Sir James Matthew Barrie (1904) fut applaudie par le public comme la critique pour la qualité de ces trucages et de sa mise en scène. Bien que très fidèle à la pièce, Herbert Brennon ajouta des éléments au film, comme la scène ou la chienne Nana, baby-sitter des enfants, donne le médicament aux enfants, reprise dans la version animée de Walt Disney.
    C'est l'actrice Betty Bronson qui joue le rôle de Peter Pan. Elle fut choisie après audition par Barrie lui-même, et ce alors que Gloria Swanson et Mary Pickford étaient intéressées par le rôle.

     Le film complet :  https://www.youtube.com/watch?v=4bNLJG_Kkug

    16

    LE CLUB DES 3
    THE UNHOLY THREE

    TOD BROWNING

    16.08.25

              285 825 $   

                          285 825 $   

    ZZZZUn film MGM avec Lon Chaney, Mae Bush, Matt Moore, Victor Mc Laglen

    Le Club des Trois se compose de trois phénomènes de cirque qui s'unissent après la fermeture par la police de la baraque foraine qui les employait : un ventriloque, le professeur Echo, un nain, Tweedledee, et un colosse, Hercule. Déguisé en vieille Mrs. O'Grady, Echo ouvre une oisellerie et vend des perroquets auxquels il donne la parole par ventriloquie. Le nain joue le rôle d'un bébé, son, Hercule devient son et Rosie, la petite amie d'Echo, sa. Les clients, mécontents du mutisme des perroquets qu'ils ont achetés, reçoivent la visite de Mrs. O'Grady accompagnée du, qui repèrent ainsi les lieux pour un futur cambriolage... Mais Echo est jaloux de l'attention que porte à Rosie le jeune vendeur Hector. La veille de Noël, ses deux complices dérobent les bijoux du riche Mr. Arlington et tuent le propriétaire des lieux, qui les avait surpris. Après la visite de la police au magasin, le trio cache le butin dans l'appartement d'Hector qui, arrêté, passe en jugement pour meurtre...

    Parmi les nombreuses idées géniales d'Irving Thalberg (peut être le meilleur producteur de l'histoire d'Hollywood), il y eut celle de réunir Tod Browning et Lon Chaney. Grand classique, « Le club des trois » est le premier film de l'une des plus fructueuses collaborations du cinéma muet. Il est également considéré comme le premier chef-d'œuvre de Browning, qui reste célèbre pour avoir réalisé le premier « Dracula » et le cultissime « Freaks ».
    Dans le rôle d'Hercule, Victor McLaglen connait son premier grand rôle. Si on se souvient surtout de lui pour ses rôles d'ivrogne irlandais bourru, mais gentil dans sept films de John Ford, aux côtés de John Wayne, peu se souviennent qu'il fut une véritable star dès l'époque du muet.
    Browning et Chaney feront un remake parlant du film en 1930, avec autant de succès.

    17

    L'AMAZONE
    ZANDER THE GREAT

    GEORGE W.HILL

    02.05.25

              263 988 $    

                264 738 $    

    ZZZZUn film MGM avec Marion Davies

    Un petit orphelin est adopté par une femme qui a déjà un jeune fils. Quand la bienfaitrice décède l'orphelin et Zander le jeune garçon se mettent en route pour les grands espaces. Ils veulent retrouver le père de Zander perdu quelque part vers la frontière mexicaine, mais ils trouvent trois contrebandiers...

    Au départ, cette adaptation d'une pièce de Broadway de 1923, était réalisé par Clarence G. Badger, mais William Randolph Hearst, producteur du film, n'aimant pas les premiers rushs, brûla les négatifs, vira Badger et le remplaça par George W. Hill qui reprit le film à zéro. Les critiques furent bonnes, tout comme l'accueil du public.

     

    18

    LE PRIX D'UNE FOLIE 
    THE COAST OF FOLLY

    ALLAN DWAN

    21.09.25

        263 663  

              263 663 $          

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Gloria Swanson

    Nadine Gathway, incapable de supporter son mari, quitte la maison et tombe à l'abri des regards pendant 20 ans. Quand M. Gathway meurt, il laisse sa grande fortune à sa fille, Joyce, à condition qu'elle ne soit jamais impliquée dans un scandale..

    Dans cette adaptation d'un roman de Conninsby William Dawson, Gloria Swanson joue le double rôle de la mère et de sa fille.

     

    19

    SALLY FILLE DE CIRQUE
    SALLY OF THE SAWDUST

    DAVID W.GRIFFITH

    02.08.25

           262 081 $  

                    304 081 $  

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Carol Dempster, W.C Field

    Sa fille unique s'étant mariée à un saltimbanque, le juge Foster la met à la porte. Avant de mourir, elle laisse sa petite fille Sally sous la protection de son ami McGargle. Quelques années plus tard, Sally qui a grandi dans l'atmosphère du cirque ne sait rien de ses origines.

    Depuis 15 ans David Wark Griffith est un pilier du cinéma américain, enchainant les mégas hits, encensé par la critique. Pourtant, ses précédents films ont rapporté un peu moins d'argent qu'à l'accoutumée, tout en continuant à coûter cher. L'échec sans appel de son dernier film sorti en 1924, « Isn't life wonderful », couplé à une mauvaise gestion de sa fortune (accentué par un problème d'alcoolisme naissant) l'oblige à vendre ses parts de la United Artists qu'il a cofondée, et à quitter le studio. Il signe ensuite un contrat avec la Paramount qui le renfloue un temps, mais qui rogne sa liberté artistique. Toutefois cette adaptation d'un show musical de 1923 (Poppy) obtiendra des critiques correctes et un bon accueil du public. Ce sera pourtant son dernier véritable succès.
    W.C Field jouera dans le remake parlant du film sorti en 1936.

     

     Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=g67D8p0p4AM

    20

    LA GRANDE PARADE
    THE BIG PARADE

    KING VIDOR

    05.11.25

          255 353

                     4 835 710 $

    ZZZZ Un film MGM avec John Gilbert, Renée Adorée

    Lorsqu'il assiste à une parade militaire, Jim Apperson, fils d'un riche industriel au tempérament oisif et peu engagé, pense avoir enfin trouvé sa vocation. Il s'enrôle immédiatement dans l'armée et s'embarque pour la France, où la Première Guerre mondiale fait rage. Là, le courage et le dévouement cèdent rapidement la place à la désillusion et à la peur. Seule sa rencontre avec une jeune paysanne, Mélisande, illumine son quotidien. Mais Jim, appelé au combat, ne peut rester auprès d'elle. Blessé au cours des affrontements, il apprend quelque temps plus tard que le village de sa belle a été entièrement dévasté. Bouleversé, Jim entreprend de la rejoindre.

    Non, il n'y a pas de faute de frappe, un zéro ajouté par mégarde au total cumulé des recettes du film ! Cette adaptation du roman autobiographique de Laurence Stallings est tout simplement le plus gros succès du box-office américain de la décennie, et probablement du muet. Mais contrairement à ce qu'on peut lire sur le Net à propos du film, il ne s'agit pas de la plus grosse recette mondiale de cette époque. Il fit de John Gilbert et de l'actrice française Renée Adorée des stars mondiales.
    La MGM, s'apercevant qu'une clause du contrat de King Vidor lui octroyait 20 % des profits du film, l'escroqua purement et simplement. Le studio le convoqua à une réunion, lui montrant une comptabilité faussée avec un coût du film plus élevé qu'il ne l'était, tout en minimisant les recettes, afin de le convaincre de vendre ses parts dans le film pour une somme modeste. Ce qu'il fit. Il déclara : « Je me suis donc épargné de devenir millionnaire au lieu d'un jeune réalisateur en difficulté qui essaie de faire de son mieux avec une caméra ».
    « La grande parade » rapporta ces $255 000 de 1925 dans une seule salle, l'Astor de New York, l'une des plus prestigieuses du pays, mais à la capacité moyenne (1066 places). Le film restera à l'affiche durant 96 semaines dans cette seule salle, y rapportant plus de $1,5 million ! D'ailleurs, l'exclusivité du film sera exceptionnellement longue puisqu'il faut attendre le milieu de l'année 1927 pour que le film connaisse un semblant de diffusion nationale. En effet, la MGM ayant déjà gagné une somme colossale ne le diffusa pas dans les salles des petites villes de province afin de garder au film une dimension de prestige.
    Bien que ce ne soit pas le premier film de guerre « pacifiste », il reste dans les mémoires comme tel. Il eut en tous cas une influence réelle sur « A l'ouest rien de nouveau ».

    Le trailer du film restauré : https://www.youtube.com/watch?v=P_-BvxzdOr4

     

     .

    « LE RETOUR DE DON CAMILLO - FERNANDEL BOX OFFICE 1953WESTERN - BOX OFFICE 1970 - 3ème PARTIE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :