• BOX OFFICE USA 1925 - FILMS COMPLEMENTAIRES

     

    En complément du top 50 US de 1925, je vous propose une sélection de films hors top 50 mais qui sont intéressants à divers titres.

    Bonne lecture.

    Laurent Aumaitre. 

     TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50 - AUTRES FILMS

     

    TITRE

    RÉALISATEUR

    SORTIE
     USA

     RECETTE
    1925

     RECETTE CUMULÉE

    DE L'EXPLOITATION

     53

    L'AIGLE NOIR
    THE EAGLE

    CLARENCE BROWN

    08.11.25

     162 950 $

                323 150 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film UNITED ARTIST  Avec Rudolph Valentino, Vilmà Banky

    Un officier de l’armée russe, Vladimir Dobrovsky (Rudolph Valentino), est remarqué par la tsarine Catherine II (Louise Dresser) après avoir secouru une jeune femme, Mascha (Vilma Bánky). La tsarine ayant tenté de le séduire, il s'enfuit et l'impératrice, furieuse, met sa tête à prix. Peu après, son père étant mort après avoir été dépossédé de ses terres par un noble, Kyrilla Troekouroff (James A. Marcus), Vladimir jure de le venger et devient « l'Aigle noir », une sorte de Robin des Bois portant un masque noir. Mais il découvre que Troekouroff est le père de Mascha ; il tente de s'éloigner, acceptant une place de précepteur. Son amour pour Mascha étant plus fort que tout, il devient de plus en plus réticent à poursuivre sa vengeance, et finalement tous deux s'enfuient ensemble. Vladimir est capturé par les hommes de la tsarine qui le condamne à être exécuté. Mais au dernier moment elle se ravise et lui permet, sous un faux nom français, de quitter la Russie pour Paris avec Mascha.

    Cette adaptation du roman de Alexandre Pushkin (« Doubrovsky », 1833) est le premier gros succès du réalisateur Clarence Brown qui fera une grande carrière, couronnée de succès tant public que critique (il fut nommé cinq fois pour l'Oscar du meilleur réalisateur, et ses films en ont remporté en tout 38). Il a dirigé à six reprises Joan Crawford, et Greta Garbo sept fois.
    Rudolph Valentino voulut profiter de ce film pour se conférer une image plus virile. Pour ce faire, il assura lui-même la cascade d'ouverture du film où il saute d'un cheval sur un carrosse à toute allure.
    Valentino s'est dit fasciné par sa partenaire, Vilmà Banky, et lui proposa le rôle principal féminin dans son prochain film, « Le fils du Cheik ».

    " Le titre original devait être « The black eagle », mais apprenant que Douglas Fairbanks allait appeler son prochain film de la même façon, Valentino préféra éviter une confusion et se contenta de « The eagle ».  De son côté Fairbanks réagit de la même façon et changea le titre de son film qui devint « The black pirate ».

     

     61

    L'ANGE DES TENEBRES
    THE DARK ANGEL

    GEORGE FITZMAURICE
    27.09.25

               155 700 $

                    171 700 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Ronald Colman, Vilmà Banky

     Durant la 1ère guerre mondiale, le Capitaine Alan Trent (Ronald Colman) et Kitty Vane (Vilma Banky) préparent leur prochain mariage. Mais Trent est mobilisé, et la cérémonie est remise à plus tard. Au cours d'une bataille, Trent perd la vue et, refusant de devenir une charge pour Kitty, il lui fait croire qu'il est mort au combat.. Kitty envisage d'épouser le meilleur ami de Trent, Gerald Shannon (Wyndham Standing). Mais Shannon découvre que Trent est toujours en vie. En honnête homme, il dit la vérité à Kitty et celle-ci court retrouver Trent. Il essaie de la persuader qu'il ne s'intéresse plus à elle et tente de lui cacher sa cécité, mais elle comprend qu'il joue la comédie et se jette dans ses bras.

    Cette production de Samuel Goldwyn, adaptée d'une pièce de Broadway, fut le premier succès américain de Vilmà Banky. Cette actrice hongroise de seulement 24 ans avait déjà tourné en France, en Allemagne et en Autriche quand elle arrive à Hollywood. Elle formera avec Ronald Colman l'un des duos romantiques les plus connus du muet. En 1927 elle épousera Rod La Rocque avec qui elle restera jusqu'à la mort de celui-ci en 1969.
    Le film fera l'objet d'un remake parlant en 1935 avec justement Rod La Rocque.

     

     69

    LES RAPACES
    GREED

    ERICH VON STROHEIM

    04.12.24

      146 800 $

                    161 800 $ 

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Gibson Gowland

    Au début du siècle, MacTeague, un colosse aux cheveux blonds et bouclés travaille dans une mine d'or de Californie. Il est sujet à de terribles crises de colère et sur les conseils de sa mère mourante, il décide de quitter la mine pour tenter sa chance en assistant un dentiste itinérant. Bientôt, il ouvre son propre cabinet à San Francisco et a pour client Marcus et sa petite amie Trina. Maria, la femme de ménage de MacTeague vend à l'occasion un billet de loterie à Trina. Lors d'une partie de campagne en famille, Marcus casse une dent à Trina mais s'empresse de l'emmener voir son ami dentiste. Plusieurs séances sont nécessaires et petit à petit, MacTeague tombe follement amoureux de Trina au point de l'embrasser alors qu'elle est sous anesthésie. Rongé par son désir, il finira par l'avouer à Marcus qui, noblement, lui cède la place et lui fait même rencontrer la famille de Trina. Trina, au départ réticente, finit par accepter MacTeague. On lui apprend alors qu'elle vient de gagner 5000 dollars à la loterie. Marcus regrette amèrement son geste chevaleresque. Le couple se marie bientôt en famille mais Trina a beaucoup de mal à quitter le nid familial et imaginer un rapport charnel avec le rustre MacTeague le soir de la nuit de noce. Le temps passe et les rapports du couple s'arrangent même si Trina développe une passion maladive pour l'argent. Bientôt elle semble déçue par les réalités du mariage et son trouble s'aggrave. Quant à Marcus, il s'est querellé avec MacTeague à propos de l'argent au point de le menacer avec un couteau. Mais MacTeague n'a pas de rancune et Marcus revient dire au revoir au couple, leur expliquant qu'il part s'installer dans un ranch. Le couple est soulagé. Peu de temps après, MacTeague reçoit une lettre l'avertissant de l'interdiction d'exercer son métier parce qu'il n'a pas de diplôme. Trina y voit une dénonciation venant de Marcus. La chute du couple commence et MacTeague commence à chercher du travail mais aussi à boire dans un café. Trina passe son temps à lustrer ses pièces et refuse de toucher à son pactole. MacTeague se prend de dégout pour Trina et finit par la quitter. Elle trouve un emploi de femme de ménage. MacTeague erre et revient lui réclamer des sous pour pouvoir manger. Elle refuse. Plus tard il revient très en colère et la tue sauvagement, emportant le magot avec lui. Il part alors dans l'Ouest où il espère trouver de l'or dans les mines. Marcus, qui a fait sa vie au ranch, voit alors un avis de recherche de MacTeague et se lance à sa poursuite avec une patrouille. Celle-ci refuse de le suivre en arrivant dans la Vallée de la mort à cause de la chaleur intense. MacTeague, qui a ressenti un danger venir, quitte son compagnon de fortune et marche seul dans le désert aride. Bientôt, Marcus le retrouve et les deux hommes errent en souffrant atrocement de soif. Ils finissent par s'affronter, et MacTeague frappe mortellement Marcus qui a pris soin de s'attacher à lui avec des menottes. MacTeague se retrouve piégé en attendant la mort entre le cadavre de son ami et ses pièces d'or.

    Symbole de la démesure d'Erich Von Stroheim, ce film, considéré par certains critiques d'aujourd'hui comme le plus grand film de tous les temps, classé comme un chef-d'œuvre depuis les années 50, fut à l'époque un échec autant critique que public. Entièrement filmé avec des caméras derniers cris, en extérieur (une première à l'époque), dont deux mois dans la Vallée de la Mort pour la seule scène finale (à la suite de quoi l'acteur Jean Hersholt dut être hospitalisé pour avoir perdu 14 kg). Après deux ans de tournage et 85 heures de rushs, Stroheim aboutit à un montage originel de près de huit heures. Seules 12 personnes ont vu ce montage considéré comme le Saint Graal par les historiens du cinéma et archivistes du monde entier. À l'arrivée dans les salles, c'est un film charcuté de 2 heures que le public a vu. Malgré tout, Irving Thalberg ne perdit pas confiance en Stroheim puisqu'il produisit son film suivant « La veuve joyeuse » qui est l'un des plus gros succès de 1925. 

     

     97

    HIS SECRETARY

    HOBART HENLEY

    06.12.25

           121 434 $

            322 434 $ 

     BOX OFFICE USA 1925Un film MGM avec Norma Shearer

    Lorsque son patron l'insulte sur son apparence physique, une fille ingrate se transforme en femme fatale.
     
    Le film qui consacre Norma Shearer en tant que star.

     

    103

    LA RACE QUI MEURT
    THE VANISHING AMERICAN

    GEORGE B.SEITZ

    15.10.25

           115 084 $

               286 809  $ 

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Richard Dix

    Nophaie, est un homme respecté par les siens. Le bureau des affaires indiennes est tenu par Amos Halliday, un homme plus concerné par ses fiches de classement que par les affaires indiennes. Il est assisté par Booker, un sinistre individu qui organise le pillage et le vol des chevaux de la réserve. Lorsque Nophaie tente de s'expliquer avec Booker, celui-ci courtise la jolie institutrice, Marion Warner, une jeune femme que Nophaie estime beaucoup...

    Voulant recréer le succès de « La caravane vers l'ouest », la Paramount acheta les droits du roman pro-indien de Zane Grey publié en 1922. Le studio alloua également un gros budget pour un western de l'époque. 500 acteurs et techniciens (parmi lesquels un petit-fils de Geronimo), 1000 figurants amérindiens tournèrent en extérieurs, à Monument Valley .
    À ce propos, la légende veut que ce soit John Ford qui le premier tourna dans ce décor magnifique. Or c'est bien à George B. Seitz que revient le mérite.
    La légende veut encore que « La flèche brisée » soit l'un des tout premiers westerns pro-indiens, du moins le premier western de série A de cette catégorie. Là encore, la vérité est tout autre puisqu'il s'agit de ce film. Mais, comme dit Dutton Peabody dans « Liberty Valance », dans l'Ouest quand la légende est plus belle que la vérité, on raconte la légende.
    Toujours est-il que si le roman fit polémique pour être très sévère envers le gouvernement américain, le film fut lui acclamé par la critique pour sa dénonciation des mauvais traitements infligés aux Indiens. La Paramount ayant bien pris le soin de minorer le rôle du gouvernement.
    Gary Cooper est un des figurants du film.

     130

    LE DERNIER DES HOMMES
    DER LETZE MAN

    F.W. MURNAU

    23.12.24(All)

    05.01.25 (USA)

              94 812 $   

                          94 812 $   

    BOX OFFICE USA 1925Un film UNIVERSAL  avec Emil Jannings

    Le portier du Grand hôtel Atlantic est un homme important et admiré de tous, ainsi qu'en atteste la magnifique livrée dont il est revêtu. Mais un jour, le directeur de l'hôtel décide que le vieux portier a fait son temps et lui annonce sans ménagement que le moment est venu pour lui de céder la place. Il le dépouille de la livrée qui est toute sa raison d'être et le relègue à l'entretien des toilettes. Abattu, humilié, le pauvre homme revient le soir même pour s'emparer en cachette du vêtement et s'en revêtir afin de ne pas paraître diminué devant les gens de son quartier. Mais une mégère qui a été témoin de la scène révèle l'imposture et tout le monde le tourne en ridicule. Encore plus humilié, il s'enfuit et se réfugie dans les toilettes de l'hôtel où il demeure prostré. Survient un milliardaire qui s'effondre, victime d'une crise cardiaque. Pour le remercier de l'avoir accompagné dans ses derniers instants, ce dernier lègue toute sa fortune au vieil homme que la foule hypocrite et versatile admire à nouveau. Grâce à cette fortune, l'ancien portier invite à un somptueux dîner au restaurant de l'hôtel le veilleur de nuit de l'hôtel, la seule personne qui lui ait montré quelque compassion.

     Chef-d'œuvre du cinéma allemand signé F.W Murneau (célèbre réalisateur de Nosferatu), « Le dernier homme » triompha en Allemagne et en Europe. La mise en scène, la photo et le montage innovant (le film se passe d'intertitres de dialogue) impressionnèrent les critiques du monde entier (particulièrement aux États-Unis) et eurent une influence durable sur la façon de filmer.
    Le film fit l'objet d'un remake allemand en 1955 avec Romy Schneider.

    141

    SON OEUVRE 
    THE ONLY WOMAN

    SIDNEY OLCOTT

    06.10.24

            89 000 $    

              256 200 $    

    BOX OFFICE USA 1925Un film FIRST NATIONAL avec Norma Talmadge

    Un père oblige sa fille à se marier avec un jeune flambeur. Le naufrage de leur navire aboutira pourtant a la naissance de leur amour.

     

     

     

    147

    L' ENFANT PRODIGUE 
    THE WANDERER

    RAOUL WALSH

    19.08.25

        85 694  

             257 644 $          

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Wallace Beery, Tyrone Power

    Le Calife de Kornassah envoie des explorateurs pour lui apporter plus d'or et de femmes. Les voila vite de retour avec une magnifique femme à la chevelure blonde, Pervannah...Rafi en tombe amoureux et tente immédiatement de la secourir

    À cette époque le cinéma ne se résumait pas à la diffusion d'un film, mais était un véritable spectacle. Dans les grandes salles, outre le (ou les) film, il y avait également des shows en préambule, parfois plus longs que le film lui-même. Cela pouvait être une troupe itinérante ou un chanteur, un humoriste, parfois très populaire dans tout le pays et qui attirait plus le spectateur dans la salle que le film projeté.
    Et dans les salles les plus prestigieuses, il y avait également des artistes embauchés à plein temps, faisant une représentation à chaque séance. Par exemple, à l'Egyptian Theater de Los Angeles, travaillait une troupe de danseurs, qui fut d'ailleurs embauchée pour figurer dans la scène d'orgie du film. Dans cette troupe se trouvait la jeune Myrna Loy qui fit ainsi son entrée dans le monde du cinéma sans se douter qu'elle deviendrait l'une des plus grandes stars d'Hollywood quelques années plus tard.

     

    149

    WE MODERNS

    JOHN FRANCIS DILLON

    15.11.25

           83 600 $  

                   215 500 $  

    BOX OFFICE USA 1925Un film FIRST NATIONAL avec Colleen Moore

    Un jeune flapper britannique rebelle entame une relation de flirt avec l'écrivain marié Oscar, qui la voit comme rien de plus qu'une conquête d'un soir. Ses parents tentent de la dissuader de continuer avec Oscar, mais plus ils essaient, plus elle devient déterminée à le poursuivre. Des complications s'ensuivent.

    Adapté d'une pièce de Broadway qui avait été un échec, le film fut un succès. Le producteur John Mc Cormick, profita que son épouse, Colleen Moore, était en tournée européenne afin de promouvoir ses films « Sally » et « So Big », pour tourner des scènes du film en extérieur à Londres et ses environs.

     

     

    210

    LA ROSE DU RUISSEAU 
    THE MASKED BRIDGE

    CHRISTY CABANNE

    13.12.25

        46 793

                     176 093 $

    BOX OFFICE USA 1925 Un film MGM avec Mae Murray

    Une jeune fille, danseuse de cabarets est obligée par son partenaire de voler les riches clients.

    Cela devait être le deuxième film de Joseph Von Sternberg, alors jeune réalisateur inconnu, mais après deux semaines de tournage, suite à une dispute avec sa vedette qu'il ne supportait pas, Mae Murray, il claqua la porte et fut remplacé par Christy Cabanne.

     

     .

    « EN CAS DE MALHEUR - BRIGITTE BARDOT ET JEAN GABIN BOX OFFICE 1958BOX OFFICE USA 1925 TOP 41 A 50 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :