• BOX OFFICE ROBERT REDFORD 1974

     

    L’ ARNAQUE

    (THE STING)

    25 DECEMBRE 1973 (USA)

    17 AVRIL 1974

     

     

      arnaque.jpg

    Réalisation

    George Roy HILL

    Scénario

    David S WARD

    Directeur de la photographie

    Robert SURTEES

    Musique

    Marvin HAMLISCH

    Production

    Richard ZANUCK

    David BROWN – Universal

    Distribution

    UIP

    Durée

    129 minutes

    Tournage

    22 janvier 1973 / avril 1973

    Henry Gondorff

    Paul NEWMAN

    Johnny Hooker

    Robert REDFORD

    Doyle Lonnegan

    Robert SHAW

    Le lieutenant Snyder

    Charles DURNING

    J J Singleton

    Ray WALSTON

     

     

     

     

     

     

     

    Le Chicago des années trente. Johnny Hooker et son complice Coleman volent une importante somme d'argent et découvrent qu'ils ont dévalisé sans le savoir le convoyeur de fonds de Doyle Lonnegan, gangster notoire new-yorkais. La réaction est immédiate : Coleman est abattu par le gang de Lonnegan. Poursuivi par les tueurs de ce dernier, Hooker se réfugie chez Henry Gondorff , qui fut un ami de Coleman. Hooker et Gondorff décident alors de venger Coleman en montant une machination destinée à rouler Lonnegan. Hooker fait croire à Lonnegan qu'il est capable d'obtenir les résultats des courses avant que ceux-ci soient officiellement connus et retransmis par le télégraphe. L'officine de pari mutuel truqué rassure Lonnegan alors que Hooker est suivi à la fois par ceux qui ont tué Coleman et par le FBI, sans oublier Snyder, un policier véreux.. Le grand jour arrive enfin. Lonnegan croit voir Hooker et Gondorff tués au cours d'une descente de la police. Il s'enfuit, abandonnant son argent, et Hooker et Gondorff célèbrent ensemble le plus beau "coup" que l'on puisse rêver...

     

    C’est un fameux trio qui est de retour aux USA en 1973, en effet George Roy HILL a connu un énorme succès en 1968 avec « Butch Cassidy et le kid » film qui a fait le tour du monde. Il décide de remettre çà avec les deux mêmes acteurs : Paul NEWMAN et Robert REDFORD. Depuis ce succès les deux acteurs n’ont pas connu de réels succès majeurs et l’occasion est belle de retrouver les hauteurs du Box Office avec un film taillé sur mesure pour eux. Le mérite du trio est de ne pas faire une suite à leur premier succès, mais un film un peu inclassable. Réalisé sobrement mais avec un budget correct, le film est un peu lent mais appliqué. La reconstitution du Chicago est bien réalisée, bien que le film soit centré sur quelques décors en particulier le pari mutuel où l’arnaque se déroule. Le point fort du film est le jeu des acteurs : Robert REDFORD est séducteur au possible, et Paul NEWMAN est le malin de l’histoire, même si ce n’est pas sa meilleure prestation, mais l’alchimie fonctionne bien entre les deux acteurs. Robert SHAW est excellent, comme d’habitude dans le rôle du gangster. Sorti à noël 1973 le film va faire une immense carrière, tenant le haut du BO américain durant de nombreuses semaines. A l’époque, un film pouvait être en tête du Bo durant 10 semaines d’affilée sans problème. Le film récoltera bien sûr l’Oscar du meilleur film. En France, il est lancé par la formidable BOF et le thème du film (génial) qui le rend célèbre dans le monde entier. Grâce à un bouche à oreille énorme, il tiendra la tête du Box Office durant 8 semaines, ce qui est bien sûr le record de Robert REDFORD et Paul NEWMAN. Avec ses multiples ressorties le film totalise près de 1.5 millions d’entrées Paris, ce qui le place dans le top 100 de tous les temps. Si les acteurs se remettront d’un tel succès, en particulier Robert REDFORD, le réalisateur va connaître une immense déception l’année suivante avec « la kermesse des aigles » flop retentissant. Il tentera de se refaire une santé au BO, mais végètera avec quelques succès d’estime. Grandeur et décadence….

     

     

    ENTREES France

     

    4 151 809

     

     

    Total ENTREES Paris

    (128 397 entrées en 1978)

    (145 028 entrées en 1982)

     

     

    1 488 994

     

    ENTREES PARIS 1ère exploitation

    1 215 274

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°1

    2ème semaine n°1

    3ème semaine n°1

    4ème semaine n°1

    5ème semaine n°2

    6ème semaine n°1

    7ème semaine n°1

    8ème semaine n°1

    9ème semaine n°1

    10ème semaine n°2

    11ème semaine n°5

    12ème semaine n°4

    13ème semaine n°4

    14ème semaine n°3

    15ème semaine n°5

    16ème semaine n°4

    17ème semaine n°4

    18ème semaine n°5

    19ème semaine n°7

    20ème semaine n°9

     

     

     

    79 711

    111 230

    119 597

    92 194

    64 953

    83 617

    61 685

    52 691

    37 892

    34 921

    35 862

    30 993

    29 060

    32 668

    25 640

    26 553

    24 113

    21 597

    20 376

    22 226

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    59

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    13

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    6 132

    1er JOUR Paris

     

    BUDGET

    5.5 M$

    (27.5 M$)

    RECETTES USA

    78.8 M$

    (390 M$ 2008)

    BOX OFFICE ANNUEL USA

    N° 1

    BOX OFFICE ANNUEL France

    N° 7

    BOX OFFICE ANNUEL Italie

    N° 2

    BOX OFFICE Allemagne –  6 525 000

    (6 100 000 en 1973)

    (424 776 en 1982)

    N° 1

    BOX OFFICE Espagne –    3 810 808 entrées

    (3 689 462 entrées en 1974)

    (121 346 entrées en 1982)

     

    COTE DU SUCCES

    * * * *

     

     

    « L' OURS EN PELUCHE - BOX OFFICE ALAIN DELON 1994ETES VOUS MARIE A UN MARIN GREC - BOX OFFICE JEAN YANNE 1970 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Novembre 2010 à 17:17
    dasola

    Bonjour, je me rappelle l'avoir vu en salle. Quand on connaît la fin, cela n'enlève rien au plaisir de le revoir et le duo Redford / Newman fonctionne bien. Bonne soirée.

    2
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:00
    fabrice ferment

    Le thème musical était sorti en 45 tours, passait pas mal sur RTL et a été bien classé.  

    3
    renaud soyer
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:00
    renaud soyer

    Ouh là ! Avec le recul je trouve la fiche un peu désuète et je me rends compte qu je n'ai jamais terminé Robert Redford....

    J'ai revu "L'arnaque" il y a peu et j'ai été un peu déçu... Le coté un peu trop ostentatoire pour la course à l'Oscar...Je sais pas. En tout cas je trouve que "Butch Cassidy et le Kid" a beaucoup mieux vieilli. Mais c'est peut etre aussi que je me suis beaucoup tourné vers le cinéma français ces dernières années.... Mais bon, cela reste très convenable comme film. 

    Tu as raison abrice, l'air de "L'arnaque" reste bien dans la tête, et d'ailleurs j'ai du mal à me l'enlever depuis que je me le remémore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :