• BOX OFFICE PARIS DU 7/12/1988 AU 13/12/1988

    CAMILLE-CLAUDEL.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    CAMILLE CLAUDEL

    1

    35

    138 112

    138 112

    NUYTTEN

    DEPARDIEU

    ADJANI

    ITINERAIRE D'UN ENFANT GATE

    2

    46

    115 043

    280 055

    LELOUCH

    BELMONDO

    ANCONINA

    ROX ET ROUKY

    1

    39

    51 099

    51 099

    WALT DISNEY

     

     

    L'OURS

    8

    41

    38 630

    1 443 957

    ANNAUD

    KARYO

    WALLACE

    MANGECLOUS

    1

    28

    36 266

    36 266

    MIZRAHI

    RICHARD

    BLIER

    QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT

    9

    32

    30 607

    1 330 142

    ZEMECKIS

    HOSKINS

    LLOYD

    LE PALANQUIN DES LARMES

    4

    29

    22 964

    187 265

    DORFMANN

    WEN

    YI

    3 PLACES POUR LE 26

    3

    23

    14 310

    99 220

    DEMY

    MONTAND

    MAY

    LE SUD

    1

    10

    11 494

    11 494

    SOLANAS

    SOLA

    LEOTARD

    CROCODILE DUNDEE II

    7

    15

    10 539

    528 684

    CORNELL

    HOGAN

    KOZLOWSKI

    PELLE LE CONQUERANT

    6

    13

    9 643

    142 924

    AUGUST

    VON SYDOW

    VILLAUME

    TOSCANINI

    2

    11

    8 909

    28 024

    ZEFFIRELLI

    HOWELL

    TAYLOR

    DISTANT VOICES

    4

    15

    8 864

    61 780

    DAVIES

    POSTLETHWAITE

    DOWIE

    LA MAIN DROITE DU DIABLE

    5

    10

    7 790

    144 129

    COSTA GAVRAS

    BERANGER

    WINGER

    DEAR AMERICA

    2

    7

    6 754

    16 753

    COUTURIE

    DOCUMENTAIRE

     


    Le cinéma Français en forme olympique domine cette fin d'année. "Camille CLAUDEL" sujet pas  si facile à vendre que cela  prend la tête du Box Office avec un score très satisfaisant.  Toujours DEPARDIEU dans le rôle de  RODIN un peu éclipsé par la présnce d'  Isabelle ADJANI  dont chaque sortie de film est un évènement. Pour Bruno NUYTTEN ancien assistant réalisateur, le coup d'essai est un coup de maître. Comme le BELMONDO / LELOUCH se maintient très bien, tout est au vert.
    "Rox et Rouky" ressort, mais sans être un succès phénoménal. La vidéo est passée par là, et le public préfère les oeuvres originales. Mais bon, le film a tellement été amorti que c'est quand même du bonus.
    "Mangeclous" malgré une campagne d'affichage importante ne fonctionne pas, le public ne semble pas avoir compris quel était le sujet du film. Pour Pierre RICHARD c'est le début d'une lente érosion de son pouvoir au box office. Comme VEBER est aux USA, la suite va être difficile. C'est également le dernier film de l'immense Bernard BLIER qui s'était fait rare pour cause de maladie. Le cinéma Français perd un de  ses plus grands acteurs de son histoire. Si!

    « BOX OFFICE PARIS DU 14/12/1988 AU 20/12/1988BOX OFFICE PARIS DU 30/11/1988 AU 6/12/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:08
    dans cette decennie depardieu est partout!!il aura tout fait, tout essayé et souvent avec grand succes ce qui fait que sa carriere est quasi unique!!!

    c'est incontestablement la star des 80's et debut 90's
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:08
    OUAIS, on  voit également  que le premier bureau sur lequel tous les scénarios s'entassent c'est celui de DEPARDIEU. Il n a que l'embarras du choix.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :