• BOX OFFICE PARIS DU 6/08/1986 AU 12/8/1986

     

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

    KARATE KID 2

    1

    103 004

    103 004

    AVILDSEN

    MACCHIO

    MORITA

    MONA LISA

    1

    35 095

    35 095

    JORDAN

    HOSKINS

    CAINE

    PSYCHOSE 3

    1

    20 974

    20 974

    PERKINS

    PERKINS

    FAHEY

    CAMPUS

    1

    20 514

    20 514

    PYUN

    STOCKWELL

    PECK

    LE CLAN DE LA CAVERNE DES OURS

    1

    19 245

    19 245

    CHAPMAN

    HANNAH

    REMAR

    DROLES D'ESPIONS

    2

    18 569

    58 361

    LANDIS

    AYKROYD

    CHASE

    LE CONTRAT

    4

    16 171

    172 336

    IRVIN

    SCHWARZENEGGER

    HARROLD

    SI T'AS BESOIN DE RIEN…
    FAIS MOI SIGNE!

    1

    15 544

    15 544

    CLAIR

    GELIN M.

    LIEBMAN

    HANNAH ET SES SŒURS

    12

    13 604

    525 933

    ALLEN

    ALLEN

    FARROW

    BONS BAISERS DE RUSSIE

    2

    12 326

    35 549

    YOUNG

    CONNERY

    SHAW

    OUT OF AFRICA

    20

    11 065

     

    POLLACK

    STREEP

    REDFORD

    CLOCKWISE

    1

    10 437

    10 437

    MORAHAN

    CLEESE

    MOORE

    CENDRILLON

    6

    10 079

    194 815

    WALT DISNEY

     

     

    AFTER HOURS

    13

    9 541

    394 839

    SCORSESE

    DUNNE

    ARQUETTE

    AMERICAN JUSTICE

    1

    8 718

    8 718

    GRILLO

    LUCARELLI

    PARKER

    La période estivale a toujours été une période privilégiée pour diffuser pas mal de séries B, voire pire. Dans les années 60, les westerns fleurissaient à chaque écran et dans les années 70, c'était une bonne occase pour refourguer de  bons classiques.  Pour cause de vidéo, dans les années 80,  pas vraiment mes favorites, c'était  surtout l'occasion de fourguer des films  caca, dont nous  en avons ici un assez joli florilège.
    "Karaté kid 2" est la suite du "moment de vérité" sorti  en 1984, qui est un remake  à peine caché de  Rocky,  qui est réalisé, comme  par hasard par John AVILDSEN, le réalisateur du même film. Stallone, occupé à compter ses millions de dollars ne relèvera pas.  Avec une ENORME indulgence, on peut passer sur  le premier film joué comme une chiotte par Ralph  MACCHIO  (et,oui, pas de jeux de mots faciles, s.v.p...) et par un Pat  MORITA sorti  des épisodes  de "Happy Days" et qui pique facilement  la vedette à ce pov' Ralph. Bref, au vu du succès surprise du film aux states, une suite est mise en chantier, et le résultat est catastrophique, c'est un pur nanar, et bien chiant, en plus.  Le film passe la barre des 100 millions de dollars aux states (!!!)ce qui à l'époque était énorme. Donc le film sort en France sur cette réputation et passe la barre des 100 000 entrées sur Paris, c'est honteux devant un tel nanar, mais le public n'a pas grand chose à se mettre sous la dent. Un extrèmement pitoyable troisième épisode sortira un peu plus tard, ce sera un bide et renverra le pov' Ralph au néant des mauvais acteurs....  
    "Mona Lisa" film obscur, obtient un petit succès grâce à quelques bonnes critiques et à un prix d'interprétation à cannes pour Bob HOSKINS  ( gasp!  ils étaient bourrés dans le jury, ou quoi!?)
    On tombe d'un cran, avec "Psychose 3" suite du déja mauvais "Psychose 2". remarquez, fallait déja oser donner une suite à  Psychose, un des  50 meilleurs films de tout les temps, pourquoi pas une suite à "la mort aux trousses?" pendant qu'on y est?  Pour Anthony PERKINS, c'est l'occasion de se ridiculiser en réalisant le "film" lui même. La raison est sans doute de pouvoir payer sa consommation quotidienne de coco...il a pas fini centenaire l'Anthony...au moins il n ya pas eu de "psychose" supplémentaire....
    Pas vu "campus" mais ça doit pas relever le lot....
    Ah, "le clan de la caverne des ours".... sorte de "guerre du feu" du pauvre, ce fantastique nanar était sensé lancer la carrière de Daryl Hannah qui s'était fait connaître avec "Splash" film rafraichissant (hé hé) où elle jouait  une sirlouche(sirène qui louche)..  Sévère bide pour la Daryl, pareil aux states. Sa carrière ne sera jamais lancée, et elle végètera  dans des  seconds rôles, mais jamais plus...  Le film est une grosse perlouze, dont je conseille la vision, enfin, si vous trouvez le film....
    Un malheur n'arrivant jamais seul, les distributeurs arrivent à fourguer un Philippe CLAIR,  dont Jerry  LEWIS  a  écrit  en lettres marron, sur la porte de ses chiottes "Philippe m'a tuer"...Arghh, la sale semaine... 
    Seul "Clockwise" peut être sauvé avec indulgence, car il y a également un joli "american justice"..Bref, avec toutes ces jolies  diarrhées, on s'étonne que on préférait regarder Star Trek sur la 5 le soir plutôt que d'aller subir une séance de cinéma.
    PLUS JAMAIS CA!!!
    « BOX OFFICE PARIS DU 13/8/1986 AU 19/8/1986BOX OFFICE PARIS DU 30/07/1986 AU 05/8/1986 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :