• BOX OFFICE PARIS DU 31/8/1988 AU 6/9/1988

    A-GAUCHE-EN-SORTANT-DE.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    UN PRINCE A NEW YORK

    2

    40

    134 031

    289 583

    LANDIS

    MURPHY

    HALL

    QUELQUES JOURS AVEC MOI

    2

    35

    77 487

    163 338

    SAUTET

    AUTEUIL

    BONNAIRE

    A GAUCHE EN SORTANT DE L'ASCENSEUR

    1

    36

    76 363

    76 363

    MOLINARO

    RICHARD

    BEART

    LE GRAND BLEU

    17

    22

    60 280

    1 064 087

    BESSON

    BARR

    RENO

    LA LECTRICE

    3

    32

    50 673

    185 964

    DEVILLE

    MIOU MIOU

    CHESNAIS

    HOMEBOY

    2

    27

    34 186

    82 297

    SERESIN

    ROURKE

    WALKEN

    SALAAM BOMBAY

    2

    12

    33 987

    66 029

    NAIR

    SYED

    BARNAD

    HEROS

    1

    27

    30 415

    30 415

    TANNEN

    NORRIS

    THAYER

    BAGDAD CAFE

    19

    12

    26 140

    619 864

    ADLON

    SAGEBRECHT

    PALANCE

    BONJOUR L'ANGOISSE

    3

    28

    24 616

    126 972

    TCHERNIA

    SERRAULT

    MARCHAND

    COLORS

    3

    13

    16 131

    95 041

    HOPPER

    PEAN

    DUVALL

    BLOODSPORT

    6

    10

    14 097

    182 014

    ARNOLD

    VAN DAMME

    GIBB

    L'ENFANCE DE L'ART

    1

    19

    11 415

    11 415

    GIROD

    BAYSER

    DUSSOLLIER

    LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

    31

    8

    9 919

    31 152

    CHATILIEZ

    VINCENT

    WILMS

    ENCORE

    1

     

    8 454

    8 454

    VECCHIALI

    ROCARD

    SILBERG

     Belle deuxième semaine pour "un prince à New York" qui perd peu d'entrées. C'est la même chose pour le SAUTET.
    Premier échec de la rentrée le nouveau Pierre RICHARD ne passionne pas les foules dans cette comédie à l'ancienne filmée par Edouard " 4 bides pour un hit" malgré la présence d' Emmanuelle BEART, très en beauté. Le film a d'autant eu peur que "le grand bleu" n'est pas si loin avec ses 60 000 unités en 17ème semaine, c'est magique!
    L'extraordinnaire Chuck NORRIS tire une de ses dernières cartouches avec ce "héros" qui n'attire pas grand monde...Ah, il est loin le temps de "porté disparu"! Le box Office peut devenir  cruel en l'espace de quelques années.
    Au rayon flops Français à signaler le nouveau Francis GIROD qui passe totalement inaperçu tout comme "encore" ce que ne semble pas vouloir le public.

    « BOX OFFICE PARIS DU 7/9/1988 AU 13/9/1988BOX OFFICE PARIS DU 24/8/1988 AU 30/08/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :