• BOX OFFICE PARIS DU 31/10/1979 AU 06/11/1979

    ....

    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    MOONRAKER

    4

    36

    123 481

    658 141

    GILBERT

    MOORE

    CHILES

    LE TOUBIB

    2

    30

    121 646

    238 947

    GRANIER DEFERRE

    DELON

    JANNOT

    LA DEROBADE

    3

    31

    93 621

    323 728

    DUVAL

    MIOU MIOU

    SCHNEIDER M.

    TESS

    1

    27

    91 591

    91 591

    POLANSKI

    KINSKI

    FIRTH

    L'EVADE D'ALCATRAZ

    1

    21

    88 166

    88 166

    SIEGEL

    EASTWOOD

    MCGOOHAN

    LES CHARLOTS EN DELIRE

    2

    26

    86 444

    151 764

    BASNIER

    RINALDI

    GERARD

    COURAGE FUYONS

    3

    23

    84 560

    264 608

    ROBERT

    DENEUVE

    ROCHEFORT

    APOCALYPSE NOW

    6

    20

    67 040

    680 732

    COPPOLA

    SHEEN

    BRANDO

    LES VISITEURS D'UN AUTRE MONDE

    3

    23

    57 785

    133 235

    HOUGH

    LEE

    DAVIS

    LE TAMBOUR

    7

    12

    34 529

    431 006

    SCHLONDORFF

    BENNENT

    ADORF

    LA LUNA

    5

    14

    26 089

    197 189

    BERTOLUCCI

    CLAYBURGH

    BARRY

    SANS ANESTHESIE

    3

    12

    19 743

    49 418

    WAJDA

    ZAPASIEWICZ

    DALKOWSKA

    FANTASIA

    6

    3

    19 330

    98 870

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    L'ECOLE EST FINIE

    4

    12

    15 948

    82 568

    NOLAIN

    WAINTROP

    VILLEBOIS

    LA NUIT DES EXCITEES

    1

    7

    15 919

    15 919

    GRIECO

    ANTHOLOGIE

     

     

    Ce sont les vacances scolaires et le James BOND en profite largement pour repasser la barre des 100 000 entrées et reprendre la première place du box office. Superbe résultat pour "Le toubib" qui gagne des entrées d'entrées. Cela faisait un moment que DELON n'était plus à pareille fête et cela dout être rassurant.
    "La dérobade" est un des succès de la fin d'année en conservant une très belle troisième place et a déja atteint la barre pas évidente de 300 000 spectateurs.
    "Tess" reste sans doute le film préféré de Roman POLANSKI qui se consacre à des projets produits par la France, étant donné qu'il est interdit de séjour aux USA. Film fleuve d'une durée de 3 heures, le rôle titre est donné à la troublante Natasja KINSI, jeune fille de Klaus KINSKI qui possède la beauté et la douceur en contradiction avec son félé de père. Ce drame romantico-rural où une jeune fille issue d'une famille devenue pauvre est envoyée dans une famille riche par son vieux père  est un pari important pour Claude BERRI qui a investi sa chemise sur ce projet. Pour un film de cette durée, les premiers chiffres sont plutôt encourageants. Les spectateurs sont séduits, la critique  est plus divisée, mais tout le monde est d'accord: "Tess" est sacrément jolie....
    Tout le monde est d'accord également "Le prisonnier d'Alcatraz" est un très grand cru du duo Don SIEGEL / EASTWOOD. Thriller carcéral de très haute volée, le film conte la mise en place d'une évasion plus minutieuse que spectaculaire d'Alcatraz, célèbre pénitencier américain dont le directeur est interprété par un Patrick MacGOOHAN d'anthologie. Au niveau du box office, les résultats sont biens meilleurs que les films d'EASTWOOD précédents. Sorti en avril 79 "Doux dur et dingue" énorme succès US, n'avait fait que 47 000 entrées à Paris la semaine de sa sortie. "L'évadé d'Alcatraz" double pratiquement ce score. EASTWOOD n'est pas fini en France, et contrairement à un BRONSON en perte de vitesse, la nouvelle génération va découvrir la filmographie de l'acteur et petit à petit lui donner une seconde carrière exceptionnelle.
    "Les charlots" profitent des vacances avec un très beau score. En deux semaine le film récupère 150 000 spectateurs. Accessoirement avec un tel navet, le groupe va perdre son noyau de fans.
    "La luna" atteint les 200 000 spectateurs. Un résultat correct pour un film polémique, où la très grande Jill CLAYBURGH n'hésite pas à montrer sa petite culotte, pas si exceptionnel que cela, excepté qu'il y a le visage de son fils plaqué contre elle... sacré Bernardo !   


    .....

    « BOX OFFICE PARIS DU 07/11/1979 AU 13/11/1979BOX OFFICE PARIS DU 24/10/1979 AU 30/10/1979 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :