• BOX OFFICE PARIS DU 31/01/1962 AU 06/02/1962

     


     

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    VIE PRIVEE

    4

    77 465

    77 465

    MALLE

    BARDOT

    MASTROIANNI

    2

    LES LIONS SONT LACHES

    17

    71 388

    473 950

    VERNEUIL

    CARDINALE

    BRIALY

    3

    LE CAVE SE REBIFFE

    13

    61 519

    627 223

    GRANGIER

    GABIN

    BLIER

    4

    LES CANONS DE NAVARONE

    10

    55 154

    853 639

    THOMPSON

    PECK

    NIVEN

    5

    LES CROULANTS SE PORTENT BIEN

    11

    42 385

    241 847

    BOYER

    GRAVEY

    DUX

    6

    LES DEUX GAMINS

    10

    41 198

    58 269

    DEL AMO

    JOSELITO

    ALONZO

    7

    DIAMANTS SUR CANAPE

    6

    35 718

    153 900

    EDWARDS

    HEPBURN A.

    PEPPARD

    8

    L' INCONNU DE LAS VEGAS

    10

    33 477

    161 312

    MILESTONE

    SINATRA

    MARTIN

    9

    HORACE 62

    4

    29 273

    69 525

    VERSINI

    AZNAVOUR

    TRINTIGNANT

    10

    TINTIN ET LE MYSTERE DE LA TOISON D'OR

    5

    28 531

    224 388

    VIERNE

    TALBOT

    WILSON

    11

    VU DU PONT

    4

    28 394

    111 407

    LUMET

    VALLONE

    SOREL

    12

    BEN HUR

    5

    28 209

    1 023 604

    WYLER

    HESTON

    BOYD

    13

    LES DIABLES DU SUD

    5

    26 455

    74 148

    ANNAKIN

    TODD

    UYS

    14

    L'ESPIONNE DES ARDENNES

    5

    23 558

    23 558

    HASKIN

    KEEL

    LOUISE

    15

    UN CHEVAL POUR DEUX

    3

    21 938

    47 625

    THIBAULT

    PIERRE

    THIBAULT

    16

    LE ROI DES ROIS

    1

    21 784

    21 784

    RAY

    HUNTER

    McKENNA

    17

    LA BELLE AMERICAINE

    4

    21 690

    519 022

    DHERY

    DHERY

    BROSSET

    18

    LES EVADES DE LA NUIT

    4

    19 749

    45 343

    ROSSELLINI

    GENN

    RALLI

    19

    LES PARISIENNES

    2

    19 602

    81 780

    COLLECTIF

    SAVAL

    ROBIN

    20

    JULES ET JIM

    2

    19 100

    38 600

    TRUFFAUT

    MOREAU

    WERNER

     

    Meilleure salle : BERLITZ (Vie privée) 23 891 entrées

     

    Brigitte BARDOT est entré dans les années 60 sur un bon rythme. Au comble de la célébrité, elle semble vouloir aborder des films plus adultes. Louis MALLE lui propose "Vie privée" co-écrit avec Jean-Paul RAPPENEAU qui ressemble quelque peu à la vie de l'actrice. Difficile de ne pas voir dans le personnage de Jill, jeune actrice harcelée par les hordes de fans, voire par "la foule", une évocation à peine romancée de son existence. Pour cette semaine de sortie, le film se comporte très bien, remplissant sans problème les 4 salles classieuses qui lui sont mises à sa disposition. Seulement le public va-t-il suivre longtemps la star qui commence à être concurrencée par Claudia CARDINALE, et bientôt par Mylène DEMONGEOT ?

    "Diamants sur canapé" résiste bien, et reste dans le trio de tête des exclusivité, mais à bonne distance de "Vie privée", suivi de près par "Horace 62".

    Avec le Gaumont PALACE comme seule salle  à Paris, "Le roi des rois" crée l'évènement. La MGM est dans une veine de films historiques, ou bibliques. Le film de Nicolas RAY très ambitieux, propose comme le titre ne l'indique pas vraiment, l'évocation de la vie de Jésus Christ. Premier film à montrer le Christ filmé de face et s'exprimant devant la caméra, le film est éreinté par la critique aux USA et va tenter de se faire une santé financière en Europe.

    "Jules et JIm" conserve l'ensemble de ses spectateurs et reste totalement stable. Le bouche à oreille semble bon.

    Dans les quartiers les films dits "populaires" poursuivent leur succès: "Les lions sont lachés", une comédie sympathique au casting impressionnant approche les 500 000 entrées. Quand au "Cave se rebiffe" encore un film auquel participe Michel AUDIARD, c'est la barre des 600 000 entrées qui est passée.

    Triomphe mondial, "Les canons de Navarone" est un des gros succès dans les salles de quartier. Tout le monde veut voir LE film d'action de l'année 1961.

    "Ben HUR" est millionnaire. Un évènement pour un film sur Paris intra-muros

    Comme d'habitude, JOSELITO qui semble boudé par les salles d'exclusivité parisiennes, trouve son public dans les quartiers et en province où "l'enfant à la voix d'or" est toujours populaire et grimpe au classement.. 

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 07/02/1962 AU 13/02/1962BOX OFFICE PARIS DU 24/01/1962 AU 30/01/1962 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :