• BOX OFFICE PARIS DU 30/11/1988 AU 6/12/1988

    ITINERAIRE.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    ITINERAIRE D'UN ENFANT GATE

    1

    44

    165 012

    165 012

    LELOUCH

    BELMONDO

    ANCONINA

    L'OURS

    7

    48

    55 583

    1 405 327

    ANNAUD

    KARYO

    WALLACE

    QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT

    8

    44

    47 268

    1 299 535

    ZEMECKIS

    HOSKINS

    LLOYD

    LE PALANQUIN DES LARMES

    3

    36

    35 475

    164 301

    DORFMANN

    WEN

    YI

    3 PLACES POUR LE 26

    2

    31

    30 677

    84 910

    DEMY

    MONTAND

    MAY

    TOSCANINI

    1

    20

    19 115

    19 115

    ZEFFIRELLI

    HOWELL

    TAYLOR

    CROCODILE DUNDEE II

    6

    24

    18 909

    518 145

    CORNELL

    HOGAN

    KOZLOWSKI

    LA MAIN DROITE DU DIABLE

    4

    20

    14 423

    136 339

    COSTA GAVRAS

    BERANGER

    WINGER

    PELLE LE CONQUERANT

    5

    14

    13 458

    133 281

    AUGUST

    VON SYDOW

    VILLAUME

    DISTANT VOICES

    3

    8

    13 131

    52 916

    DAVIES

    POSTLETHWAITE

    DOWIE

    DEAR AMERICA

    1

    7

    9 999

    9 999

    COUTURIE

    DOCUMENTAIRE

     

    MORT A L'ARRIVEE

    4

    8

    8 738

    64 836

    MORTON

    QUAID

    RYAN

    BAGDAD CAFE

    32

    10

    7 738

    829 766

    ADLON

    SAGEBRECHT

    PALANCE

    LE GRAND BLEU

    30

    8

    6 821

    1 334 351

    BESSON

    BARR

    RENO

    U2 RATTLE AND HUM

    2

    5

    6 546

    18 318

    JOANOU

    U2

     


    BELMONDO et LELOUCH sont de retour avec un dernier grand succès!
    Alors que leur première association n'avait pas fait des étincelles en 1969 (un homme qui me plait) cette fois le score est imposant : 165 000 entrées pour un film qui n'est pas un polar, mais un vrai film d'auteur. La critique ne s'y est pas trompée en saluant le retour des deux à un bon niveau. Richard ANCONINA souffle également, lui qui n'a pas connu de succès depuis "tchao Pantin" s'offre une réplique culte avec Bébel sur le comment ne pas avoir l'air surpris. Du grand art qui reste encore aujourd'hui LE passage du film. Le cinéma Français est présent comme jamais au firmament du Box Office et c'est tant mieux. Seul Roger Rabbit a pu contester la puissance Française qui fait baver d'envie aujourd'hui.
    "l'ours" en est à 1.4 millions d'entrées et le lapin à 1.3 millions. Pas grand chose à ajouter.
    Le DEMY / MONTAND explose, et Franco ZEFFIRELLI ne réédite pas ses exploits passés.
    Fin de parcours pour "le grand bleu" et "bagdad café" 30 et 32 semaines de présence inouï au box-office. "Bagdad café" demeure un des plus grands succès surprise de l'histire du Box Office.  

    « BOX OFFICE PARIS DU 7/12/1988 AU 13/12/1988BOX OFFICE PARIS DU 23/11/1988 AU 29/11/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:08
    apres avoir outrageusement dominé comme personne le bo au debut des années 80 avec une recette bien rodée....le filon s'epuise a partir de 1985 pour connaitre une triste issue en 1987 avec le solitaire....justement c'est cette meme année qu'il triomphe au theatre marigny avec kean, un pari risqué apres 27 ans d'absence!!!

    en 1988 le heros de l'as des as et du marginal revient sur les ecrans avec une production à contre emploi loin des polar musclé ou des comedies....mais son public des 80's ne s'y trompe guere et lui rend un vrai hommage (le dernier gros succes d'envergure) alors certes il ne fait pas un demarrage comme les morfalous ou le professionnel mais le film est parti pour s'installer sur la durée avec un tres bon bouche à oreille la seule veritable publicité!!!

    en tout cas tres bon film de lelouch....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :