• BOX OFFICE PARIS DU 3/9/75 AU 9/9/75

    LE-VIEUX-FUSIL.JPG

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE VIEUX FUSIL

    3

    79 605

    224 973

    ENRICO

    NOIRET

    SCHNEIDER

    HISTOIRE D'O

    2

    79 051

    149 743

    JAECKIN

    CLERY

    KIER

    LE CHAT ET LA SOURIS

    1

    69 584

    69 584

    LELOUCH

    REGGIANI

    MORGAN

    LA GRANDE PARTOUZE

    2

    57 570

    126 674

     

     

     

    LE PARRAIN 2

    2

    55 782

    149 297

    COPPOLA

    PACINO

    DE NIRO

    LES GALETTES DE PONT-AVEN

    3

    52 422

    169 516

    SERIA

    MARIELLE

    FRESSON

    IL FAUT VIVRE DANGEREUSEMENT

    1

    49 886

    49 886

    MAKOVSKI

    GIRARDOT

    BRASSEUR C.

    LA FABULEUSE HISTOIRE DE DONALD

    2

    41 951

    73 695

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    TARZOON LA HONTE DE LA JUNGLE

    1

    34 506

    34 506

    PICHA

    ANIMATION

     

    PAS DE PROBLEME

    12

    29 628

    522 469

    LAUTNER

    MIOU MIOU

    LEFEBVRE

    FOLLE A TUER

    3

    26 687

    110 617

    BOISSET

    JOBERT

    MILIAN

    EXHIBITION

    11

    25 498

    483 120

    DAVY

    DAUBA

    BACCARIE

    OPERATION LADY MARLENE

    5

    24 319

    172 136

    LAMOUREUX

    LAMOUREUX

    SERRAULT

    LA BETE

    3

    22 542

    85 002

    BOROWCZYK

    TREJEAN

    DALIO

    COUCHE TOI JE FERAI LE RESTE

    1

    20 876

    20 876

     

     

     


    C'est finalement très logique que "le vieux fusil" accède à la plus haute marche du BO hebdo. D'abord le film est exceptionnel, un classique. La dureté du film est nouveau dans le cinéma Français et c'est tant mieux, même si l'éxécution de Romy SCHNEIDER au lance flamme est insoutenable.  La composition de Philippe NOIRET est ahurissante et lui collera à la peau tout le reste de sa carrière. Pour lui, c'est  son deuxième numéro un de l'année après "que la fête commence". Une année pas dégueu dans le genre...
    "Histoire d'O" loupe la première marche d'un cheveu et on ne s'en plaindra pas...
    Dans une filmographie qui alterne les bides et les succès, "le chat et la souris" est plutôt une réussite pour LELOUCH. Pas son meilleur film, il se fait plaisir avec une scène de vitesse en plein Paris au petit matin, mais c'est tout. Il s'offre la présence d'une Michèle MORGAN ex superstar des années 50, et ça c'est déja bien, tant l'actrice se fait désormais rare.
    Annie GIRARDOT tourne beaucoup, tout et n'importe quoi. Cette fois, le succès n'est pas au rendez-vous.
    PICHA nous offre un "tarzoon" qui n'est pas vraiment du Walt DISNEY. On n'en s'en plaindra pas, bien au contraire.

    « BOX OFFICE PARIS DU 10/9/75 AU 16/9/75BOX OFFICE PARIS DU 27/8/1975 AU 2/9/1975 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :