• BOX OFFICE PARIS DU 29 AVRIL 1987 AU 5 MAI 1987

    BOX OFFICE PARIS DU 29 AVRIL 1987 AU 5 MAI 1987

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    L'ETE EN PENTE DOUCE

    1

    62 035

    62 035

    KRAWCZYK

    VILLERET

    BACRI

    ANGEL HEART

    4

    46 959

    295 211

    PARKER

    ROURKE

    DE NIRO

    LE GRAND CHEMIN

    6

    39 203

    308 248

    HUBERT

    BOHRINGER

    ANEMONE

    LES ENFANTS DU SILENCE

    7

    38 077

    398 224

    RAINES

    HURT

    MATLIN

    PLATOON

    6

    36 259

    600 433

    STONE

    SHEEN

    DAFOE

    OVER THE TOP

    4

    29 225

    251 493

    GOLAN

    STALLONE

    LOGGIA

    DERNIER ETE A TANGER

    2

    28 306

    72 944

    ARCADY

    LHERMITTE

    LINDON

    LA VEUVE NOIRE

    3

    24 655

    84 321

    RAFELSON

    RUSSELL

    WINGER

    LES 101 DALMATIENS

    5

    22 949

    247 790

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    LE FLIC ETAIT PRESQUE PARFAIT

    1

    21 004

    21 004

    DINNER

    REINHOLD

    TILLY

    GOLDEN CHILD L'ENFANT SACRE DU TIBET

    5

    19 052

    275 948

    RITCHIE

    MURPHY

    DANCE

    COUP DOUBLE

    3

    17 658

    85 978

    KANEW

    LANCASTER

    K.DOUGLAS

    DOLLS

    1

    16 946

    16 946

    GORDON

    WILLIAMS

    ROLFE

    CROCODILE DUNDEE

    13

    14 659

    1 210 999

    FAIMAN

    HOGAN

    KOZLOWSKI

    THAT'S LIFE

    2

    14 521

    30 869

    EDWARDS

    LEMMON

    ANDREWS


    "L' été en pente douce" arrache la tête du box office à "Angel heart" qui se maintient en deuxième position et passe la barre des 300 000 entrées. C'est l'occasion de rapporter aux plus jeunes d'entre vous la triste anecdote suivante: Pauline LAFONT, l'héroïne de "l'été en pente douce" était sans doute un des espoirs les plus sérieux du cinéma français. Un physique fantastique, un corps à faire tourner la tête d'un bénédictin, le naturel et le talent de sa mère. Bref, dans ce film, elle se fait remarquer avec des scènes dénudées, que l'on a pas encore oublié. Bref, hélas, quelques mois plus tard, la France s'émeut de sa disparition mystérieuse. Les recherches ne donnent rien, et au bout de plusieurs semaines, Guillaume DURAND, présentateur du J.T de feu la chaîne "5" de Berlusconi annonce qu'il a eu directement des nouvelles de la jeune actrice, qu'elle allait bien. Hélas, le corps de la belle fut retrouvé peu après, elle était tombée dans un ravin, le jour de sa disparition. On imagine le malaise du mec. Celui-ci, la mort dans l'âme eu l'occasion de rencontrer Bernadette LAFONT au cours d'une émission télé, à cette occasion il lui bafouilla quelques excuses devant la mère, qui, digne comme personne, lui lancait des regards torves qui lui disaient "grosse merde". Elle a eu la meilleure attitude elle ne décrocha pas un mot. Ceci amène plusieurs conclusions: Je n'ai jamais pardonné à Guillaume DURAND, qui a bien fait d'arrêter le journalisme, cette profession comprend assez de charlots comme cela. Deuxio: on a viré des personnes moins incompétentes que ce triste sire,pour moins que cela. Trosio: je ne regarde jamais d'émission avec cette bouse. Quatro:Bernadette LAFONT est une actrice merveilleuse, belle, et à l'immense talent et à la grande dignité. Cinquio : une petite pensée pour Pauline, qui reste jeune pour l'éternité.....merci pour elle.
    Et puis pour le grand Jacques également...

    « BOX OFFICE PARIS DU 6 MAI 1987 AU 12 MAI 1987BOX OFFICE PARIS DU 22 AVRIL 1987 AU 28 AVRIL 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Mai 2007 à 20:42
    orteils
    l'ete en pente douce c'est le seul bon film de krawzcyk non?
    2
    Samedi 19 Mai 2007 à 16:57
    orteils
    il travail pour besson maintenant
    taxi 2, 3, 4 le remake pourri de fanfan la tulipe, wasabi
    et bientot le remake surement pourrave de l'auberge rouge

    t'as rien loupé quoi renaud lol
    3
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    quel con ce guillaume durand, moi aussi j'ai jamais pu le blairer....
    pour le bo on a l'impression que 1987 avec les chaines télé la cinq canal et M6, tout le monde s'en branle du cinoche car meme stallone qui un an auparavant attirait les foules en masse et bin là ça sent le gros bide (faut dire que golan gobus ça aide enormement)
    4
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    C'est clair que d'un seul coup grace aux nouvelles chaines, on a eu des films ricains jamais diffusés à la télé ( Blues Brothers, Kubrick, etc...) et de nouvelles séries télé au lieu des 13 memes épisodes d'une série que les chaines rediffusaent à la chaine.  On a pu voir Star TREK,  K2000 etc... Bref, c'est sur la période  1987-1992 a ete très dur pour le cinéma!!
    5
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    En tout cas  le seul que j'ai vu de lui (lol!) Mais j'avais beaucoup aimé les acteurs dans le film, surtout BACRI, excellent!!
    6
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    J'ai vu des photos de l'auberge rouge. Très honnêtement et sans faire vieux con, je reste sur le souvenir de Fernandel. Je suis pas un grand fan de Fernandel mais sa prestation dans l'auberge rouge était mythique!! Et je doute que jugnot soit supérieur; Sans moi!!
    Autre chose, ceux qui aiment la finesse et Stallone peuvent voir la pre bande annonce sur mad movies le site. Ca charcle très sévère, limite gore!! Le retour du sly qu'on aime? et pourquoi pas!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :