• BOX OFFICE PARIS DU 29/06/1949 AU 05/07/1949


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE CŒUR SUR LA MAIN

    1

    2

    58 102

    58 102

    BERTHOMIEU

    BOURVIL

    PHILIPPE

    L'ANGE ROUGE

    1

    2

    32 000

    32 000

    DANIEL-NORMAN

    MEURISSE

    THAMAR

    FABIOLA

    5

    4

    23 148

    232 323

    BLASETTI

    MORGAN

    SIMON

    L'ESCADRON BLANC

    1

    2

    22 826

    22 826

    CHANAS

    CHEVRIER

    LEFEVRE

    LE TRESOR DE LA FORET VIERGE

    1

    3

    19 000

    19 000

    BERKE

    WEISSMULLER

    GREY

    JOUR DE FETE

    8

    4

    18 000

    256 000

    TATI

    TATI

    FRANKEUR

    LE BONHEUR EN LOCATION

    2

    3

    15 425

    39 425

    WALL

    LUGUET

    GREY

    LA MARIEE EST FOLLE

    2

    2

    14 100

    29 100

    TAUROG

    JOHNSON

    ALLYSON

    LE CAID

    3

    4

    14 000

    82 000

    SELLER

    BOGART

    MANNING

    LES CHAUSSONS ROUGES

    4

    13 598

    67 187

    POWELL

    SHEARER

    GORING

     

    BOURVIL est une sacrée trouvaille pour le réalisateur André BERTHOMIEU. Le réalisateur va se faire une spécialité de proposer à sa nouvelle poule aux oeufs d'or des rôles de benêts dont l'acteur aura bien du mal à se défaire. Il faudra pour l'acteur attendre des films comme "les hussards" ou "la traversée de Paris" pour montrer ses vrais talents. Heureusement il lui reste les chansons et l'opérette. Du reste, l'acteur est déja extrèmement populaire, témoin ce "coeur sur la main" qui prend sans coup férir la tête du Box Office parisien. Pour afficionados de l'acteur.
    "l'ange rouge" est le nom d'un cabaret tenu par un truand dont la compagne est la principale attraction. Elle tombera amoureuse d'un jeune truand et essaiera d'éliminer le propriétaire du cabaret. Film noir à la française qui donne l'occasion de retrouver le grand Paul Meurisse, lui aussi très populaire.
    L'escadron blanc raconte l'histoire du  commandant Marçay d'une compagnie de méharistes sahariens qui reçoit l'ordre de poursuivre un rezzou. A la tête d'une cinquantaine de guerriers Chambaa, secondé par le lieutenant Kermeur, nouveau promu, et par l'adjudant Devars, il part à travers le désert. Quarante jours passent, hommes et bêtes sont à bout. Kermeur a une attaque de fièvre, un indigène devient fou. Le rezzou se dérobe. Un pillard fait prisonnier refuse de parler et, profitant d'un moment d'inattention de ses gardiens, tue Marçay. Kermeur prend le commandement de la colonne, rejoint les pillards et les écrase. La mission terminée, les survivants de la petite troupe rentrent au poste.
    Johnny WEISSMULLER commence à se faire vieux pour jouer Tarzan, son torse gagnant en gras ce qu'il perd en muscles. Il change de genre et interprète le héros de bande dessinée US "jungle Jim" dessiné par Alex RAYMOND. Renommé en France "le trésor de la forêt vierge" le film n'obtient pas l'audience de son illustre prédécesseur. C'est un peu le chant du cygne de l'acteur....
     
    « BOX OFFICE PARIS DU 06/07/1949 AU 12/07/1949BOX OFFICE PARIS DU 22/06/1949 AU 28/06/1949 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :