• BOX OFFICE PARIS DU 28 OCTOBRE 1987 AU 3 NOVEMBRE 1987 : LE SICILIEN

    BOX OFFICE PARIS DU 28 OCTOBRE 1987 AU 3 NOVEMBRE 1987 : LE SICILIEN

     

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LES INCORRUPTIBLES

    2

    56

    178 266

    402 682

    DE PALMA

    COSTNER

    CONNERY

    LE SICILIEN

    1

    59

    148 964

    148 964

    CIMINO

    LAMBERT

    STAMP

    FULL METAL JACKET

    2

    48

    132 254

    310 562

    KUBRICK

    MODINE

    D'ONOFRIO

    SUPERMAN 4: LE FACE A FACE

    1

    32

    85 876

    85 876

    J.FURIE

    REEVES

    HACKMAN

    AU REVOIR LES ENFANTS

    4

     

    70 466

    364 298

    MALLE

    MAJESSE

    FETJO

    LA BAMBA

    5

     

    66 452

    380 140

    VALDEZ

    PHILIPS

    MORALES

    LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE

    3

     

    48 799

    202 388

    BROOKS

    BROOKS

    KAHN

    LE CRI DU HIBOU

    1

    31

    45 090

    45 090

    CHABROL

    MALAVOY

    MAY

    TANT QU'IL Y AURA DES FEMMES

    3

     

    27 235

    108 329

    KAMINKA

    GIRAUD

    COTTENCON

    LES YEUX NOIRS

    8

     

    23 101

    381 419

    MIKHALKOV

    MASTROIANNI

    KELLER

    LES AILES DU DESIR

    7

     

    22 380

    206 577

    WENDERS

    GANZ

    FALK

    FUCKING FERNAND

    2

     

    16 982

    43 905

    MORDILLAT

    LHERMITTE

    YANNE

    LES SORCIERES D' EASTWICK

    6

     

    15 262

    355 850

    MIILER

    NICHOLSON

    CHER

    TUER N'EST PAS JOUER

    7

     

    12 953

    534 196

    GLEN

    DALTON

    D'ABO

    MALADIE D'AMOUR

    5

     

    6 913

    195 546

    DERAY

    ANGLADE

    KINSKI


    Les jeunots ne s'en souviennent pas, mais à l'époque,  la sortie  du "sicilien"  avait été précédé  d'une  énorme campagne  de pub envers  Chrstophe LAMBERT.  Notre superstar de l'époque a bénéficié de 60  couvertures de magazines  pour la sortie du film.  La montagne accouche d'une souris puisque  sur 59 écrans le film  rélise environ 150  000 entrées et surtout voit ses entrées décroître jour après jours, à cause d'un bouche à oreille plutôt désastreux. Et oui, "le sicilien" on s'en fout totalement et je ne parle pas des USA qui distribuent à peine le film... C'est pas aujourd'hui que CIMINO va reconquérir Hollywood.... Cela va être le début de la fin pour Christophe LAMBERT à peine 3 ans après "Greystoke" qui reste, restera, son meilleur film... "Les incorruptibles" confirme et à passé facile les 400 000 entrées en 14 jours et sera dans le top 1à la fin de l'année, voire le top 5.
    Et oui, les GOLAN/GLOBUS ont racheté SUPERMAN. Chrstopher REEVE, motivé, participe au scénario du film et pense à un film très ambitieux. Hélas, les liquidités manquent chez GOLAN/GLOBUS, la faute à STALLONE, entre autres, le budget du film diminue, diminue et les effets spéciaux s'en ressentent un peu (!!). Reste un désastre du plus haut comique, Superman passant la majorité du film à se battre contre un méchant d'opérette. Le moindre épisode de "Smallville" écrase le film par la qualité de ses effets spéciaux...Triste fin pour Christopher REEVE avec son personnage fétiche. Heureusement 20 ans plus tard, Bryan SINGER livre le très beau et réussit "Superman returns". 
    Tiens, un nouveau CHABROL....Sans l'Inspecteeur LAVARDIN, Chabrol roule à l'ordinaire, et Mathilda MAY nous prouve qu'en dehors de sa beauté, le talent ne s'improvise pas....  

    « BOX OFFICE PARIS DU 04 NOVEMBRE 1987 AU 10 NOVEMBRE 1987 : FULL METAL JACKETBOX OFFICE PARIS DU 21 OCTOBRE 1987 AU 28 OCTOBRE 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    steforce
    Concernant 1987, le cinéma est en crise et les chiffres sont au plus bas, pour preuve le score 1ère semaine Paris/Périphérie des "incorruptibles" - 224 000 -  qui sera le plus haut de l'année devant "Le flic de Beverly Hills 2", "Tuer n'est pas jouer", "Platoon", "Full Metal Jacket", "Le dernier empereur" et "Crocodile Dundee". Ce bon score ne peut, malgré tout, être comparé avec des hits n°1 des autres années car dès 1988 : Roger Rabbit et L'ours feront bien mieux. Autre élément : les multiplexes n'ont pas encore (massivement) fait leur apparition et les coef Paris/France sont plus faibles que ceux que l'on peut trouver actuellement. Par exemple, les incorruptibles a réalisé 828 000 Paris-P. pour 2 459 000 entrées France (coef inférieur à 3) alors qu'il s'agit d'un des grands blockbusters de l'année et d'un film "à grand spectacle".
    2
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    tout à fait steforce, 1987 parait bien morose comparé aux années 1981. 1982 1983 avec en moyenne 200 millions de spectateurs chaque année, meme le monstre belmondo roi incontesté de la premiere semaine doit se contenter d'un mediocre 127 000p/p meme si l'on sait que ce dernier est victime d'un effet lassitude avec le polar de trop....mais quand meme


    box-office de 1987 en France. Cette année, 363 films sortent sur les écrans, dans la moyenne de la période.

    Avec 136,9 millions de spectateurs, l'année 1987 marque un point bas (la baisse se poursuivra mais sera moins forte)de l'importante baisse de fréquentation du milieu des années 1980 qui sera suivi d'une phase de relative stabilité (1988/1995 - autour de 130 millions de spectateurs).

    La surprise vient d'Australie avec Crocodile Dundee, nouvel héros qui triomphe au niveau mondial. Le Dernier Empereur connaît également un succès rare pour un tel film.

    Le cinéma français parvient à connaitre le succès hors de la comédie traditionnelle avec Au revoir les enfants et Le Grand Chemin. En revanche, il n'y a pas d'autre succès significatif pour le cinéma français.

    3
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    De toutes façon, il n y a eu que des surprises cette année là. Aucun succès n'était attendu "Crocodile", "la mouche" "les yeux noirs" "le dernier empereur (quoique), et "platoon".et "l'arme fatale"
    Les deux seuls attendus étaient "les incorruptibles" et "le james Bond" pour le Kubrick c'était moins sur.
    Fort du succès de 3 hommes et un couffin, les producteurs ont cru que chaque comédie ferait le m^me score, c'est pourquoi le niveau des comédies est très faible. Il faudra attendre Etienne CHATILLIEZ, Luc BESSON et autres pour relancer la machine française.
    BELMONDO s'écroule, et on ne le sait pas encore, c'est déja fini pour LAMBERT....
    4
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    steforce
    Christophe Lambert : le roi que dis-je l'empereur du nanar et pourtant si sympathique... Après une série telle que Greystoke, Paroles et musique, Subway, Highlander et même le sicilien (bof bof) > quel dommage !!! Enfin il doit se sentir proche désormais de JCVD (je plaisante).
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :