• BOX OFFICE PARIS DU 28/02/1968 AU 05/03/1968



    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LES CRACKS

    1

    5

    63 036

    63 036

    JOFFE

    BOURVIL

    HIRSCH

    ALEXANDRE LE BIENHEUREUX

    4

     

    40 760

    201 623

    ROBERT

    NOIRET

    JOBERT

    BENJAMIN OU LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    8

     

    28 650

    378 290

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

    MATT HELM TRAQUE

    1

    5

    26 298

    26 298

    LEVIN

    MARTIN

    BERGER

    DANS LA CHALEUR DE LA NUIT

    1

    6

    25 970

    25 970

    JEWISON

    POITIER

    STEIGER

    BONNIE AND CLYDE

    6

     

    24 290

    294 330

    PENN

    BEATTY

    DENAWAY

    LES RISQUES DU METIER

    10

     

    23 920

    249 057

    CAYATTE

    BREL

    RIVA

    LE SABLE ETAIT ROUGE

    2

     

    22 126

    55 267

    WILDE

    WILDE

    WALLACE

    MANON 70

    2

     

    21 396

    44 261

    AUREL

    DENEUVE

    FREY

    JE SUIS CURIEUSE

    5

     

    19 978

    151 996

     

     

     

    MOI UNE FEMME

    2

    7

    19 620

    39 979

     

     

     

    UN FUSIL POUR DEUX COLTS

    1

    4

    19 409

     

    GOLDSTONE

    FRANCIOSA

    WEST

    LE SYNDICAT DU MEURTRE

    2

    3

    16 544

    36 738

    GUILLERMIN

    PEPPARD

    HUNNICUTT

    LA NUIT LA PLUS CHAUDE

    1

    2

    16 470

    16 470

    PECAS

    LEMAIRE

    MICHELLE

    COPLAN SAUVE SA PEAU

    2

     

    13 935

    31 501

    BOISSET

    BROOK

    BLIER

    L'ETRANGERE

    6

     

    13 621

    13 621

    GOBBI

    VANECK

    BOYER

    LA PETITE VERTU

    2

     

    12 936

    30 521

    KORBER

    PERRIN J.

    CARREL

    LE BAL DES VAMPIRES

    5

     

    11 570

    63 767

    POLANSKI

    POLANSKI

    TATE

    JEUX INTERDITS

    2

     

    11 405

    24 226

    CLEMENT

    POUJOULY

    FOSSEY

    GUERRE ET PAIX

    92

     

    4 312

    678 637

    BONDARTCHOUK

    BONDARTCHOUK

    SAVELIEVA


    Qui d'autre que BOURVIL pouvait battre "Alexandre le bienheureux" ? Le nouveau film du grand acteur légendaire s"empare de la première place. Un peu plus en retrait que son compère Louis   DE FUNES qui compte sur des films formatés  pour assurer les recettes, BOURVIL prend des risques  et tourne  des films moins évidents.  Il retrouve Alex JOFFE avec qui il a déja connu pas mal de succès. Et Robert  HIRSCH un acteur fétiche de JOFFE également. Déjanté, inventif, le film est une excellente comédie rythmée, à l'Américaine. UNe comédie de qualité qui ne fait pas tache face à "Alexandre" qui passe la barre des 200 000 spectateurs.
    Comme COPLAN, le nouvel épisode de Matt HELM interprété par le classieux Dean MARTIN ne fait plus recette...Aux USA ce n'est pas la grande forme et les films s'arrêtent, mais le personnage reviendra en 1975, les spectateurs de "samedi est à vous" s'en souviennent...
    Après "Bonnie et Clyde" et "Le bal des vampires" un nouveau classique du cinéma débarque avec le très grand policier "dans la chaleur de la nuit" film anti racisme révolutionnaire. Un détective noir Virgil Tibbs, fabuleusement interprété par  S.POITIER doit enquêter contre son gré dans une ville sudiste, alors qu'en préambule il s'était fait arrêter par la police du coin avec qui il doit collaborer. Il se heurtera à la haine des habitants et à la police locale, dont il possède a peu près 75 fois le Q.I de tous les agents réunis-excepté ROD STEIGER flic raciste, mais plus fin que les autres et qui saura tirer profit de cette collaboration. Bref, une date pour un film moite, superbement mis en scène par N.JEWISON !!
    « BOX OFFICE PARIS DU 06/03/1968 AU 12/03/1968BOX OFFICE PARIS DU 21/02/1968 AU 27/02/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :