• BOX OFFICE PARIS DU 27 DECEMBRE 1967 AU 2 JANVIER 1968


    12 SALOPARDS BOX OFFICE FRANCE 1967

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    ASTERIX LE GAULOIS

    2

     

    100 577

    191 569

    GOSCINNY

    ANIMATION

     

    LES GRANDES VACANCES

    5

     

    89 570

    383 089

    GIRAULT

    DE FUNES

    GENSAC

    CENDRILLON

    3

     

    84 569

    187 416

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    CASINO ROYALE

    2

     

    60 366

    127 014

    COLLECTIF

    SELLERS

    ANDRESS

    LES 12 SALOPARDS

    2

     

    54 154

    104 463

    ALDRICH

    MARVIN

    BRONSON

    LA SYMPHONIE DES HEROS

    2

     

    45 015

    90 256

    NELSON

    HESTON

    SCHELL

    LES RISQUES DU METIER

    2

     

    44 437

    81 369

    CAYATTE

    BREL

    RIVA

    OSCAR

    12

     

    36 890

    507 585

    MOLINARO

    DE FUNES

    RICH

    VIVRE POUR VIVRE

    16

     

    30 848

    491 985

    LELOUCH

    MONTAND

    GIRARDOT

    LE PIRATE DU ROI

    1

    6

    25 387

    25 387

    WEIS

    McCLURE

    STOCKWELL

    L'EXTRAVAGANT DR DOOLITTLE

    2

     

    23 867

    42 414

    FLEISHER

    HARRISON

    EGGAR

    PLAY TIME

    2

    1

    22 826

    47 238

    TATI

    TATI

    DENECK

    WEEK END

    1

    5

    22 740

    22 740

    GODARD

    YANNE

    DARC

    DIABOLIQUEMENT VOTRE

    2

     

    20 873

    42 595

    DUVIVIER

    DELON

    BERGER

    LE GRAND MEAULNE

    14

     

    14 519

    231 823

    ALBICOCCO

    FOSSEY

    BLAISE

    LES DIEUX SAUVAGES

    1

    2

    13 477

    13 477

    MONTEMMURO

    SHAYNE

    ANSERSEN

    LE SAMOURAI

    10

     

    10 089

    232 043

    MELVILLE

    DELON

    PERIER

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    alain paris
    Dimanche 9 Mai à 17:48

    Hello. Le Delon de cette fin d'année est un bide total !

      • Dimanche 9 Mai à 18:20

        Hello Alain

        Oui en effet et pourtant un thriller de série B oserais-je dire pas déshonorant et Santa Berger était une très belle femme. Par contre quand on sait que c'est Julien Duvivier qui a mis en scène on a du mal à croire qu'un des plus grands cinéastes français de l'histoire a pu pondre cet aimable thriller.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :