• BOX OFFICE PARIS DU 27/11/1968 AU 03/12/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    5 CARTES A ABATTRE

    2

     

    37 515

    86 473

    HATHAWAY

    MARTIN

    MITCHUM

    LA PRISONNIERE

    2

     

    36 539

    74 157

    CLOUZOT

    TERZIEFF

    WIENER

    LE GENDARME SE MARIE

    5

     

    36 455

    264 687

    GIRAULT

    DE FUNES

    GENSAC

    LE DERNIER JOUR DE LA COLERE

    1

     

    35 715

    35 715

    VALERII

    VAN CLEEF

    GEMMA

    LA GRANDE LESSIVE

    3

     

    35 501

    110 651

    MOCKY

    BOURVIL

    BLANCHE

    BAISERS VOLES

    13

     

    25 812

    322 103

    TRUFFAUT

    LEAUD

    JADE

    PENDEZ LES HAUT ET COURT

    2

     

    21 664

    55 226

    POST

    EASTWOOD

    STEVENS I.

    UN MUR A JERUSALEM

    2

     

    21 018

    45 819

    ROSSIF

    DOCUMENTAIRE

     

    UN SOIR UN TRAIN

    2

     

    20 177

    43 384

    DELVAUX

    MONTAND

    AIMEE

    LA CHAMADE

    5

     

    19 100

    142 240

    CAVALIER

    DENEUVE

    PICCOLI

    ROSEMARY'S BABY

    5

     

    18 584

    110 122

    POLANSKI

    FARROW

    CASSAVETES

    DIEU NE PAIE PAS LE SAMEDI

    1

    4

    18 192

    18 192

    BOCCIA

    MARK

    GIOI

    PETULIA

    1

    4

    17 561

    17 561

    LESTER

    CHRISTIE

    SCOTT

    LA BANDE A BONNOT

    5

     

    16 140

    154 587

    FOURASTIER

    BREL

    GIRARDOT

    SEXYRELLA

    1

    2

    12 404

    12 404

     

     

     

    UN CRI DANS L'OMBRE

    2

     

    10 833

    27 976

    GUILLERMIN

    PEPPARD

    WELLES

    2001,L'ODYSSEE DE L'ESPACE

    10

     

    10 224

    210 431

    KUBRICK

    DULLEA

    LOCKWOOD


    Statut quo en tête du Box Office. Les fêtes de fin d'année se préparent donc les grands films sortiront la semaine suivante. C'est une situation dont profite "5 cartes à abattre" pour rester en tête, suivi de "la prisonnière" qui semble bénéficier d'un bon bouche à oreille.
    "La grande lessive" passe les 100 000 entrées, score banal pour BOURVIL, mais correct pour Jean-Pierre MOCKY.
    Parti modestement, le dernier TRUFFAUT, "baisers volés" passe les 300 000 entrées Paris, grâce à un excellent bouche à oreille et la presse adore le film.
    A l'instar de Clint EASTWOOD, Lee VAN CLEEF profite de sa notoriété gagnée avec Sergio LEONE pour se faire une belle petite carrière de westerns Italiens de séries B, témoin ce "dernier jour de la colère" favorablement accueilli par le public.
    « BOX OFFICE PARIS DU 04/12/1968 AU 10/12/1968BOX OFFICE PARIS DU 20/11/1968 AU 26/11/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Ben le
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:06
    ...je n'ai jamais vu le film et ne sais pas ce qu'il vaut, les derniers CLouzot ayant une épouvantable réputation (peut être injustifiée) mais il faut reconnaitre que l'affiche de LA PRISONIERE est vraiment superbe!
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:06
    Un CLOUZOT bien anodin et cédant à quelques facilités...il à une vision de l'érotisme très bourgeoise...donc erronée...un pétard dans l'eau de la part de ce qui fut le plus grand réalisateur Français. Le salaire de la peur est un film gigantesque par exemple !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :