• BOX OFFICE PARIS DU 27/05/1992 AU 02/06/1992


    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    BASIC INSTINCT

    4

    48

    117 867

    564 196

    VERHOEVEN

    DOUGLAS

    STONE

    ARRETE OU MA MERE VA TIRER

    1

    33

    51 473

    51 473

    SPOTTISWOODE

    STALLONE

    GETTY

    THE PLAYER

    3

    15

    44 891

    100 063

    ALTMAN

    ROBBINS

    SCACCHI

    MEDICINE MAN

    1

    38

    43 106

    43 106

    Mc TIERNAN

    CONNERY

    BRACCO

    RETOUR A HOWARDS END

    3

    23

    39 887

    106 247

    IVORY

    HOPKINS

    REDGRAVE

    INDOCHINE

    7

    16

    17 657

    471 445

    WARGNIER

    DENEUVE

    PEREZ

    FAUTE DE PREUVES

    1

    19

    16 364

    38 995

    MOORE

    NEESON

    GIACOMO

    CONFESSIONS D'UN BARJO

    3

    17

    14 199

    63 197

    BOIVIN

    GIRARDOT

    BOHRINGER

    OPENING NIGHT

    3

    9

    13 177

    41 338

    CASSAVETES

    ROWLANDS

    CASSAVETES

    LA SENTINELLE

    2

    11

    12 506

    23 846

    DESPLECHIN

    SALINGER

    MONTALEMBERT

    LE RETOUR DE CASANOVA

    3

    17

    12 262

    119 822

    NIERMANS

    DELON

    LUCHINI

    MON COUSIN WINNY

    1

    20

    11 421

    11 421

    LYNN

    PESCI

    TOMEI

    THE MAMBO KINGS

    1

    21

    10 666

    10 666

    GLINCHER

    ASSANTE

    BANDERAS

    FREEJACK

    2

    19

    10 478

    26 907

    MURPHY

    JAGGER

    ESTEVEZ

    DANSE AVEC LES LOUPS

    64

    1

    8 178

    1 478 758

    COSTNER

    COSTNER

    McDONNELL

     

    Rien ne semble capable d'entamer la domination de "basic instinct" qui continue de caracoler en tête depuis 4 semaines et est en route vers le cap de 600 000 entrées parisiennes.
    Film absolument crétin avec Stallone "arrête ou ma mère va tirer" permet de mesurer combien la chute peut être rapide dans le monde du box office. Empereur du Box Office mondial cinq ans auparavant, Stallone est ridicule et l'ombre de lui-même...Schawarzy est passé par là et Sly ne réagit pas. Enfin, 50 000 entrées quand même, c'est bien payé.
    Déja 100 000 entrées pour "the player" toujours dans le trio de tête, c'est une des surprises de l'année.
    Très mauvaise surprise par contre pour l'ambitieux "Medicine man". Bide aux USA, le film n'attire pas grand monde alors que Sean CONNERY est très populaire en France. John McTIERNAN prouve qu'il n'est absolument rien sans Joel SILVER et Lorraine BRACCO révélée dans "les affranchis" tue sa carrière dans l'oeuf.
    "Retour à Howard Ends" passe lui aussi le cap des 100 000 entrées.
    Joe Pesci lui aussi rescapé des "affranchis" fait un joli bide avec "mon cousin Winny". Heureusement il va stopper ses idées d'être tête d'affiche et va retourner jouer les seconds rôles.
    Antonio Banderas depuis ses succès Européens avec Almodovar rêve de tourner à Hollywood, même si c'est dans n'importe quoi. Son souhait est largement exaucé et "the mambo kings" où il joue le latino de service est une sacrée bouse, ce qui n'est pas grave étant donné que personne ne va voir le film.   
    « BOX OFFICE PARIS DU 03/06/1992 AU 09/06/1992BOX OFFICE PARIS DU 20/05/1992 AU 26/05/1992 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :