• BOX OFFICE PARIS DU 27/02/1963 AU 05/03/1963

    VICE-ET-LA-VERTU.jpg

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    HATARI

    18

    60 591

    489 609

    HAWKS

    WAYNE

    KRÜGER

    2

    LE VICE ET LA VERTU

    3

    52 138

    52 138

    VADIM

    GIRARDOT

    DENEUVE

    3

    NOMADES DU NORD

    13

    46 973

    270 837

    COUFFER

    COUTU

    GENEST

    4

    14-18

    6

    45 639

    45 639

    AUREL

    DOCUMENTAIRE

     

    5

    L'ABOMINABLE HOMME DES DOUANES

    3

    34 547

    34 547

    ALLEGRET

    COWL

    BLANCHE

    6

    L'OISEAU DE PARADIS

    10

    34 536

    108 320

    CAMUS

    EL

    HEM

    7

    LE SOUPIRANT

    4

    32 565

    107 972

    ETAIX

    ETAIX

    VESELY

    8

    LE DOULOS

    4

    29 296

    188 037

    MELVILLE

    BELMONDO

    REGGIANI

    9

    L'HOMME QUI EN SAVAIT TROP

    4

    28 250

    28 250

    HITCHCOCK

    STEWART

    DAY

    10

    LES DIMANCHES DE VILLE D'AVRAY

    6

    22 221

    294 352

    BOURGUIGNON

    KRÜGER

    GOZZI

    11

    LES BRICOLEURS

    6

    21 895

    129 002

    GIRAULT

    BLANCHE

    COWL

    12

    EN AVANT LA MUSIQUE

    6

    21 684

    54 522

    BIANCHI

    FERNANDEL

    CERVI

    13

    LES MUTINES DU TEMERAIRE

    8

    21 026

    99 706

    GILBERT

    GUINNESS

    BOGARDE

    14

    LES QUATRE VERITES

    5

    20 799

    246 279

    COLLECTIF

    AZNAVOUR

    CARON

    15

    JUSQU'AU BOUT DU MONDE

    9

    19 566

    99 717

    VILLIERS

    MONDY

    PEREGO

    16

    L'INVISIBLE DOCTEUR MABUSE

    6

    17 125

    110 677

    REINL

    BARKER

    LOWITZ

    17

    LE GLAIVE ET LA BALANCE

    2

    16 572

    118 699

    CAYATTE

    BRIALY

    PERKINS

    18

    DU MOURON POUR LES PETITS OISEAUX

    4

    16 545

    69 460

    CARNE

    SAVAL

    MEURISSE

    19

    LE CRI DE LA CHAIR

    3

    15 404

    43 989

    BENAZERAF

    JUST

    GALLOIS

    20

    LA BAIE DES ANGES

    3

    14 642

    14 642

    DEMY

    MOREAU

    MANN

    Meilleure salle : Le Berlitz avec "Le vice et la vertu" 23 235 entrées.

    "Hatari" continue sur sa lancée et va passer la barre du demi-million de spectateurs, une barre que seuls environ une dizaine de films parviennent à atteindre dans une année. C'est donc un très beau succès qui s'est étendu dans le monde entier.
    Alors que "Le repos du guerrier" est toujours à l'affiche et se trouve dans les toutes premières places des entrées parisiennes pour 1962, Roger VADIM en verve réalise "Le vice et la vertu", peut être son oeuvre la plus ambitieuse. Sur la base d'une histoire de Roger VAILLAND, il brode une sorte de fable sur le thème du vice et de la vertu ayant pour cadre la seconde guerre mondiale en 1944-45. La fresque est interessante malgré le lyrisme exarcerbé dont fait preuve le réalisateur. Au niveau du casting pas de Brigitte BARDOT, mais la grande Annie GIRARDOT qui interprète une des deux soeurs héroïnes du film. Elle symbolise le vice, tandis que la vertu est personnifiée par la pure Catherine DENEUVE, magnifique, dont Roger VADIM est tombé sous le charme durant le tournage. C'est l'incontournable Robert HOSSEIN qui interprète l'infâme (mais séduisant) officier SS. C'est un fait quelque peu oublié aujourd'hui, mais Robert HOSSEIN était une très grande vedette. La critique est mitigée c'est le moins qu'on puisse dire, ce qui n'empêche pas le film de prendre facilement la tête des exclusivités avec un très beau score de 52 138 entrées en 3 salles ( 23 235 entrées au Berlitz, 15 363 au Marignan et 13 540 au Bretagne). Reste à voir s'il bénéficiera d'un aussi bon maintien que "Le repos du guerrier".
    "Les nomades du nord" a trouvé son public et complète un beau podium.
    La première guerre mondiale est encore dans toutes les mémoires pour cette génération du public. Certains on connu les deux guerres,et le film qui est consacrée à la guerre de 14-18 attire donc un public nombreux pour un documentaire.
    Francis BLANCHE et Darry COWL tournent régulièrement dans des productions qui ne demandent généralement pas de grandes périodes de tournage ni de grands budgets. "L'abominable homme des douanes" fonctionne très bien et possède une belle moyenne par salle ( 21 534 entrées au REX, 6 883 entrées à la Rotonde et 6130 entrées au Normandie ). Tout va bien pour les deux acteurs, Francis BLANCHE va de plus intégrer le casting du prochain Lautner, dont nous reparlerons certainement.
    "L'oiseau de Paradis" n'atteindra pas les succès passés de Marcel CAMUS ("Orfeu negro" en particulier).Le film a peiné pour parvenir à atteindre la barre des 100 000 entrées.
    Belle réédition d'un classique d'Alfred HITCHCOCK. Le catalogue du réalisateur est très régulièrement réédité.
    "La baie des anges" est le nouveau film de Jacques DEMY. "Lola" a été un petit succès d'estime et celui-ci est bien parti pour connaître le même sort. Après Anouck AIMEE, c'est Jeanne MOREAU qui a le rôle principal dans ce film axé sur le jeu dans un casino niçois auqeul se mêle une histoire d'amour entre les deux personnages principaux. Le film fait 5 200 entrées au Studio Publicis et 4 500 au Vendôme. Ce sont malgré de bons scores pour des salles spécialisées. Ce n'est pas encore pour cette fois que le réalisateur obtiendra un grand succès populaire, mais qui sait, peut être pour le suivant.... 

    « BOX OFFICE PARIS DU 06/03/1963 AU 12/03/1963BOX OFFICE PARIS DU 20/02/1963 AU 26/02/1963 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Maxime
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:57
    Oh que oui ces petites comédies sans prétentions ne manquent pas de charme et particulièrement l'Abominable....avec un Darry Cowl quasi muet pris pour un grand caïd, un Francis Blanche hilarant avec sa bouille et son accent, Pierre Brasseur génial en tueur russe et pour courronné le tout une musique sublime du très grand Georges Delerue.je me le suis procuré le dvd d'occase pour 1,50 euros et j'ai pas regretté...
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:57
    c'est clair. Ces petites comédies doivent être réhabilitées.
    Souvent sans prétention, elles respectaient néanmoins leur public avec un humour bon enfant. De plus, Francis BLANCHE c'était quand même démentiel quand il se lachait !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :