• BOX OFFICE PARIS DU 26/07/1967 AU 01/08/1967


    RELIGIEUSE.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    SUZANNE SIMONIN  LA  RELIGIEUSE

    1

    36 235

    36 235

    RIVETTE

    KARINA

    PRESLE

    EL DORADO

    5

    32 323

    256 877

    HAWKS

    WAYNE

    MITCHUM

    PLUS FEROCES QUE LES MALES

    3

    17 252

    71 604

    THOMAS

    JOHNSON

    SOMMER

    LE SOLEIL DES VOYOUS

    9

    14 550

    242 770

    DELANNOY

    GABIN

    STACK

    LES OGRESSES

    2

    11 275

    26 419

    COLLECTIF

    CARDINALE

    WELCH

    BELLE DE JOUR

    10

    11 160

    211 610

    BUNUEL

    DENEUVE

    PICCOLI

    BLOW UP

    10

    11 003

    221 178

    ANTONIONI

    REDGRAVE

    HEMMINGS

    COUP DE GONG A HONG KONG

    1

    10 243

     

    ROLAND

    JEFFRIES

    TU

    RINGO AU PISTOLET D'OR

    2

    9 275

    24 021

    CORBUCCI

    DAMON

    FABRIZI


    Il n y a pas si longtemps, la censure sévissait en France. Les films devaient recevoir l'aval de commissions diverses  et surtout celle des cathos et autres vieilles badernes  emmanchées...  C'était la même chose pour la Bande dessinée  qui  a été longtemps sous le joug  de la censure  : pas de femmes à forte poitrine dans les  BD, pas de pistolet, à fortiori pas de  cul... Quand aux BD US style Marvel, la censure hurla à la mort contre la Chose des 4 Fantatstiques, ce qui fait rire quand on voit le succès mondial de Spider-man aujourd'hui.
    Réalisé en 1965, "la religieuse" se fait tanker suite à une plainte de mères Supérieures de couvents (qui n'ont évidemment pas vu le film) à Alain PEYREFITTE secrétaire d'Etat à l'information sous De Gaulle. Malgré la présentation du film en mai 1966, cette bonne vieille fripouille de Droite interdit le film dans les salles. Il faudra toute l'énergie de la communauté des réalisateurs de cinéma (Truffaut, Godard...) et du départ de cette vieille peau de PEYREFFITE à un autre Ministère pour que le film sorte en plein été 1967. Inutile de dire que le film adapté d'une Oeuvre de Diderot conte sur le refus d'une religieuse de faire ses voeux. sa vie deviendra difficile, seule contre ses "soeurs". réflexion sur la vocation forcée, mais tout à fait respectuex de la Religion, le film se classe premier contre toute attente, même si le score sur Paris est moyen. Signalons une prestation des actrices exceptionnelle...  
    « BOX OFFICE PARIS DU 02/08/1967 AU 08/08/1967BOX OFFICE PARIS DU 19/07/1967 AU 25/07/1967 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :