• BOX OFFICE PARIS DU 26/05/1976 AU 1/06/1976

    BOX OFFICE PARIS DU 26/05/1976 AU 1/06/1976

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE 6ème CONTINENT

    3

    84 926

    222 020

    CONNOR

    MAC CLURE

    McENERY

    CADAVRES EXQUIS

    1

    80 175

    80 175

    ROSI

    VENTURA

    VANEL

    HOLLYWOOD HOLLYWOOD

    2

    45 936

    93 347

    KELLY

    KELLY

    ASTAIRE

    LE LOCATAIRE

    1

    39 138

    39 138

    POLANSKI

    ADJANI

    POLANSKI

    L'ANNEE SAINTE

    6

    36 536

    271 080

    GIRAULT

    GABIN

    BRIALY

    VICES PRIVES VERTUS PUBLIQUES

    1

    36 403

    38 403

     

     

     

    L'EDUCATION AMOUREUSE DE VALENTIN

    1

    35 173

    35 173

    L'HOTE

    MEURISSE

    MENEZ

    VOL AU DESSUS D'UN NID DE COUCOU

    13

    34 287

    840 580

    FORMAN

    NICHOLSON

    FLETCHER

    LES MERCENAIRES

    1

    31 713

    31 713

    GUEST

    SAVALAS

    LEE C.

    SALO OU LES 120 JOURNEES DE SODOME

    2

    31 653

    38 174

    PASOLINI

    BONACELLI

    BORATTO

    AUTANT EN EMPORTE LE VENT

    REED

    30 100

    30 100

    FLEMING

    GABLE

    LEIGH

    F COMME FAIRBANKS

    4

    29 128

    132 731

    DUGAWSON

    DEWAERE

    MIOU MIOU

    ATTENTION AU BLOB

    2

    29 091

    54 261

    HAGMAN

    WALKER JR

    GILFORD

    SILENCE ON TOURNE

    1

    27 362

    27 362

    COGGIO

    COGGIO

    HUPPERT

    EVA ET L'AMOUR SOUS TOUTES SES FORMES

    1

    24 183

     

     

     

     


    Non seulement le mauvais "6ème continent" passe une troisième semaine en tête du Bo en augmentant encore ses entrées d'une manière inexplicable, mais en plus, il empêche le nouveau, et très bon, Lino VENTURA de prendre la tête du BO. Sacrilège !
    Loin derrière, l'étrange "locataire" de Roman POLANSKI connait un bon succès d'estime.

    « BOX OFFICE PARIS DU 2/6/1976 AU 8/6/1976BOX OFFICE PARIS DU 19/5/1976 AU 25/5/1976 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    adda chentouf
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 14:15

    "Le 6eme continent "de Kevin Connor a fait un malheur au BO algérien lors de sa diffusion en 1976. Je l'ai vu une première fois à Oran fin 76 dans une salle en délire avant de le revoir au printemps 77 à Mascara dans une salle pleine à craquer. C'est un merveilleux souvenir de jeunesse. L'affiche du film nous avait émerveillés et les trucages ( de nos jours certes complètement ridicules) ébahis . 

    2
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 14:22

    Il faut dire que l'affiche était belle et que l'actualité cinématographique bien sérieuse. De grands films, mais peu de films familiaux ces semaines là, ceci explique sans doute cela. Le film reste sympa bien sûr !

    3
    Thierry
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 08:55

    Connaissez-vous les résultats en France des "suites" du 6eme continent à savoir les 7 cités d'Atlantis ou le continent oublié du même Kevin Connor ?

    4
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:17

    Bonjour,

     

    Les 7 cités d'Atlantis 404 082

    Continent oublié 453 849

    5
    Thierry
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 11:13

    Merci et à bientôt

    6
    Samedi 16 Janvier 2016 à 09:57

    Le 6e Continent est tout sauf mauvais. Une série B d'excellente facture malgré les petits moyens en oeuvre. Un sens de l'aventure naïf, plein d'humour... il a visé juste pour le public familial. L'affiche était engageante mais vu le bouche à oreille, le public ne s'y est pas trompé. Je l'avais vu lors de sa reprise quelques années après, au feu cinéma Lux de Montbeliard, dans une salle pleine le samedi après-midi. Beaucoup de pré-ados comme moi! Et comme pour le 1e commentaire, un merveilleux souvenir :-)

     

    7
    adda chentouf
    Mardi 19 Janvier 2016 à 17:51

    Bonjour Francis. Je confirme que " le 6eme continent" est loin d'être un mauvais film bien qu'il ait vielli, mais remis dans son contexte c'est une vraie réussite et son succès fut considérable un peu partout ( en Allemagne, en Espagne comme en Italie). J'avais 15 ans quand il a été distribué en Algérie et je me rappelle les longues files d'attente devant les salles qui le projetaient fin 1976, notamment à Oran au cinéma " le Régent" dont les 1000 places étaient prises d'assaut pendant 3 semaines, ce qui est remarquable. Seuls les Charlots avaient pu le "déloger" avec leur tonitruant "Les fous du stade", avant que ces derniers ne soient à leur tour délogés quelque temps plus tard par Bébel "L'alpagueur" . Que de souvenirs !!  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :