• BOX OFFICE PARIS DU 26/01/1983 AU 01/02/1983

    OEIL-DU-TIGRE.jpg

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    ROCKY 3

    1

    24

    150 464

    150 464

    STALLONE

    STALLONE

    MR T

    LE PRIX DU DANGER

    1

    43

    139 579

    139 579

    BOISSET

    LANVIN

    PICCOLI

    LE RUFFIAN

    3

    45

    107 841

    562 919

    GIOVANNI

    VENTURA

    GIRAUDEAU

    UN CHIEN DANS UN JEU DE QUILLES

    1

    43

    94 146

    94 146

    GUILOU

    RICHARD

    CARMET

    LES DIEUX SONT TOMBES SUR LA TETE

    2

    22

    81 601

    157 157

    UYS

    WEYERS

    PRINSLOO

    LA MORT AUX ENCHERES

    1

    18

    46 339

    46 339

    BENTON

    SCHEIDER

    STREEP

    E.T

    9

    30

    45 050

    1 746 456

    SPIELBERG

    WALLACE

    COYOTE

    DANTON

    4

    26

    42 781

    252 845

    WAJDA

    DEPARDIEU

    CHEREAU

    OFFICER ET GENTLEMAN

    2

    27

    40 416

    106 521

    HACKFORD

    GERE

    WINGER

    MAD MAX

    2

    20

    32 470

    91 608

    MILLER

    GIBSON

    SAMUEL

    ANTONIETA

    1

    17

    29 537

    29 537

    SAURA

    ADJANI

    SCHYGULLA

    LES DELICES DU TOSSING

    1

    8

    19 044

    19 044

    KIKOINE

    STEWART

    JESS

    VICTOR VICTORIA

    16

    9

    13 872

    564 293

    EDWARDS

    ANDREWS

    PRESTON

    TEMPETE

    1

    7

    11 398

    11 398

    MAZURSKY

    CASSAVETES

    ROWLANDS

    LA BOUM 2

    8

     

    10 839

    705 913

    PINOTEAU

    MARCEAU

    BRASSEUR

    LA BALANCE

    12

     

    10 359

    842 778

    SWAIM

    BAYE

    LEOTARD

    LA SECTE INFERNALE DU KUNG FU

    1

     

    9 996

    9 996

    HO

    LEI

    TAO

    TRAVAIL AU NOIR

    3

     

    9 522

    45 524

    SKOLIMOWSKI

    IRONS

    LIPINSKI

    LA REVANCHE DES HUMANOIDES

    1

     

    7 004

    7 004

    BARILLE

    ANIMATION

     

    CLEMENTINE TANGO

    1

     

    4 805

    4 805

    ROBOH

    PASCAL

    ROBOH

    .

    « BOX OFFICE PARIS DU 02/02/1983 AU 08/02/1983BOX OFFICE PARIS DU 19/01/1983 AU 25/01/1983 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51
    steforce
    Rocky III, porté par son tube (Survivor) et par son succès américain (123 millions de dollars aux States que l'on peut comparer avec l'estimable mais nettement moins important score de Rambo : 47 millions de dollars pour 125 millions dans le monde), permet à Stallone d'amorcer une carrière au sommet du box-office. Cela continuera jusqu'en 1986 où les triomphes de Rambo II et Rocky IV ( 300 millions de dollars dans le monde) le mèneront à la première marche des stars internationales. A l'époque, même l'insipide Cobra atteint un score plutôt élevé en france c'est dire la popularité de l'acteur. Depuis la descente l'a conduit vers certains abysses. Pour en revenir à Rocky III, n'oublions pas que Stallone réalise également le film (comme pour le 2 et le 4) et qu'une autre réalisation suivra dans le courant de l'année 1983 (c'est une suite à une comédie musicale célèbre...). Dommage que Stallone n'est pas mis cette expérience au profit d'une carrière de réalisateur (toute proportion gardée) à la Eastwood ou à la Redford. Cela lui aurait permis de trouver un second souffle suite aux nombreux bides.
    2
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51

    les heros font leur apparition(rocky,rambo,indy)et vont racketter le box office et meme james bond range sa panoplie et son noeud papillon!


    a grand coup de marketing ils engrangent les entrées des la premiere semaine et qu'importe le bouche a oreille en un mois il ne seront pas loin du million paris, c'est une periode faste pour les producteurs americains a coté les francais devront sortir un script en béton pour se faire une place au soleil(sic) là ou avant on mettait un acteur connu dans une histoire banal(re-sic)et cela faisait l'affaire!impossible de rivaliser au niveau action et cascades avec les ricains,belmondo et son pote remy julienne se font du souci meme si leur chute ne sera pas brutale mais se fera doucement mais surement!delon lui a abdiquer depuis longtemps!mais bon apres plus de 25 ans au sommet c'est normal aussi!


    je piaffe d'impatience de connaitre toutes ces trajectoires(1ere,2eme,3eme,4eme sem...)de ces gros succes des 80's!


    moi qui scrutait toutes les bibliotheques de paris à la recherche eventuel de ces chiffres voila qu'ils sont accessible sur ce site!c'est genial!car meme si on connais plus ou moins les scores il est tres interessant de voir l'impact sem apres semaines!


    question : qui a lancé en france le marketing de rambo2 et rocky??


    bravo messieurs et continuez!!!

    3
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51
    Le problème de Stallone s'est de s'être un peu pris au sérieux, ce qu'il reconnait lui même.
    Cobra est absolument inregardable, sans rigoler. Non mais, Stallone avec sa petite allouche dans le bec....
    Quand à Over the top. euh??....
    4
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51
    steforce
    Ah oui "over the top", là vraiment 2,1 millions d'entrées France : j'ai toujours pas compris 19 ans plus tard. Le film du rien. Zéro niveau interprétation, zéro niveau scénario et zéro niveau mise en scène. Bronson à côté c'est de la philosophie trois étoiles. J'ai rien contre Stallone et j'ai même apprécié certains de ses films (pas spécialement les Rocky et les Rambo) mais tout de même Cobra et Over the top.... Enfin heureusement que certains "succès" ne marquent pas l'histoire et qu'à l'inverse le temps donne des lettres de noblesse à de gros échecs. Sincèrement combien ferait over the top aujourd'hui : 300 000 entrées France peut-être, c'est dire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :