• BOX OFFICE PARIS DU 25/09/1968 AU 01/10/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE TATOUE

    2

     

    59 430

    139 470

    DE LA PATELLIERE

    GABIN

    DE FUNES

    CUSTER L'HOMME DE L'OUEST

    1

    6

    44 596

    44 596

    SIODMAK

    SHAW

    URE

    FAUT PAS PRENDRE LES ENFANTS DU BON DIEU

    4

     

    33 843

    189 690

    AUDIARD

    BLIER

    JOBERT

    LA BATAILLE POUR ANZIO

    1

    5

    31 790

    31 790

    DMYTRYCK

    MITCHUM

    FALK

    2001: L' ODYSSEE DE L'ESPACE

    1

    2

    31 613

    31 613

    KUBRICK

    DULLEA

    LOCKWOOD

    ADIEU L'AMI

    7

     

    29 902

    305 271

    HERMAN

    DELON

    BRONSON

    BAISERS VOLES

    4

     

    28 350

    113 500

    TRUFFAUT

    LEAUD

    JADE

    MAZEL TOV

    2

     

    26 070

    55 810

    BERRI

    BERRI

    ASLAN

    LE LAUREAT

    4

     

    18 412

    73 291

    NICHOLS

    HOFFMAN

    BANCROFT

    TARZAN ET LE JAGUAR MAUDIT

    1

    1

    17 242

    17 242

    DAY

    HENRY

    MILLAY

    BOOM

    15

     

    15 125

    99 427

    LOSEY

    TAYLOR

    BURTON

    LE FANTOME DE BARBE NOIRE

    3

     

    14 942

    54 095

    WALT DISNEY

    USTINOV

    JONES

    ANGELIQUE ET LE SULTAN

    6

     

    14 627

    169 041

    BORDERIE

    MERCIER

    HOSSEIN

    EL GRINGO

    1

    2

    14 186

    14 186

    NARIZZANO

    STAMP

    MALDEN

    SOIF D' AMOUR

    1

    2

    13 192

    13 192

    DUBOIS

    PELEGRINI

    LEBLANC

    LES GAULOISES BLEUES

    5

     

    11 847

    97 145

    COURNOT

    KALFON

    CREMER

    DROLE DE COUPLE

    1

    5

    11 588

    11 588

    SAKS

    LEMMON

    MATTHAU

    SALUT BERTHE

    6

     

    11 362

    153 771

    LEFRANC

    REYNAUD

    COWL

    ROMEO ET JULIETTE

    1

    1

    11 200

    11 200

    ZEFFIRELLI

    WHITING

    HUSSEY

    MEXICO MEXICO

    3

     

    7 991

    26 591

    DOCUMENTAIRE

     

     

     

    "Le tatoué" conserve sa première place, bien que ses entrées baissent sensiblement. Ce n'est certes pas le film préféré des critiques, c'est  évident.
    Un bon western à la seconde place avec Bernard SHAW et un film de guerre avec le grand MITCHUM s'installent derrière. "Adieu l'ami" passe les 300 000 spectateurs et ce n'est pas fini pour DELON et BRONSON.
    "Romeo et Juliette" est un film ambitieux de Franco ZEFFIRELLI. Le budget est imposant pour cette meilleure retranscription de l'oeuvre de Shakespeare. Le film ne sera diffusé que dans un seul cinéma pour l'instant pour créer un buzz à la "West side story", toute proportion gardée.
    Quelques séries B dont un "Tarzan et le jaguar maudit" qui remplit la seule salle où il est diffusé.
    L'évènement est bien sûr la sortie en France de " 2001 l'Odyssée de l'espace" un des 5 meilleurs films de l'histoire du cinéma.  Précédé d'une énorme réputation, le film remplit ses deux salles dont le Gaumont Palace qui affiche 19 151 entrées au compteur. Rarement un film aura autant changé la face du cinéma. Avant 2001, le cinéma d'anticipation était un genre réservé aux salles bis, des films du samedi soir, avec des soucoupes volantes et des extra teerrestres. Le temps des voyages sur Mars où des combats contre des aliens joués par des acteurs flanqué de costumes, le tout dans des décors de carton pâte.  Avec "2001" Kubrick propose un film, plus, une expérience, filmé cliniquement dans un souci du détail colossal. Avec Kubrick il n y a pas de son dans l'espace, et le noir de l'espace est noir. KUBRICK ne se contente pas de proposer un film irréprochable techniquement, mais aussi un scénario presque abscon pour l'époque: la fin, alambiquée qui succède à un délire psychadélique sur fond de musique oppressante, procure un mal de tête carabiné aux spectateurs du film qui ne comprennent que quick à la fin du film... d'ailleurs la question récurrente à la fin du film est "t'as compris la fin, toi"  à laquelle il faut répondre d'un air entendu "bien sûr !!". Bien que partant modestement le film de Kubrick sera exploité plusieurs fois durant 20 ans à Paris suscitant à chaque fois le même émerveillement de la part des spectateurs...  Déja    remarque avec "Docteur Folamour" Kubrick fait entrer le cinéma dans l'ère moderne. D'un coup d'un film !
    « BOX OFFICE PARIS DU 02/10/1968 AU 08/10/1968BOX OFFICE PARIS DU 18/09/1968 AU 24/09/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :