• BOX OFFICE PARIS DU 24/8/1988 AU 30/08/1988

    PRINCE-A-NEW-Y.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    UN PRINCE A NEW YORK

    1

    34

    155 552

    155 552

    LANDIS

    MURPHY

    HALL

    QUELQUES JOURS AVEC MOI

    1

    34

    85 851

    85 851

    SAUTET

    AUTEUIL

    BONNAIRE

    LA LECTRICE

    2

    28

    54 437

    135 291

    DEVILLE

    MIOU MIOU

    CHESNAIS

    LE GRAND BLEU

    16

    23

    51 956

    1 003 807

    BESSON

    BARR

    RENO

    HOMEBOY

    1

    28

    48 111

    48 111

    SERESIN

    ROURKE

    WALKEN

    BONJOUR L'ANGOISSE

    2

    33

    38 846

    102 356

    TCHERNIA

    SERRAULT

    MARCHAND

    SALAAM BOMBAY

    1

    11

    32 042

    32 042

    NAIR

    SYED

    BARNAD

    BAGDAD CAFE

    18

    16

    27 725

    593 724

    ADLON

    SAGEBRECHT

    PALANCE

    COLORS

    2

    27

    27 634

    78 910

    HOPPER

    PEAN

    DUVALL

    BLOODSPORT

    5

    13

    16 568

    167 917

    ARNOLD

    VAN DAMME

    GIBB

    NICO

    2

    22

    15 231

    42 531

    DAVIS

    SEAGAL

    STONE

    RANDONNEE POUR UN TUEUR

    4

    21

    12 144

    115 864

    SPOTTISWOODE

    BERANGER

    POITIER

    LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

    30

    9

    10 338

    21 233

    CHATILIEZ

    VINCENT

    WILMS

    DOUBLE DETENTE

    7

    10

    7 356

    320 864

    HILL

    SCHWARZENEGGER

    BELUSHI

    HECTOR

    1

     

    6 256

    6 256

    CONINX

    URBANUS

    MILLECAM


    Première grosse sortie de la rentrée  le nouveau Eddie  MURPHY  effectue un très beau début.  Le film rassure les fans, car sans  être un chef d'oeuvre, il remonte la pente depuis "golden child".  Un an auparavant l'acteur avait cartonné dans le monde avec "le flic de Beverly hills 2". Sans être révolutionnaire le film de John LANDIS, en forme, se laisse regarder grâce à quelques gags et situations sympathiques. Bon pour le samedi soir.
    Le nouveau Claude SAUTET  sort enfin sur les écrans.  Après le demi succès (ou demi-échec) de "garçon" le réalisateur décide de tourner avec la "nouvelle vague"  des acteurs Français: Daniel Auteuil et la  toujours belle Sandrine Bonnaire.  Ce n'est pas un chef d'oeuvre du maestro, loin s'en faut, mais le film est cahrmant quoique anodin. En tout cas, Daniel AUTEUIL commence à se faire remarquer comme acteur" sérieux". Le film est un demi-succès.
    Les fans de Mickey ROURKE ressentent depuis quelques temps que l'acteur est sur la pente descendante artistiquement et populairement. Ce très mauvais "Homeboy" confirme cette tendance.
    "Salaam Bombay" est une excellente surprise, malgré une petite combinaison de salles, le résultat est prometteur. Un succès à la "Bagdad café"? 

    « BOX OFFICE PARIS DU 31/8/1988 AU 6/9/1988BOX OFFICE PARIS DU 17/8/1988 AU 23/8/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :