• BOX OFFICE PARIS DU 24/04/1968 AU 30/04/1968



    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA PLANETE DES SINGES

    1

    5

    59 475

    59 475

    SCHAFFNER

    HESTON

    MACDOWALL

    HELGA

    4

     

    49 053

    164 273

    BENDER

    R.GASSMAN

    MONDRY

    LA MARIEE ETAIT EN NOIR

    2

     

    40 770

    81 800

    TRUFFAUT

    MOREAU

    BRIALY

    LE RAPACE

    1

    4

    34 612

    34 612

    GIOVANNI

    VENTURA

    FURMAN

    DANS LA CHALEUR DE LA NUIT

    9

     

    22 700

    203 376

    JEWISON

    POITIER

    STEIGER

    UN DROLE DE COLONEL

    1

    5

    21 832

    21 832

    GIRAULT

    YANNE

    LEFEBVRE

    LE PACHA

    7

     

    20 481

    282 035

    LAUTNER

    GABIN

    POUSSE

    JE T' AIME JE T' AIME

    1

    3

    18 535

    37 317

    RESNAIS

    RICH

    FRESSON

    TROIS FILLES VERS LE SOLEIL

    2

    3

    17 130

    17 130

    FELLOUS

    SUN

    VANDAL

    BENJAMIN OU LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    16

     

    11 277

    514 560

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

     

    Alors que les évènements de mai 1968 approchent, c'est déja la fête au cinéma avec encore un chef d'oeuvre du cinéma. C'est un film fantastique, genre peu habitué à connaître les joies des première places au BO? qui est numéro un. "La planête des singes" tiré d'un roman Français de Pierre BOULLE conte l'exploration de la terre du futur, post apocalypse, dominée par les singes. Le film remarquable, a pu se financer grâce à la volonté de Charlton HESTON qui est ultra-efficace dans ce rôle. Le budget du film est assez modeste, les fantastiques maquillages de John CHAMBERS feront connaître le film dans le monde entier. Tant mieux pour la FOX qui vivotait depuis quelques années, sans dénicher de nouveau classique.
    "Le rapace " est un curieux film de José GIOVANNI et de Lino VENTURA qui se déroule en Amérique du Sud. Pas vraiment drôle, plutôt bandit aventurier, le public ne reconnait pas Lino et le boude quelque peu....
    Jean GIRAULT n'est pas grand chose sans son acteur fétiche, Louis DE FUNES.... son "drôle de colonel" ne fait pas rire grand monde, malgré la présence de Jean YANNE qui deviendra vite incontournable.....
    Film quelque peu oublié de Alain RESNAIS "Je t'aime je t'aime" prend un départ modeste. Le bouche à oreille lui permettra-t-il d'inverser cette tendance ?

    .

    « BOX OFFICE PARIS DU 01/05/1968 AU 07/05/1968BOX OFFICE PARIS DU 17/04/1968 AU 23/04/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    orteils
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:05
    le remake de la planete des singe de burton est telement pourrave malgres ses sublimes maquillages
    l'original de 68 est quand meme un chef d'oeuvre, on en fait plus des films de sf aussi intelligent.
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:05
    Ainsi que sa fameuse fin, dont BURTON s'est terriblement emmelé les pinceaux en voulant contourner ou inverser le principe  dans son remake- que j'aime pourtant bien...il n'a pas su transcender le matériau tout simplement parce que l'original est parfait, rugueux, âpre, définitif ! 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :