• BOX OFFICE PARIS DU 23/11/1966 AU 29/11/1966

     


    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    UN MILLION D'ANNEES AVANT JC

    1

    3

    41 068

    41 068

    CHAFFEY

    WELCH

    BESWICK

    LE DEUXIEME SOUFFLE

    4

     

    40 349

    186 934

    MELVILLE

    VENTURA

    MEURISSE

    PARIS BRULE-T-IL?

    5

     

    36 506

    381 289

    CLEMENT

    BELMONDO

    DOUGLAS

    ALVAREZ KELLY

    1

     

    30 820

    30 820

    DMYTRYCK

    HOLDEN

    WIDMARCK

    SOLEIL NOIR

    1

    3

    25 064

    25 064

    PATELLIERE

    MERCIER

    GELIN D.

    DOCTEUR JIVAGO

    9

     

    22 560

    268 420

    LEAN

    SHARIF

    CHRISTIE

    LE RIDEAU DECHIRE

    2

     

    22 536

    53 786

    HITCHCOCK

    NEWMAN

     

    OPERATION MARRAKECH

    1

    5

    21 482

    21 482

    SHARP

    RANDALL

    BERGER

    ATOUT CŒUR  A TOKYO POUR OSS 117

    5

     

    18 980

    190 940

    BOISROND

    STAFFORD

    VLADY

    LES RUSSES ARRIVENT

    1

    3

    14 687

    14 687

    JEWISON

    REINER

    MARIE SAINT

    TENDRE VOYOU

    10

     

    14 487

    280 997

    BECKER

    BELMONDO

    NOIRET

    GUERRE ET PAIX

    31

     

    12 743

    217 422

    BONDARTCHOUK

    BONDARTCHOUK

    SAVELIEVA

    LES CENTURIONS

    8

     

    11 912

    369 302

    ROBSON

    QUINN

    DELON

    UN HOMME ET UNE FEMME

    27

     

    11 260

    648 868

    LELOUCH

    TRINTIGNANT

    AIMEE



    MEILLEURE SALLE  :  Le Grand REX: "Un million d'années avant J.C" 25 196 entrées

    Grosse fatigue sur le BO où "un million d'années avant JC" en profite pour prendre la tête. Cette production fauchée, mais sympa de la Hammer, permet de faire connaissance avec le nouveau sex symbol planétaire, Raquel Welch dont la réjouissante plastique sportive porte le film à elle seule. Brigitte BARDOT a un peu de soucis à se faire, elle a de la concurrence de taille. A noter question plastique la présence d'une championne du genre, Martine BESWICK  dont on avait déja pu admirer la plaquette de chocolat dans une scène du  James BOND "bons baisers de Russie"
    "Paris brule-t-il?" s'écroule un peu, mais les 400 000 entrées sont pas loin, alors tout va bien...
    A noter un film d'Edouard DMYTRYCK,  un film méconnu  de Michèle  MERCIER et une comédie oubliée de  Norman JEWISON.

    « BOX OFFICE PARIS DU 30/11/1966 AU 06/12/1966BOX OFFICE PARIS DU 16/11/1966 AU 22/11/1966 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :