• BOX OFFICE PARIS DU 23/10/1968 AU 29/10/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    BARBARELLA

    1

    9

    78 789

    78 789

    VADIM

    FONDA J.

    LAW

    HO!

    2

     

    45 642

    113 804

    ENRICO

    BELMONDO

    CRAUCHET

    BERU ET CES DAMES

    1

    4

    43 484

    43 484

    LEFRANC

    RICHARD

    BARRAY

    LE TATOUE

    6

     

    30 490

    299 232

    DE LA PATELLIERE

    GABIN

    DE FUNES

    BAISERS VOLES

    8

     

    21 986

    212 747

    TRUFFAUT

    LEAUD

    JADE

    2001 ODYSSEE DE L'ESPACE

    5

     

    21 825

    129 686

    KUBRICK

    DULLEA

    LOCKWOOD

    ADIEU L'AMI

    11

     

    20 797

    399 662

    HERMAN

    DELON

    BRONSON

    LE LAUREAT

    8

     

    15 530

    137 388

    NICHOLS

    HOFFMAN

    BANCROFT

    FAUT PAS PRENDRE LES ENFANTS DU BON DIEU 

    8

     

    14 569

    276 684

    AUDIARD

    BLIER

    JOBERT

    L'AFFAIRE THOMAS CROWN

    3

     

    14 458

    64 199

    JEWISON

    MCQUEEN

     DUNAWAY

    MAZEL TOV

    6

     

    13 811

    127 621

    BERRI

    BERRI

    ASLAN

    LES SECRETS DU LIT

    1

    2

    13 340

    13 340

     

     

     

    LES REQUINS VOLENT BAS

    1

    4

    11 626

    11 626

    MILLER D.

    EDWARDS

    GEESON

    LA PUCE A L'OREILLE

    2

     

    11 616

    22 296

    CHARON

    HARRISON

    JOURDAN

    A TOUT CASSER

    4

     

    8 969

    74 666

    BERRY

    HALLIDAY

    CONSTANTINE

     

    Avec l'adaptation de la Bande Dessinée de Jean Claude  Forrest, Roger VADIM retrouve  le sourire; la sexy "Barbarella" prend largement la tête du Box Office, avec 9 salles il est vrai.
    Véritable sex symbol la femme de Roger VADIM, la magnifique Jane FONDA (quel homme heureux !) interprète avec conviction l'héroïne malgré un budget et des effets spéciaux de l'époque pas vraiement au top. Qu'importe le film est kitsch, sexy ,réussi...Avec un JP LAW en ange qui a beaucoup impressionné les foules...
    "Ho!" marque très nettement le pas, signe d'un bouche à oreille défavorable. BELMONDO doit être un winner pour le public..A méditer donc.
    Gérard BARRAY connait un de ses derniers succès avec la truculente adaptation  de San ANTONIO avec un Jean RICHARD qui lui aussi trouve un bon rôle avant d'interpréter pour la télé  l'énergique Commissaire Maigret (rzzzzzzz).... 
    « BOX OFFICE PARIS DU 30/10/1968 AU 05/11/1968BOX OFFICE PARIS DU 16/10/1968 AU 22/10/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :