• BOX OFFICE PARIS DU 23/09/1964 AU 29/09/1964

    TRAIN.jpg

     

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE TRAIN

    1

    3

    75 036

    75 036

    FRANKEINHEIMER

    LANCASTER

    MOREAU

    LE GENDARME DE SAINT TROPEZ

    3

     

    43 429

    161 783

    GIRAULT

    DE FUNES

    GALABRU

    MADAME CROQUE MARIS

    1

    4

    40 344

    40 344

    THOMPSON

    MACLAINE

    NEWMAN

    LA CHASSE A L'HOMME

    1

    3

    40 250

    40 250

    MOLINARO

    DENEUVE

    BRIALY

    UNE CERTAINE RENCONTRE

    2

     

    36 151

    92 168

    MULLIGAN

    MACQUEEN

    WOOD

    LE MONOCLE RIT JAUNE

    2

     

    28 226

    70 050

    LAUTNER

    MEURISSE

    DALBAN

    ECHAPPEMENT LIBRE

    4

     

    24 480

    169 109

    BECKER

    BELMONDO

    SEBERG

    TOPKAPI

    4

     

    23 599

    129 775

    DASSIN

    USTINOV

    MERCOURI

    L'INSOUMIS

    1

    4

    24 982

    24 982

    CAVALIER

    DELON

    MASSARI

    GOLIATH ET LE CAVALIER MASQUE

    1

    3

    15 934

    15 934

    PIEROTTI

    STEEL

    PALMARA

    DES AMITIES PARTICULIERES

    4

     

    15 030

    81 164

    DELANNOY

    BOUQUET

    HAUDEPIN

    LA RAGAZZA

    2

     

    12 346

    29 103

    COMENCINI

    CARDINALE

    CHAKIRIS

    5 FILLES EN FURIE

    2

     

    10 860

    27 197

    PECAS

    REGIS

    BEQUET

    ..

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 30/09/1964 AU 06/10/1964BOX OFFICE PARIS DU 16/09/1964 AU 22/09/1964 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:00
    fabrice ferment

    Pour aller dans un univers qui est d'avantage le mien, "La chasse à l'homme" nous conte les mésaventures de 3 garçons délurés : Brialy, Rich et Belmondo.

    Deneuve n'apparaît que dans quelques scènes et son rôle est totalement secondaire bien que croustillant.

    Les 2 rôles principaux sont occupés par Brialy et Dorléac.    

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :