• BOX OFFICE PARIS DU 22 JUILLET 1987 AU 28 JUILLET 1987

    BOX OFFICE PARIS DU 22 JUILLET 1987 AU 28 JUILLET 1987

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE NINJA BLANC

    1

    71 211

    71 211

    FIRSTENBERG

    DUDIKOFF

    BOTES

    LA BONNE

    1

    27 553

    27 553

    SAMPERI

    GUERIN

    ELIAS

    LES BARBARIANS

    3

    25 305

    130 060

    DEODATO

    PAUL

    PAUL

    LE SECRET DE MON SUCCES

    1

    21 194

    21 194

    ROSS

    FOX

    SLATER

    PIE VOLEUSE

    1

    20 907

    20 907

    WILSON

    GOLDBERG

    GOLDTHWAIT

    TANDEM

    6

    18 944

    192 893

    LECONTE

    ROCHEFORT

    JUGNOT

    EVIL DEAD 2

    3

    18 313

    82 572

    RAIMI

    CAMPBELL

    BERRY

    POLICE ACADEMY 4:AUX ARMES CITOYENS

    5

    13 549

    180 334

    DRAKE

    GUTTENBERG

    STONE

    TOUT CE QUE VOUS AVEZ
    TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE

    5

    12 098

    79 370

    ALLEN

    ALLEN

    LASSER

    RADIO DAYS

    10

    11 338

    377 550

    ALLEN

    FARROW

    WIEST

    LA BELLE AU BOIS DORMANT

    5

    10 416

    128 552

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    LE GRAND CHEMIN

    18

    9 184

    545 005

    HUBERT

    BOHRINGER

    ANEMONE

    MALONE

    1

    9 063

    9 063

    COKLISS

    REYNOLDS

    GIBB

    CHINATOWN

    2

    8 862

    20 089

    POLANSKI

    NICHOLSON

    DUNAWAY

    HIGHLANDER

    2

    8 219

    21 523

    MULCAHY

    LAMBERT

    CONNERY


    Amis cinéphiles bonsoir! Faut-il vraiment avoir vraiment rien à se mettre sous la dent, pour faire un triomphe au "Ninja blanc" nouvelle production GOLAN/GLOBUS qui domine cet été 1987 de sa superbe. 70 000 malheureux se ruent pour voir l' inexpressif Mickael DUDIKOFF massacrer quelques ninjas... Le point positif c'est de constater qu'en 20 ans, le goût du cinéphile moyen a suffisamment évolué pour que pareille chose ne se reproduisent plus aujourd'hui. Citons la suite : "la bonne" téléfilm soft mou avec la belle F.GUERIN, un mickael J FOX qui a difficilement marché aux states où il sera à tout jamais le Marty de "retour vers le futur". Un très médiocre Whoopi GOLDBERG qui n'a pas encore tourné "Ghost" et que l'on ne connait que pour le rôle dramatique dans "la couleur pourpre". Ajoutons une pitoyable tentatve de reconquête du public pour Burt REYNOLDS et le massacre estival continue....

    « BOX OFFICE PARIS DU 29 JUILLET 1987 AU 4 AOUT 1987BOX OFFICE PARIS DU 15 JUILLET 1987 AU 21 JUILLET 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    "le ninja blanc" un chef d'oeuvre signé canon c'est clair qu'un pareil navet aujourd'hui aurait autant de succes qu'un texas rangers le dimanche apres midi!!!!
    avant qu'il devienne un gros has been reynolds n'etait pas l'un des acteur americain les mieux payé???
    à la charles bronson???
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    C'est bien pire que cela: Burt REYNOLDS était LA STAR des années 75-80. Acteur le mieux payé au monde, ses "attrape moi shériff" tapaient les 100 millions de dollars au Box Office. Numéro un aux States, il n'a pas su comprendre les années 80 et la chute fut brusque. En plus, gros naze à la ville avec un melon énorme et la main leste avec sa femme, il  n'a pas vraiment été aidé. Ses films? Des bouses. D'ailleurs la France a été le seul pays a avoir réservé des bides à ses oeuvres. C'étaient des sortes de "shériff fais moi peur" en plus thuné.  L'archer félin de "délivrance" avait disparu dans ses bouses....  
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :