• BOX OFFICE PARIS DU 22 AVRIL 1987 AU 28 AVRIL 1987

    SIXIEME SENS AFFICHE

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    ANGEL HEART

    3

    54 500

    248 252

    PARKER

    ROURKE

    DE NIRO

    PLATOON

    5

    48 090

    564 174

    STONE

    SHEEN

    DAFOE

    DERNIER ETE A TANGER

    1

    44 638

    44 638

    ARCADY

    LHERMITTE

    LINDON

    OVER THE TOP

    3

    42 135

    222 268

    GOLAN

    STALLONE

    LOGGIA

    LE GRAND CHEMIN

    5

    38 392

    269 045

    HUBERT

    BOHRINGER

    ANEMONE

    LES ENFANTS DU SILENCE

    6

    37 394

    360 147

    RAINES

    HURT

    MATLIN

    LES 101 DALMATIENS

    4

    35 173

    224 841

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    COUP DOUBLE

    2

    27 474

    68 320

    KANEW

    LANCASTER

    K.DOUGLAS

    LA VEUVE NOIRE

    2

    26 600

    59 666

    RAFELSON

    RUSSELL

    WINGER

    GOLDEN CHILD L'ENFANT SACRE DU TIBET

    4

    26 252

    256 896

    RITCHIE

    MURPHY

    DANCE

    LE SIXIEME SENS

    1

    18 677

    18 677

    MANN

    PETERSEN

    COX

    LES MOIS D'AVRIL SONT MEURTRIERS

    2

    16 861

    38 302

    HEYNEMANN

    MARIELLE

    BISSON

    THAT'S LIFE

    1

    16 348

    16 348

    EDWARDS

    LEMMON

    ANDREWS

    CROCODILE DUNDEE

    12

    15 794

    1 196 340

    FAIMAN

    HOGAN

    KOZLOWSKI

    PROTECTION RAPPROCHEE

    2

    14 167

    36 479

    HUNT

    BRONSON

    IRELAND


    Box office mou du genou, où "Angel heart" et "platoon" continuent d'engranger des entrées. "le dernier été à tanger" confirme qu'en dehors du "grand pardon" Alexandre Arcady n'attire pas des masses de foules. "Over the top" amorce sa descente, les 300 000 entrées vont être très dures à atteindre. Dans la plus grande discrétion "le grand chemin" fait le sien et approche très tranquillement les 300 000 entrées Paris, grâce à un excellent bouche à oreille. "Golden child" termine sa carrière sur la première fausse note d'Eddie Murphy. Le problème, c'est qu'il en aura beaucoup des fausses notes le Eddie. Blake Edwards a beaucoup de mal sans son alter ego Peter SELLERS, tous ses films sont des bides, aux USA comme en France.  Starfix avait encensé le film, et peu de personne ont été voir le très beau polar de Michael MANN, (pas encore à la mode à l'époque), "lee sixième sens" avec William PETERSEN (CSI). Ce qui explique que personne n'a fait le rapprochement avec son célèbre remake "le silence des agneaux". Et oui, c'est le premier film avec le personnage "Hannibal LECTER". Dommage, dommage. Ceci dit le film est facilement dispo en DVD et il est toujours conseillé de le découvrir. A bon entendeur...  

    « BOX OFFICE PARIS DU 29 AVRIL 1987 AU 5 MAI 1987BO OFFICE PARIS DU 15 AVRIL 1987 AU 21 AVRIL 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Francesca
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    Francesca
    Bon évidemment là..... je ne pouvais pas passer incognito et surtout ne pas laisser de com....
    Et bien mon très cher meilleur ami... "il est toujours conseiller de la découvrir".... Hé oui ; comme toujours tu as bien raison... puisse ce message arriver au cerveau de Monsieur JACK DANIELS ! AMEN
    Ciao Ciao
    Francesca
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:06
    Bienvenu sur mon blog, dame Francesca!!
    Dame NAdia était un peu véner ce soir, j'texpliquerai!! ( Comme disait Lhermitte dans les Bronzés font du ski)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :