• BOX OFFICE PARIS DU 20/05/1992 AU 26/05/1992


    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    BASIC INSTINCT

    3

    49

    116 582

    446 329

    VERHOEVEN

    DOUGLAS

    STONE

    THE PLAYER

    2

    12

    35 343

    55 172

    ALTMAN

    ROBBINS

    SCACCHI

    RETOUR A HOWARDS END

    2

    20

    34 146

    66 360

    IVORY

    HOPKINS

    REDGRAVE

    FAUTE DE PREUVES

    1

    26

    22 631

    22 631

    MOORE

    NEESON

    GIACOMO

    LE RETOUR DE CASANOVA

    2

    42

    22 490

    59 911

    NIERMANS

    DELON

    LUCHINI

    INDOCHINE

    6

    34

    21 665

    453 788

    WARGNIER

    DENEUVE

    PEREZ

    CONFESSIONS D'UN BARJO

    2

    29

    20 716

    48 998

    BOIVIN

    GIRARDOT

    BOHRINGER

    FREEJACK

    1

    21

    16 429

    16 429

    MURPHY

    JAGGER

    ESTEVEZ

    OPENING NIGHT

    2

    10

    12 482

    28 161

    CASSAVETES

    ROWLANDS

    CASSAVETES

    LA SENTINELLE

    1

    11

    11 340

    11 340

    DESPLECHIN

    SALINGER

    MONTALEMBERT

    TIME BOMB

    1

    14

    10 649

    10 649

    NESHER

    KENSIT

    BIEHN

    DANSE AVEC LES LOUPS

    63

    1

    9 558

    1 470 580

    COSTNER

    COSTNER

    McDONNELL

    LA FAMILLE ADAMS

    6

    16

    6 914

    309 004

    SONNENFELD

    HUSTON A.

    JULIA

    HOOK

    8

    16

    6 749

    729 875

    SPIELBERG

    WILLIAMS

    HOFFMANN

    LE SILENCE DES AGNEAUX

    59

    10

    6 095

    801 914

    DEMME

    FOSTER

    HOPKINS

     

    " Basic instinct" bénéficie de l'engouement du public et fait cavalier seul pour sa troisième semaine de suite en tête du Box Office. le public n'a plus qu'un nom en tête: Sharon !
    Très loin, à 80 000 entrées, "the player" confirme avec 8 salles de plus que la semaine précédente, et crée un exploit totalement inattendu.
    "retour a Howards Ends" ne perd pas d'entrées. C'est un sacré trio de tête.
    Les entrées sont faibles et ce ne sont pas les nouveautés qui font des étincelles: Mick JAGGER produit et joue dans "Freejack". Une telle raclée le convaincra de reprendre les tournées des Stones, c'est mieux comme cela !
    "Time bomb" prouve une chose: Patsy Kensit ne sera jamais une star. 
    « BOX OFFICE PARIS DU 27/05/1992 AU 02/06/1992BOX OFFICE PARIS DU 13/05/1992 AU 19/05/1992 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :