• BOX OFFICE PARIS DU 20/03/1968 AU 26/03/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE PETIT BAIGNEUR

    1

    6

    86 335

    86 335

    DHERY

    DE FUNES

    DHERY

    LE PACHA

    2

     

    53 280

    133 420

    LAUTNER

    GABIN

    POUSSE

    LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND

    3

     

    27 155

    137 196

    LEONE

    EASTWOOD

    WALLACH

    LES BICHES

    1

    4

    24 607

    24 607

    CHABROL

    TRINTIGNANT

    AUDRAN

    DANS LA CHALEUR DE LA NUIT

    4

     

    23 148

    101 523

    JEWISON

    POITIER

    STEIGER

    LES CRACKS

    4

     

    23 018

    173 696

    JOFFE

    BOURVIL

    HIRSCH

    ALEXANDRE LE BIENHEUREUX

    7

     

    18 609

    285 852

    ROBERT

    NOIRET

    JOBERT

    EROTIC PARADE

    1

    2

    17 204

    17 204

     

     

     

    BENJAMIN OU LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    11

     

    15 120

    437 400

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

    DE SANG FROID

    1

    5

    14 870

    14 870

    BROOKS

    BLAKE

    STOREY

    LES MONSTRES DE L'ESPACE

    1

    4

    13 087

    13 087

    BAKER

    DONALD

    SHELLEY

    JEUX INTERDITS

    5

     

    11 374

    66 501

    CLEMENT

    POUJOULY

    FOSSEY

    JE SUIS CURIEUSE

    8

     

    11 235

    198 554

     

     

     

    L'ECUME DES JOURS

    1

    3

    10 920

    10 920

    SIRK

    HUDSON

    BACALL

    PLEIN SOLEIL

    1

    4

    10 609

    10 609

    CLEMENT

    DELON

    RONET

    LE DERNIER SAFARI

    1

    4

    9 309

    9 309

    HATHAWAY

    GRANGER

    LICUDI


    A peine le temps de souffler et Louis DE FUNES règle tous ses concurrents. "Le petit baigneur" continue l'incroyable série de l'acteur qui se place encore une fois très facilement à la première place du Box Office. Les jaloux en seront pour leurs frais, il est invincible. Louis retrouve ses camarades des BRANQUIGNOLS dont bien sûr Robert DHERY. Les temps ont bien changé et la troupe roule maintenant pour Louis, én0me pompe à specteteurs. Le film est bien plus fin que "les grandes vacances" et les bons gags ne manquent pas: les Bretons tous roux, la chaire de Jacques LEGRAS, la montée du phare, etc....DE FUNES est en très grande forme et c'est reparti pour l'année 1968. Jean GABIN est donc battu, mais les producteurs auront l'idée de réunir les deux stars dans" le Tatoué" qui va sortir un peu plus tard. Laissez les autres souffler !
    Le LEONE peine durement face à cette concurrence Française.
    Claude CHABROL et son film "les biches" a bien du mal à se faire une place au soleil.
    Le très grand "dans la chaleur de la nuit" plaît au public. Le bon bouche à oreille permet au film de passer les 100 000 specteteurs.
    Stewart GRANGER fut une grande star. Malheureusement il est un peu devenu has been depuis quelques années, et ce n'est pas ce "dernier safari" qui va arranger les choses. 

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 27/03/1968 AU 02/04/1968BOX OFFICE PARIS DU 13/03/1968 AU 19/03/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :