• BOX OFFICE PARIS DU 20/02/1991 AU 26/02/1991

     

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    DANSE AVEC LES LOUPS

    1

    18

    125 584

    125 584

    COSTNER

    COSTNER

    MC DONNELL

    GREEN CARD

    1

    30

    117 767

    117 767

    WEIR

    DEPARDIEU

    MacDOWELL

    UN FLIC A LA MATERNELLE

    2

    42

    87 954

    192 803

    REITMAN

    SCHWARZENEGGER

    ANN MILLER

    ALICE

    3

    21

    82 075

    300 471

    ALLEN

    FARROW

    HURT

    L' EVEIL

    1

    26

    68 175

    68 175

    MARSHALL

    WILLIAMS

    DE NIRO

    OPERATION CORNED BEEF

    3

    43

    67 731

    293 993

    POIRE

    CLAVIER

    RENO

    ON PEUT TOUJOURS REVER

    2

    30

    46 455

    115 870

    RICHARD

    RICHARD

    SMAÏN

    L HISTOIRE SANS FIN II

    2

    31

    42 497

    93 642

    MILLER

    BRANDIS

    BURT

    HIGHLANDER LE RETOUR

    3

    36

    36 282

    323 842

    MULCAHY

    LAMBERT

    CONNERY

    MISERY

    2

    26

    34 295

    88 008

    REINER

    CAAN

    BATES

    LE TRIOMPHE DE BABAR

    2

    14

    23 058

    45 445

    ANIMATION

     

     

    HENRY V

    6

    6

    12 446

    123 960

    BRANAGH

    BRANAGH

    JACOBI

    LA DISCRETE

    14

    10

    12 446

    464 451

    VINCENT

    LUCHINI

    HENRY

    GENIAL MES PARENTS DIVORCENT

    4

    13

    11 981

    93 366

    BRAOUDE

    DIRAND

    LAURET

    PRETTY WOMAN

    15

    5

    11 964

    968 454

    MARSHALL

    ROBERTS

    GERE

     

     

    Sorti tout doucement aux USA le film a fini par s'imposer grâce à un bouche à oreille excellent. Il faut dire qu'il y avait de quoi être circonspect: le premier film de Kevin COSTNER acteur remarqué, certes, mais pas encore une star,  dure 3 heures et représente un poignant témoignage sur la fin de la civilisation des indiens d'Amérique décimés par l'homme blanc. Fresque poignante, plaidoyer en faveur des indiens, le film est une formidable histoire humaine, très bien réalisée sur la base d'un scénario des plus solides. Une immense surprise de voir Kevin COSTNER à ce niveau. Ce film magnifique sort en France prudemment. A Paris le film ne sort que dans 18 salles avec 3 ou 4 séances par jour. Contre toute attente c'est l'émeute le week end, où il est impossible de trouver une place. Toutes les salles sont bondées. Le film s'empare de la première place, et bat le record de fréquentation de la première semaine pour un film de cette durée. Bénéficiant de critiques élogieuses les spectateurs déclarent leur flamme pour le film qui s'annonce très fort au Box Office.

    Avec presque le double de salles, "green card" avec un Gérard DEPARDIEU, en pleine gloire, prend une belle seconde place. Ce film "américain" de Peter WEIR  est bien accueilli  et confirme la reconnaissance de notre Gérard National au niveau international.  Peter WEIR s'offre une bonné comédie sans prétention, mais on l'a connu bien plus inspiré.

    LA rencontre entre Robert DE NIRO et Robin WILLIAMS donne lieu à l'interessant "l'éveil" où, à partir d'une curiosité médicale,  les deux acteurs font des compositions très inspirées. Le film démarre très convenablement.

    « BOX OFFICE PARIS DU 27/02/1991 AU 05/03/1991BOX OFFICE PARIS DU 13/02/1991 AU 19/02/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    orteils
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:16

    une des force de danse avec les loups c'est la musique de john barry.

    et puis le fait que les indiens parlent en indien sous titré était osé a l'epoque.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :