• BOX OFFICE PARIS DU 19/1/1977 AU 25/1/1977

    GANG.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE GANG

    1

    99 043

    99 043

    DERAY

    DELON

    CALFAN

    LE JUGE FAYARD

    2

    87 540

    193 280

    BOISSET

    DEWAERE

    LEOTARD

    LACHEZ-MOI LES BASKETS

    3

    56 014

    158 364

    REUBEN

    CARRADINE R.

    ASHLEY

    RAID SUR ENTEBBE

    2

    54 331

    121 559

    KERSHNER

    BRONSON

    FINCH

    KING KONG

    6

    43 705

    677 837

    GUILLERMIN

    BRIDGES

    LANGE

    LE DESERT DES TARTARES

    2

    29 916

    60 575

    ZURLINI

    GASSMAN

    NOIRET

    BARRY LYNDON

    20

    29 694

     

    KUBRICK

    O'NEAL

    BERENSON

    SURVIVRE

    3

    29 302

    123 166

    CARDONA JR

    STIGLITZ

    LAZARENO

    MARATHON MAN

    5

    28 177

    276 342

    SCHLESINGER

    HOFFMAN

    OLIVIER

    LES RESCAPES DU FUTUR

    1

    26 084

    26 084

    HEFFRON

    FONDA P.

    BRYNNER

    DELIRES PORNO

    2

    26 082

    66 719

     

     

     

    LA BELLE ET LE CLOCHARD

    7

    26 060

    629 963

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    DERZOU OUZALA

    5

    21 592

    93 286

    KUROSAWA

    MOUNZOUK

    SOLOMINE

    L'APPRENTI SALAUD

    2

    19 757

    39 784

    DEVILLE

    LAMOUREUX

    DEJOUX

    ALICE OU LA DERNIERE FUGUE

    1

    17 862

    17 862

    CHABROL

    KRISTEL

    CARMET



    Alain DELON  et Jacques DERAY  tapent encore la première place du Box Office hebdo avec leur sixième film "le gang".  L'objectif est de rééditer l'exploit de "Flic Story" en  adaptant  librement un roman de Roger  BORNICHE. Cette fois ci c'est Pierrot le fou  qui est le personnage central du film, même si il n'est pas directement nommé dans le film. C'est un film un  peu oublié de DELON qui n'arrête pas de tourner, et c'est dommage, les années 77/78 de DELON sont plus intéressantes qu'on pense. Pour l'acteur c'est un bon résultat après l'échec financier de "Monsieur KLEIN" sorti deux mois auparavant.
    "le juge Fayard"  confirme de fort belle manière en deuxième semaine.
    La grosse surprise  de  ce début d'année "lâche moi les baskets" en est déja à 150 000 entrées en trois semaines, sans aucune pub.
    "Barry  Lyndon" sort en périphérie et relance sa carrière.
    "les rescapés du futur" est la suite du très bon "mondwest" mais n'en a que l'ombre de la qualité.
    "Alice ou la dernière fugue" confirme la très mauvaise passe de CHABROL. Il est au fond du trou dans ces 70's...

    « BOX OFFICE PARIS DU 26/1/1977 AU 1/2/1977BOX OFFICE PARIS DU 12/1/1977 AU 18/1/1977 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :