• BOX OFFICE PARIS DU 18/10/1978 AU 24/10/1978


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA CARAPATE

    2

    22

    114 712

    235 801

    OURY

    RICHARD

    LANOUX

    PETER ET ELLIOTT LE DRAGON

    1

    22

    79 384

    79 384

    CHEFFEY

    DALE

    ROONEY

    GREASE

    6

    26

    62 009

    562 510

    KLEISER

    TRAVOLTA

    NEWTON JOHN

    SONATE D'AUTOMNE

    2

    16

    53 074

    104 244

    BERGMAN

    BERGMAN

    ULLMANN

    GENERAL NOUS VOILA

    1

    21

    41 535

    41 535

    BESNARD

    COWL

    GUYBET

    L'ARGENT DES AUTRES

    4

    18

    39 449

    229 490

    CHALONGE

    TRINTIGNANT

    DENEUVE

    L'AMOUR EN QUESTION

    1

    26

    30 011

    30 011

    CAYATTE

    GIRARDOT

    ANDERSSON

    L'ARBRE AUX SABOTS

    4

    16

    37 764

    177 169

    OLMI

    ORNAGHI

    MORIGGI

    LE GRAND FRISSON

    4

    24

    35 352

    237 615

    BROOKS

    BROOKS

    KORMAN

    LES OIES SAUVAGES

    3

    20

    32 869

    150 292

    MCLAGLEN

    BURTON

    MOORE

    LES RINGARDS

    4

    23

    27 792

    185 076

    POURET

    POIRET

    DARC

    MIDNIGHT EXPRESS

    6

    11

    19 879

    202 321

    PARKER

    DAVIS

    HURT

    LES PETITES FILLES

    4

    9

    16 843

    96 376

     

     

     

    JE SUIS TIMIDE MAIS JE ME SOIGNE

    9

    10

    16 463

    506 440

    RICHARD

    RICHARD

    COUTELIER

    JUDITH THERPAUVE

    3

    11

    16 423

    61 027

    CHEREAU

    SIGNORET

    LEOTARD

     

    "la carapate" s'en sort pas mal dans un BOx Office dominé par les films familiaux.
    Après une grosse promotion Peter et Elliott son dragon invisible prend une belle deuxième place. Le film ne casse pas trois pattes à un canard, mais bon...
    "Grease" est toujours là et bien là en sixième semaine, bien soutenu par les chansons du films qui sont d'énormes tubes (en gros dix passage par jour à la radio)
    Le BERGMAN se maintient bien.
    Annie GIRARDOT et André CAYATTE ont de beaux succès en commun, dont le fameux "mourir d'aimer". Film après film l'audience s'érode : "l'amour en question" en est la preuve, à peine 30 000 entrées, pourtant le film est bon c'est un réquisitoire contre la justice Française qui condamne avant de juger. Un beau rôle pour Annie GIRARDOT encore une fois.
    « BOX OFFICE PARIS DU 25/10/1978 AU 31/10/1978BOX OFFICE PARIS DU 11/10/1978 AU 17/10/1978 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :