• BOX OFFICE PARIS DU 17/9/75 AU 23/9/75

    ROLLERBALL.JPG

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE VIEUX FUSIL

    5

    65 301

    366 114

    ENRICO

    NOIRET

    SCHNEIDER

    HISTOIRE D'O

    4

    59 652

    280 436

    JAECKIN

    CLERY

    KIER

    LE CHAT ET LA SOURIS

    3

    57 592

    192 427

    LELOUCH

    REGGIANI

    MORGAN

    ROLLERBALL

    1

    48 567

    48 567

    JEWINSON

    CAAN

    BECK

    GUERRE ET AMOUR

    2

    41 653

    92 862

    ALLEN

    ALLEN

    KEATON

    LA GRANDE PARTOUZE

    4

    40 126

    215 877

     

     

     

    LES GALETTES DE PONT-AVEN

    5

    38 866

    257 260

    SERIA

    MARIELLE

    FRESSON

    IL FAUT VIVRE DANGEREUSEMENT

    3

    38 745

    136 332

    MAKOVSKI

    GIRARDOT

    BRASSEUR C.

    MANDINGO

    1

    36 421

    36 421

    FLEISHER

    MASON

    GEORGE

    TARZOON LA HONTE DE LA JUNGLE

    3

    35 365

    108 319

    PICHA

    ANIMATION

     

    L'ENFER POUR MISS JONES

    1

    25 145

    25 145

     

     

     

    LE PARRAIN 2

    4

    24 085

    213 335

    COPPOLA

    PACINO

    DE NIRO

    PAS DE PROBLEMES

    14

    23 705

    577 372

    LAUTNER

    MIOU MIOU

    LEFEBVRE

    LA FUGUE

    1

    22 554

    22 554

    PENN

    HACKMAN

    CLARK

    LA KERMESSE DES AIGLES

    2

    21 201

    48 692

    ROY HILL

    REDFORD

    SARANDON


    Décidément le trio des habitués ne se quitte pas avec toujours un avantage pour "le vieux fusil" qui passe une troisième semaine en tête du top.
    Les nouveautés connaissent des fortunes diverses.
    "Rollerball" est un grand film d'anticipation, très violent (pour l'époque) et qui vaut 100 fois plus que l'ignoble remake du très surestimé John Mc TIERNAN. James CAAN connait son premier gros succès depuis "le Parrain".
    "Mandingo" est un film oublié du très eclectique et talentueux Richard FLEISHER.
    Arthur PENN connut pour des succès énormes au Box Office mondial connait, tout comme GR HILL une déccélération sensible avec son oublié "la fugue" avec le pourtant génial Gene HACKMAN.
    Pour ses auteurs hyper talentueux, l'a fin des années 70 sera très difficile au Box Office avec l'arrivée des golden boys; Spielberg et Lucas encore en gestation....

    « BOX OFFICE PARIS DU 24/9/75 AU 30/9/75BOX OFFICE PARIS DU 10/9/75 AU 16/9/75 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :