• BOX OFFICE PARIS DU 17/01/1968 AU 23/01/1968



    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    BENJAMIN  LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    2

     

    61 060

    121 990

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

    WILL PENNY LE SOLITAIRE

    1

    8

    45 948

    45 948

    GRIES

    HESTON

    PLEASANCE

    LES GRANDES VACANCES

    8

     

    35 570

    492 259

    GIRAULT

    DE FUNES

    GENSAC

    LES 12 SALOPARDS

    5

     

    29 820

    214 197

    ALDRICH

    MARVIN

    BRONSON

    L'HOMME A LA BUICK

    2

     

    23 694

    52 552

    GRANGIER

    FERNANDEL

    DARRIEUX

    ASTERIX LE GAULOIS

    5

     

    23 393

    292 034

    GRIES

    HESTON

    PLEASANCE

    LES RISQUES DU METIER

    5

     

    22 109

    156 528

    CAYATTE

    BREL

    RIVA

    UN CERCUEIL POUR LE SHERIF

    1

    3

    22 001

    22 001

    CAIANO

    DE TEFFE

    GILLI

    CASINO ROYALE

    5

     

    20 111

    222 508

    COLLECTIF

    SELLERS

    ANDRESS

    LE RENARD S'EVADE A TROIS HEURES

    1

    11

    16 929

    16 929

    DE SICA

    SELLERS

    EKLAND

    OSCAR

    15

     

    14 480

    553 125

    MOLINARO

    DE FUNES

    RICH

    TANTE ZITA

    2

    4

    13 633

    28 730

    ENRICO

    SHIMKUS

    FLOTATS

    PLAY TIME

    5

    1

    13 165

    90 154

    TATI

    TATI

    DENECK

    LA BLONDE DE PEKIN

    3

     

    12 828

    41 739

    GESSNER

    DARC

    MOLL


    "Benjamin" confirme sa superbe première semaine par une non moins superbe seconde semaine. Le bouche à oreille est bon, ce petit ton libertin plait, c'est certain (avé la rime). Michel DEVILLE est enfin reconnu comme un réalisateur rentable.
    C'est avec un western anti-conformiste que Charlton HESTON accède à la seconde place. L'acteur qui a bien dépassé la quarantaine, s'offre des rôles risqués, il peut se le permettre, de toutes façons aux USA, "la planête des singes" l'a totalement relancé, alors...
    "les grandes vacances" approche les 500 000 entrées alors que "Oscar" est toujours placé !,  "Astérix" les 300 000!
    Petit à petit, le film de Tati s'installe, mais ce phénomène n'est que Parisien, hélas...
    « BOX OFFICE PARIS DU 24/01/1968 AU 30/01/1968BOX OFFICE PARIS DU 10/01/1968 AU 16/01/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :