• BOX OFFICE PARIS DU 17/01/1962 AU 23/01/1962

     

     


     

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    DIAMANTS SUR CANAPE

    6

    71 843

    71 843

    EDWARDS

    HEPBURN A.

    PEPPARD

    2

    LE GOUT DE LA VIOLENCE

    17

    64 083

    205 550

    HOSSEIN

    HOSSEIN

    RALLI

    3

    LES LIONS SONT LACHES

    8

    58 221

    384 644

    VERNEUIL

    CARDINALE

    BRIALY

    4

    LE CAVE SE REBIFFE

    11

    51 960

    494 364

    GRANGIER

    GABIN

    BLIER

    5

    AUGUSTE

    16

    51 741

    252 835

    CHEVALIER

    REYNAUD

    POIRET

    6

    NAPOLEON II, L' AIGLON

    13

    50 095

    195 137

    BOISSOL

    VERLEY

    CASSEL

    7

    VU DU PONT

    4

    46 146

    46 146

    LUMET

    VALLONE

    SOREL

    8

    LES 101 DALMATIENS

    6

    37 989

    232 067

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    9

    LES PARISIENNES

    2

    31 768

    31 768

    COLLECTIF

    ROBIN

    SAVAL

    10

    ALERTE AUX MARINES

    6

    30 507

    30 507

    LUDWID

    WAYNE

    HAYWARD

    11

    LE CID

    4

    21 225

    225 460

    MANN

    HESTON

    LOREN

    12

    LES QUATRE CAVALIERS DE L'APOCALYPSE

    2

    19 709

    19 709

    MINELLI

    FORD

    THULIN

    13

    LA LAME NUE

    6

    19 327

    195 835

    ANDERSON

    COOPER

    KERR

    14

    LES MENTEURS

    5

    18 439

    61 475

    GREVILLE

    SERVAIS

    BLANCHE

    15

    L'ARNAQUEUR

    2

    16 605

    34 815

    ROSSEN

    NEWMAN

    LORIE

    16

    LA BELLE AMERICAINE

    3

    16 444

    472 222

    DHERY

    DHERY

    BROSSET

    17

    LE COMTE DE MONTE-CRISTO

    1

    16 433

    204 465

    AUTANT-LARA

    JOURDAN

    FURNEAUX

    18

    LE RENDEZ-VOUS DE SEPTEMBRE

    4

    15 687

    112 882

    MULLIGAN

    HUDSON

    LOLLOBRIGIDA

    19

    L'ILE MYSTERIEUSE

    4

    15 613

    44 656

    ENDFIELD

    CRAIG

    GREENWOOD

    20

    LES DEUX CAVALIERS

    5

    15 543

    132 177

    FORD

    STEWART

    WIDMARK

     

    Meilleure salle : REX (Vu du pont) 23 472 entrées

     

    L'année 1962 débute enfin avec un lot de nouveautés et pas des moindres. Le célèbre "Diamants sur Canapé" (Breafkast at Tiffany's en VO) débarque en fanfare à la première place des exclusivités. Pour beaucoup, c'est un des films d'Audrey HEPBURN les plus emblématiques, tant elle incarne l'élégance et le glamour. Pour Blake EDWARDS c'est un succès international qui précède sa célèbre série des "Panthères roses". Bon succès parisien le film sera boudé par la province. Le film possède une bonne marge d'avance sur "Vu du pont" de Sidney LUMET qui bénéficie de la meilleure salle de la semaine. Le film traite de l'immigration italienne aux USA.

    Alors que le genre se fait plus rare, le film à sketches "Les parisiennes" n'est diffusé que dans deux salles, mais possède la meilleure moyenne de la semaine. Le filmp eut compter sur un casting détonnant composé de quatres jolies poupées : Dany SAVAL (très en vogue à l'époque et particulièrement dégourdie), Dany ROBIN, Françoise ARNOUL et de la première apparition de Catherine DENEUVE. Les hommes n'y sont que de passage. 

    John WAYNE est très populaire dans ces années 60, c'est l'occasion de sortir un de ses vieux films de 1944 pour la première fois en France, "Alerte aux marines". En six salles le film fait cependant une moyenne relativement décevante.

    Il est étonnant de constater que des réalisateurs aussi brillants ont toujours éprouver du mal   à obtenir des succès conséquents en France. Souvent leurs films ont eu de brèves exclusivités avant d'être diffusé régulièrement dans les salles "d'art et d'essais". C'est avec plaisir que l'on découvre que l'immense fresque de Vincente MINELLI (près de 3 heures)"Les quatres chevaliers de l'apocalypse" entre dans le top. Certes, le film ne bénéficie que de deux salles, mais elles sont bien remplies. Il s'agit sans doute du meilleur film avec Glen FORD et aussi Charles BOYER. Il serait difficile de décrire un tel film en quelques lignes, mais c'est un véritable chef d'oeuvre.

    En ce qui concerne les quartiers le public donne une deuxième chance au "Gout de la violence" film ambitieux de Robert HOSSEIN qui n'a pas rencontré son public en exclusivité.

    Ce n'est pas le cas des "Lions sont lachés" et du "Cave se rebiffe" deux films qui ont connu une brillante exclusivité.  

    « BOX OFFICE PARIS DU 24/01/1962 AU 30/01/1962BOX OFFICE PARIS DU 10/01/1962 AU 16/01/1962 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    cédric lang
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    cédric lang
    Les chiffres que vous nous offrez font rêver tant il palient les manques de l'époque où tout reposait uniquement sur l'exclusivité.
    ce qui réduisait fortement l'analyse.
    quelle période serez-vous en mesure de couvrir ??
    merci,
    CL
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    renaud
    Cher Cédric

    Pour le moment 1962 à 1964, et peut être avant bien sûr...Pour le moment nous nous focalisons sur 1962 et bien sûr je continue 1979 pour certaines personnes qui le réclame, d'ailleurs grace au collegue, il a été possible de retrouver les cinechiffres de l'époque et je vais pouvoir terminer 1979.Et puis je continue un peu 1994 qui ne me passionne pas plus que cela pour les lecteurs contemporains. 

    3
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    fabrice ferment
    Je tiens à rectifier que "Alerte aux Marines" a été réalisé en 1944 mais n'était jamais sorti en France avant cette semaine de 1962 traitée ici.
    Il s'agissait donc pour les Parisiens d'un film "nouveau" avec un John Wayne qui devait leur paraître soudain bien jeune et fringant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :