• BOX OFFICE PARIS DU 16/10/85 AU 22/10/85

    BOX OFFICE PARIS DU 16 OCTOBRE 1985 au 22 OCTOBRE 1985




    TITRE SEM ENTREES CUMUL REALISATEUR ACTEUR ACTEUR
                 
    RAMBO 2 LA MISSION
    1 510 096
    510 096 COSMATOS STALLONE CRENNA
    TROIS HOMMES ET UN COUFFIN
    5 93 815 460 903 SERREAU BOUJENAH DUSSOLIER
    ON NE MEURT QUE DEUX FOIS
    2 74 968
    190 141 DERAY SERRAULT RAMPLING
    LE MARIAGE DU SIECLE
    2 73 327
    224 114 GALLAND LHERMITTE ANEMONE
    PAPA EST EN VOYAGE D'AFFAIRES
    1 43 365
    43 365 KUSTURICA FURLAN MANOJLOVIC
    P.R.O.F.S.
    5 41 297
    391 359 SCHULMANN BRUEL LUCHINI
    LE QUATRIEME POUVOIR
    3 27 516
    161 044 LEROY NOIRET GARCIA
    MAD MAX 3 AU DELA DU DOME DU TONNERRE
    4 27 427
    560 588 MILLER GIBSON TURNER
    RECHERCHE SUSAN DESESPEREMENT
    6 27 411
    277 428 SEIDELMAN MADONNA ARQUETTE
    RAN
    5 25 188
    210 068 KUROSAWA NAKADAI TEREAO
    JAMES BOND 14 : DANGEREUSEMENT VOTRE
    6 18 150
    619 039 GLEN MOORE WALKEN
    LA CHAIR ET LE SANG
    3 14 837
    86 239 VERHOEVEN HAUER LEIGH
    POLICE
    7 7 657
    516 102 PIALAT DEPARDIEU MARCEAU
    BRAS DE FER
    5 7 458
    173 784 VERGEZ GIRAUDEAU MALAVOY
    LIFEFORCE
    5 6 741
    135 372 HOOPER MAY STEWART


    STALLONE AU SOMMET DE L'EVEREST

    Je me souviens de la nouvelle annoncé sur Canal + à l'époque : Rambo II avait fait 85 000 entrées le premier jour à Paris sur 62 salles. C'est vrai les salles étaient pleines. Mais de là à imaginer l'inimaginable. On savait que Stallone était sur la pente ascendante, mais Rambo et Rocky III sont plus proches d'un niveau de 500 000 entrées que de ça. En effet, en une semaine magnifique, Rambo  II engrange autant d'entrées que Roky III  dans toute sa carrière.  Plus que "police" en 7 semaines  également.  Il est sur que le phénomène de la vidéocassette a aidé Stallone tant  "Rambo"  s'est  refilé dans toutes  les cours de lycée.  Le record de  Belmondo  tombe  de 30 000 entrées et il tiendra  15 ans(!)  avant  que Taxi  2  le pulvérise.  C' est  toujours la  6ème meilleure première  semaine de l'histoire. Les critiques  vont se déchainer  devant ce film que Reagan apprécie, comment le public peut -il  se ruer en masse?? Le film? très mauvais par rapport au premier, enfin beaucoup moins bien , m'en souviens plus. En tout cas Stallone devient le numéro un au Box Office mondial.
    Surprise, "trois hommes...." ne semble pas perturbé par le phénomal succès de Rambo. Le film a déja mangé "le mariage..." qui s'écroule comme prévu.Belle contre programation avec "papa est en voyage d'affaires" Palme d'or à Cannes. James Bond et  Roger Moore finissent leur carrière, le public est un peu plus rare pour James. A 58 ans, Roger jette l'éponge ( Sean Connery avait 52 ans dans Jamais plus Jamais) c'est dire!
    « BOX OFFICE PARIS DU 23/10/85 AU 29/10/85BOX OFFICE DU 9/10/85 AU 15/10/85 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:04

    rambo fait l'impensable!!!!le precedent record du marginal à 468 881 entrées est explosé avec plus de salles pour rambo il est vrai mais c'est un séisme auquel on a le droit en cette fin d'année 1985, car apres les specialistes qui placerent la barre assez pour le meilleur demarrage de l'année et voila rambo qui deboule avec 100 000 entrées de plus!


    derriere 3 hommes fait son trou et mine de rien nous rappelle les ripoux qui grignotait des entrées chaque semaines


    depardieu et police termine a plus de 500 000 et prouve qu'il est bien l'acteur phare des 80's comme l'a été bebel dans les 70s


    delon redore son blason avec un polar qui marche pas mal meme si c'est pas le perou....


    et dire que le dernier belmondo arrive avec un gros budget et une combinaison monstrueuse (plus de 60 salles), mais vu la deferlante rambo2, bebel se dit qu'il peut etre du retarder la sortie..... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :