• BOX OFFICE PARIS DU 16/1/1974 AU 22/1/1974

    HORLOGER-DE-SAINT-PAUL.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    MALICIA

    2

    61 915

    136 353

    SAMPIERI

    ANTONELLI

    FERRO

    MON NOM EST PERSONNE

    6

    59 516

    529 417

    VALERI

    HILL

    FONDA

    MAIS OU EST DONC PASSEE
    LA 7EME COMPAGNIE ?

    6

    50 027

    370 129

    LAMOUREUX

    MONDY

    LEFEVRE

    CHINO

    1

    49 121

    49 121

    STURGES

    BRONSON

    IRELAND

    ANTOINE ET SEBASTIEN

    1

    46 466

    46 466

    PERIER

    PERIER

    DUTRONC

    L'HORLOGER DE SAINT PAUL

    1

    45 298

    45 298

    TAVERNIER

    NOIRET

    ROCHEFORT

    LE MAGNIFIQUE

    8

    40 018

    653 244

    DE BROCA

     BELMONDO

    BISSET

    HISTOIRES SCELERATES

    1

    37 546

    37 546

    CITTI

    DAVOLI

    CITTI

    LES AVENTURES DE RABBI JACOB

    14

    34 148

    1 366 903

    OURY

    DE FUNES

    GIRAUD

    LOVE PARTY HOUSE

    1

    31 240

    31 240

     

     

     

    CLUB PRIVE

    1

    29 811

    29 811

    PECAS

    GASTE

    SERRE

    JAMES BOND 8 VIVRE ET LAISSER MOURIR

    6

    29 663

    482 932

    HAMILTON

    MOORE

    SEYMOUR

    URSULE ET GRELU

    2

    27 853

    71 136

    KORBER

    GIRARDOT

    FRESSON

    BLANCHE NEIGE ET LES 7 NAINS

    7

    18 570

    619 897

    WALT DISNEY

     

     

    LA MONTAGNE SACREE

    1

    18 185

    18 185

    JODOROWSKY

    JODOROWSKY

    SOLINAS



    La  beauté de la bomba  Italienne  Laura Antonelli lui permet de rester une deuxième semaine en tête du Box Office, prouvant la domination des films érotiques au Box Office ce qui correspond à la période de la liberté sexuelle de l'époque. Le public passera de plus en plus au films pornographiques, pas encore classés X (nous y reviendrons). La belle Malicia préfigure l'arrivée d'une autre beauté d'origine Hollandaise.
    Les cadors suivent a quelques encablures. La 7ème compagnie poursuit sa folle montée au Box Office confirmant le goût du public Français pour l'humour trouffion.
    Charles BRONSON connaît une baisse au Box Office avec le méconnu "Chino" western lent et peu  spectaculaire de John STURGES. Après être devenu une gloire du BO, le grand Charles glisse peu à peu vers les séries B.
    "Antoine et Sébastien" permet à Jacques DUTRONC de passer doucement du monde de la Chanson où il értait une star à celui des acteurs où il connaitra quelques petits succès. L'exemple de Jacqueq BREL passé du monde de la chanson à celui d'acteur à très gros succès n'est pas si simple.
    Un grand réalisateur Français vient de naître: Bertrand TAVERNIER est un exemple de la nouvelle génération de réalisateurs. Son film "l'horloger de Saint Paul" n'a pu se faire que grâce à l'apport de Philippe NOIRET qui s'est engagé pour le financement du film. Le film, remarquable, s'en sort pas mal lors de la première semaine de sortie. Les critiques sont bonnes pour un réalisateur issu de la critique. A surveiller.
    Les amateurs de substances bizarres style LSD, peuvent aller voir "la montagne sacrée" du barré Jodorowsky, grand scénariste de BD qui n'est jamais réellement descendu de l'endroit où il fut monté.

        

    « BOX OFFICE DU 23/1/1974 AU 29/1/1974BOX OFFICE PARIS DU 9/1/1974 AU 15/1/1974 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :