• BOX OFFICE PARIS DU 16/05/1979 AU 22/05/1979

    .....

    null

                                                                                                                               

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LES SOEURS BRONTE

    2

      

    51 800

    109 096

    TECHINE

    PISIER

    ADJANI

    HAIR

    2

      

    43 875

    69 348

    FORMAN

    SAVAGE

    WILLIAMS

    SERIE NOIRE

    4

      

    39 235

    197 063

    CORNEAU

    DEWAERE

    M.TRINTIGNANT

    LE COUP DE SIROCCO

    5

      

    32 623

    323 925

    ARCADY

    HANIN

    VILLALONGA

    LA TAVERNE DE L'ENFER

    1

      

    32 615

    32 615

    STALLONE

    STALLONE

    ARCHER

    FLIC OU VOYOU

    8

      

    29 738

    836 411

    LAUTNER

    BELMONDO

    GALABRU

    LA GRANDE ENFILADE

    1 

      

    23 755

    23 755

    ROY

    ALLAN

    DUBOIS

    LES DESIRS DE MELODIE IN LOVE

    3 

      

    22 854

    51 638

    FRANK

    HEHN

    GOLDAN 

    LES MOISSONS DU CIEL 

    1

      

    22 722

    22 722

    MALICK 

    GERE

    ADAMS

    FEMME ENTRE CHIEN ET LOUP

    1

      

    20 840

    20 840

    DELVAUX

    BARRAULT

    HAUER

    ET LA TENDRESSE BORDEL

    12

      

    17 932

    642 379

    SCHULMANN

    BIDEAU

    CONTI

    LES FEMMES DE 30 ANS

    1

      

    17 692

    17 692

    KACZENDER

    BERANGER

    BLACK

    SOS CONCORDE

    2 

      

    17 055

    40 509

    DEODATO

    FRANCISCUS

    FARMER

    ROCK AND ROLL

    1

      

    15 696

    15 696

    DE SISTI

    BANCHELLI

     BICCICA 

    CAUSE TOUJOURS TU M'INTERESSES

    5 

      

    15 398

    204 105

    MOLINARO

    GIRARDOT

    MARIELLE

    AMERICAN COLLEGE

      5
         15 210 164 561 LANDIS BELUSHI ALLEN


    " Les soeurs Brontë" conserve sa première place en perdant peu d'entrées, c'est le signe que le public est curieux de voir le film. Du coup il dépasse les 100000 spectateurs.
    Est-ce la musique, ou simplement la qualité du film ? En tout cas, "Hair" prend un sérieux coup de boost et monte à une surprenante seconde place. Très bon signe donc, le bouche à oreille fonctionne très positivement.
    "Série noire" s'accroche à une belle troisième place, avec un joli score de 200000 spectateurs au compteur, et il est capable d' augmenter sensiblement ce score.
    Sylvester STALLONE n'a pas confirmé au box office après le succès retentissant de Rocky (sauf en France). Avant d'en  réaliser la suite, il s'essaie à la mise en scène avec cet étonnant "La taverne de l'enfer" (titre français crétin, le titre original est "Paradise alley"). C'est une histoire entre trois frères qui se serrent les coudes pour s'en sortir dans le bronx américain. STALLONE est l'entraîneur de son jeune frère, un colosse à la gueule d'ange qui gagne de l'argent dans des combats de lutte clandestins. Le film prend un bon départ finalement.
    Terence MALICK est un réalisateur légendaire qui tourne très peu. "Les moissons du ciel" raconte l'histoire d'un couple qui désire réussir dans le milieu de l'agriculture. Richard GERE qui joue le héros, met littéralement sa fiancée dans les bras d'un riche fermier malade pour hériter de sa propriété après sa mort. Hélas pour lui, sa petite amie tombe amoureuse du fermier... Joli film récompensé par quelques oscars techniques, la réputation de Terence MALICK va devenir aussi détestable qu'un Stanley KUBRICK. Alors que le producteur a engagé sa chemise sur ce petit budget, MALICK, pinaille, retourne des scènes, réflechit et agace tout le monde et dépasse largement le budget. Au final, il mettra 20 ans avant de tourner le film suivant "La ligne rouge", mais le réalisateur garde toujours cette réputation. Malheureusement le film prend un départ modeste.
    Présenté à Cannes, "Femme entre chien et loup" film belge du rare André BELVAUX  présente Marie Christine BARRAULT prise entre entre un collaborateur et un résistant. L'occasion pour le grand public de faire connaissance avec l'acteur Rutger HAUER, qui prouve que la Hollande n'est pas que le pays du fromage...
    Peu de choses connues sur "les femmes de 30 ans" sauf que c'est un des premiers films avec l'acteur Tom BERANGER qui fera une belle carrière dans les 80's....  

      

    « BOX OFFICE PARIS DU 23/05/1979 AU 29/05/1979BOX OFFICE PARIS DU 09/05/1979 AU 15/05/1979 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:39
    fabrice ferment
    Le film "Hair" se voulait l'écho et la retranscription du fameux spectacle musical Américain dont la version Française avait été un succès scandaleux en 1969/1970 au Théâtre de la Porte St-Martin.
    Ce même théâtre avait accueilli dès le début des années 60, Louis de Funès dans "Oscar". 
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:39
    renaud
    Je crois que dans le même genre "Oh Calcutta" avait bien cartonné du moins aux USa et en UK, et en France ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :