• BOX OFFICE PARIS DU 15/11/1961 AU 21/11/1961

     

     

    UN-NOMME-LA-ROCCA.jpg

     

     

     

     

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    UN NOMME LA ROCCA

    1

    50 668

    50 668

    BECKER

    BELMONDO

    KAUFMANN

    LES AMOURS CELEBRES

    3

    40 711

    182 886

    BOISROND

    BARDOT

    BELMONDOT

    LES CANONS DE NAVARONE

    11

    39 726

    493 522

    THOMPSON

    PECK

    NIVEN

    CAUSE TOUJOURS MON LAPIN

    1

    37 524

    37 524

    LEFRANC

    CONSTANTINE

    CHAUMETTE

    LES CROULANTS SE PORTENT BIEN

    1

    27 367

    27 367

    BOYER

    GRAVEY

    DUX

    IL A SUFFIT D'UNE NUIT

    2

    25 799

    62 723

    ANTHONY

    MacLAINE

    MARTIN

    LA BELLE AMERICAINE

    8

    24 662

    261 343

    DHERY

    DHERY

    BROSSET

    DYNAMITE JACK

    3

    20 383

    94 407

    BASTIA

    FERNANDEL

    CORRI

    TOUT L'OR DU MONDE

    3

    20 093

    84 729

    CLAIR

    BOURVIL

    NOIRET

    BAIONETTE AU CANON

    1

    19 185

    19 185

    LAZAGA

    LEBLANC

    FERNANDEZ

    QUELLE JOIE DE VIVRE

    2

    15 685

    36 931

    CLEMENT

    DELON

    CERVI

    LES LIONS SONT LACHES

    9

    13 278

    216 526

    VERNEUIL

    VENTURA

    MORGAN

    L' ENFER DANS LA PEAU

    1

    12 388

    12 388

    VERNUCCIO

    LUPORINI

    PIZZORRO

    SPARTACUS

    10

    8 573

    181 005

    KUBRICK

    DOUGLAS K.

    SIMMONS


    .

    « BOX OFFICE PARIS DU 22/11/1961 AU 28/11/1961BOX OFFICE PARIS DU 08/11/1961 AU 14/11/1961 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    cedric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    cedric
    Voilà donc Belmondo dans "un nommé la rocca", un film qui ne sera pas pour l'acteur ni pour le réalisateur un grand film. Du en grande partie à la productrice qui controle un peu tros le scénario et supprime beaucoup de scène violente. Le film est donc un peu bancal. Et du coup José Giovanni  décidera 10 ans plus tard de réadapter son livre, avec le meme Belmondo et "un nommé la rocca" deviendra "la scoumoune"...

    Et on retrouve aussi un excellent cru de Eddie Constantine "Cause toujours mon lapin", très mauvais titre a mon avis, car c'est l'adaptation d'un roman qui s'appelle " un etrange témoin". Tout en cherchant a trouver les vrais coupables du crime dont on l'accuse, Eddie Constantine doit protéger une enfant. Un film tendre où Constantine fait une très belle composition, presque a contre emploi, il ne sourit pas beaucoup, ne boit pas, et n'a pas de petites pépées autour du cou. Un très joli film.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :